Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

la question du lundi

  • La question du lundi. Du rangement des papiers administratifs.


    Le confinement a des bons côtés, dont celui d’avoir du temps pour ranger. Justement, en en parlant avec des amis rencontrés tout à fait par hasard au supermarché et au marché mais dûment masqués et pour certains gantés, nous avons évoqué tout ce que nous avions pu ranger ces derniers mois. Armoires, commodes, caves, greniers, garages, photographies, tiroirs, et bien évidemment, papiers administratifs. Certains utilisent pour cela des boîtes métalliques, d’autres des boîtes d’archives cartonnées, d’autres des caissons à dossiers suspendus mais chez tous on retrouve les étiquettes et les pochettes à élastiques.

    D’où la question du lundi : comment rangez-vous tous les papiers administratifs ?

  • La question du lundi : Du poète.


    La lecture d’En dormant sur un cheval de John E. Jackson est un régal. C’est un essai sur la poésie dans lequel l’auteur présente les poèmes qui comptent pour lui. Le premier est Recueillement, de Charles Baudelaire, ce si beau poème qu’on n’avait pas lu depuis longtemps ("Sois sage, O ma Douleur, et tiens-toi tranquille.") On a pris plaisir à le relire à voix haute, ainsi que d’autres du livre et ensuite on est allé fureter dans le rayon poésie de la bibliothèque. On a d’abord feuilleté Mallarmé qui fut le poète de la découverte de la poésie, et puis tous les autres qui aident tant à vivre, dont Rimbaud, l’indispensable Rimbaud.


    Elle est retrouvée.
    Quoi ? – L’Eternité.
    C’est la mer allée
    Avec le soleil.


    D’où la question du lundi ou plutôt les questions du lundi : Vous souvenez-vous du poème qui vous a fait découvrir la force de la poésie ? Ou sinon, quel est votre poète préféré ?