Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bonheur du jour

  • Moisson.

    Réunir une belle tablée un dimanche midi. Il fait beau, les fenêtres sont ouvertes, on mange, on parle, on rit, on fait longue table.
    A la poste de Tamaris, mettre au courrier quelques lettres et un livre : des enveloppes jaunes, d’autres bleues.
    Poser sur le rebord de la fenêtre une belle potée de primevères jaunes et une autre de pavots.
    Tricoter un bonnet torsadé taille naissance, en laine blanche, et le donner pour un petit garçon qui arrivera à la fin du printemps.
    Longer, un matin de bonne heure, la corniche de Tamaris et regarder le ciel.
    Constater qu’il y a beaucoup de visites sur ce blog et s’en réjouir, mais moins des commentaires qui font toujours chaud au cœur.
    Se promener dans le Mucem à Marseille et y voir une belle exposition autour de la tour de Babel.
    Se reposer, un après-midi, en restant tranquille à ne rien faire.


  • Premier bouquet dans la colline.

    Aller marcher dans la colline du côté du Gros Cerveau. Le romarin est en fleurs et offre des touffes succulentes : on en cueille dans un sac en papier pour les prochaines tisanes, mais on garde trois tiges parmi les plus droites pour faire un petit bouquet qu’on garde à la main. Un peu plus loin, des fleurs jaunes font cligner les yeux. On rajoute deux fleurs aux branches de romarin et on se dit que vraiment, le bleu et le jaune, ensemble, c’est tellement joli. Le ciel sans nuage est tout à fait d’accord. Les branches des amandiers également : on laissera les fleurs car elles sont des fruits futurs même si on a bien envie d'en croquer quelques unes.