Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

moisson de bonheurs du jour

  • Moisson.

    Regarder le ciel chaque matin, ses nuances violines qui s’éclairent et s’épanouissent quand l’aube est bien réveillée.
    Se réjouir de la réussite de quelqu’un et pouvoir continuer à l’inciter à aller droit vers son risque, comme aurait dit René Char.
    Passer voir, sans prévenir, quelqu’un qu’on sait seul et qui s’en réjouit, fait du café, sort des biscuits.
    Aller au cimetière et prendre le temps de tout nettoyer pour pouvoir amener bientôt de nouvelles plantes pour l’automne.
    Continuer la récolte des graines de Belles-de-nuit.
    Offrir à quelqu’un qu’on aime bien un exemplaire du Journal d’une seconde vie pour qu’entre nous le lien ne soit pas seulement mécanique mais s’incarne plus.
    Brosser les chats.
    Ecrire beaucoup de pages qui viennent comme ça.



  • Moisson.

    Jouer au ballon avec des petits et des grands.
    Préparer des desserts différents pour que chacun se régale.
    Choisir un modèle de brassière pour un petit à venir dans quelques mois.
    Sentir, à la nuit tombée, le doux parfum des belles-de-nuit.
    Donner les deux derniers pots de confiture d’orange amère.
    Attendre patiemment l’éclosion des dix boutons de l’hibiscus.
    Expliquer à quelqu’un très désireux de faire évoluer son mode de vie, comment récupérer l’eau : avoir toujours une bassine dans l’évier ; y mettre l’eau qui sert uniquement à rincer : la cafetière, par exemple, les légumes, les mains ; avoir une deuxième bassine dans la salle de bains pour y mettre l’eau de la douche avant qu’elle arrive à la température qu’on souhaite. Verser tout cela dans le seau en zinc sur la terrasse et l’utiliser le soir pour arroser précautionneusement, sans gâcher. Recevoir quelques jours après un appel téléphonique : ça marche bien ! on récupère beaucoup d’eau ! on en gâche moins ! Merci !