Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

LIRE / Livres du matin, du sac à main, du soir

  • Livres du matin / du sac à main / du soir.


    Le matin, poursuite de la relecture du Journal d’Anne Frank et écriture à son propos. « Les gens libres ne pourraient jamais concevoir ce que les livres représentent pour les gens cachés. Des livres, encore des livres, et la radio. » (1) ; l’ode au stylo… (2)
    Dans le sac à main, le journal quotidien et le carnet d’écriture.
    Le soir, L’or du temps, de François Sureau ; un gros livre de près de 900 pages, qui se lit lentement, est magnifiquement bien écrit, pèse aussi son poids de culture, fait réfléchir, fait découvrir, donne envie de marcher tout autant que de rester chez soi à lire et à écrire.

    Prochaines lectures :
    Camille Pascal : La chambre des dupes
    Jules Supervielle : Le forçat innocent suivi de Les amis inconnus.


    (1) Anne Frank, Journal, Ed. Livre de Poche, n° 287, 1970, p.101
    (2) Id, page 129

  • Livres du matin / du sac à main / du soir.

    Le matin, la correspondance de Flannery O’Connor. « J’ai maintenant vingt et un canards bruns, aux ailes striées de bleu. Où qu’ils aillent, ils marchent en file indienne. » (20 septembre 1951, page 958). On poursuivra ensuite avec ses essais, ses nouvelles, ses romans.
    Le midi, à la maison, on a repris l’habitude de tricoter plutôt que de lire. Mais dans le sac à dos, La forme du monde, de Belinda Cannone, un essai sur la marche en montagne. De magnifiques pages, vraiment. « Face au temps long, le sentiment vif de notre impermanence. La montagne et le cosmos sont les deux « lieux » dont le spectacle me fait éprouver le sentiment de la durée. » (page 39).
    Le soir, Buveurs de vent, de Franck Bouysse. Impressionnant.


    Empruntés à la médiathèque Chalucet :
    Flannery O’Connor, Œuvres complètes, Quarto Gallimard.
    Belinda Cannone, La forme du monde, Ed. Arthaud, Collection Versant intime, 2019.
    Emprunté à la médiathèque de Sanary sur Mer :
    Franck Bouysse, Buveurs de vent, Albin Michel, 2020.