Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bonheur du jour

  • Papotages.

    C’est la journée des papotages.
    Au moment où on part, on croise le facteur qui s’étonne qu’on reçoive tant de courrier, et, surtout, des lettres écrites à la main. « Vous devez être écrivain », conclut-il.
    A la mercerie, on discute de la bordure pour le châle. Mettra-t-on des perles ? des franges ? ces perles-ci ? cette laine-là ou plutôt celle-ci ? est-ce que c’est mieux plus foncé ou plus clair ? les clientes qui vont et viennent finissent par participer à la conversation.
    Au téléphone, avec une amie très chère, on aborde le sujet fondamental de la lessive faite maison et de la dilution plus ou moins réussie des copeaux de savons de Marseille ainsi que des pipettes antipuces qu’on administre aux chats jusqu’à la question du liquide vaisselle qu’on peut aussi fabriquer soi-même, oui, mais le savon noir ne mousse pas, alors…
    Avec le voisin, on réfléchit doctement à l’emplacement des poubelles afin de moins gêner les manœuvres des voitures dans la cour : on pourrait mettre celle-là là, et l’autre ici ; ou alors là ; non, là….


  • La question du lundi : patience.

    Dans le Dictionnaire informatisé de la langue française, on trouve la définition du mot patience : « Vertu qui consiste à endurer avec constance et résignation les vicissitudes, les malheurs. »
    On nous donne ensuite quelques précisions :
    1. Qualité qui consiste à supporter sans impatience le comportement pénible d'une personne.
    2. Qualité qui consiste à persévérer dans une entreprise longue et pleine d'obstacles.
    3. Qualité qui consiste à attendre quelqu'un ou quelque chose qui tarde sans marquer d'impatience.

    Aujourd’hui lundi, demain peut-être et, éventuellement, les jours suivants, serez-vous patient ou patiente ? Et de quelle patience s’agira-t-il ? Supporter, persévérer, attendre ?