Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

LIRE / Gourmandise de mots

  • Camus.

    Regarder un soir un film sur Camus.
    Regarder un autre soir un autre film sur Camus.
    Un matin, regarder la mer Méditerranée en pensant à Camus.
    Une après-midi, relire quelques lettres de Camus à Maria Casarès, d'autres à René Char. Relire quelques passages des Justes, de l'Etranger, de Noces, de l'Eté, de l'Homme révolté, de la Chute, de.... Ecouter sa voix enregistrée lisant des extraits de ses œuvres, lisant son discours du Nobel.
    Se souvenir des passages à Lourmarin devant sa tombe.
    Penser à lui, à cette conscience vive.
    Quelle joie d'avoir si jeune fait connaissance avec cet écrivain lors d'un cours de Français et de ne plus jamais s'en être éloigné.

  • De jour ou de nuit, c’est selon.

    Le soir, en allant dans la cour vérifier que le portail est bien fermé, remarquer dans le ciel une étoile qui brille intensément. Peut-être est-ce l’étoile de berger ? On attend un peu et d’autres étoiles apparaissent les unes après les autres alors que la Lune est un mince croissant.
    Le lendemain, en ouvrant les volets, on remarque encore une étoile très brillante et qui semble être la dernière. Est-ce encore l’étoile du berger ?
    On s’en va consulter la carte du ciel et on fait une belle gourmandise de mots : Véga, Dragon, Céphée, Cassiopée, Grande Ourse, Petite Ourse, Andromède, Pégase, Chevelure de Bérénice, Cygne, Lyre, …et sur cette carte aux multiples horizons, on voit que les astres se partagent entre ceux qui sont déjà couchés et ceux qui ne sont pas encore levés…
    On n’en a jamais fini de regarder le ciel, de jour ou de nuit, c’est selon.