Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Coccinelle sur le chemin.

    En revenant du pain, croiser le chemin d’une coccinelle. Elle est en plein milieu du trottoir ! Passer le pain sous le bras, se baisser et poser sa main au sol pour que la coccinelle puisse s’y accrocher.
    Cela fait, se redresser et faire quelques pas de plus : juste là, les agapanthes parme du voisin dépassent du grillage. Ce sont des fleurs toujours curieuses.
    Approcher la main d’une fleur, et laisser la coccinelle y poursuivre son chemin. Elle reste un moment immobile : surprise, peut-être ? à l’affût de nouvelles odeurs ou couleurs ? Puis, elle reprend sa route en allant et venant dans cette hampe dentelée.
    On la laisse en lui disant au revoir. Et, en rentrant dans la maison, raconter l’épisode au bricoleur qui vient d’arriver pour repeindre le grand portail. Il ne semble pas plus étonné que cela. D’ailleurs, il dit : « On avait fait ça, un jour quand j’étais petit. On l'avait remise dans le bougainvillée.»