Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Moisson

  • Moisson.

    Envoyer quelques fleurs de jasmin à quelqu’un, en espérant que le parfum s’échappera, même fugacement, au moment où le papier qui les enveloppe sera déplié.
    Recevoir en cadeau une jolie pochette cousue main pour qu’on puisse y mettre les médicaments qu’on doit avoir toujours sur soi.
    Ranger l’armoire-penderie afin que tout soit bien aligné quand on l’ouvre.
    Ecouter, le matin, au moment où l’aube accède au jour, le chasse-doutes dont parle si bien Philippe Jaccottet.
    Marcher le long de la Corniche de Tamaris un jour de grand vent en recevant de temps en temps des éclats de vagues.
    Faire une commande de tisanes, de plantes et d’huiles à l’Herboristerie du Père Blaize.
    Recopier la recette du gâteau roulé à la confiture de N.
    Choisir parmi toutes les fleurs chez Rose, au marché de la Seyne sur mer, un bouquet de roses blanches dont on s’aperçoit que certaines rosissent quand elles s’épanouissent.
    Ecrire trois pages.
    Sortir toutes les plantes afin que la pluie les nettoie de la poussière du pollen ou simplement les abreuve, c’est selon.

  • Moisson.

    Etre suffisamment en forme pour faire les vitres.
    Bien avancer dans le nouveau gilet taille 12 mois prévu pour S. En effet, ce jour-là, on avait salle d’attente, comme d’autres ont poney ou poterie.
    S’émerveiller devant les feuilles naissantes de la vigne vierge plantée à l’automne.
    Faire un bon nombre de cookies à la framboise pour que les amies venues dîner ne repartent pas les mains vides.
    Prendre l’habitude de faire la bise à la kiné qu’on voit quand même depuis plusieurs mois ; et ce n’est pas fini.
    En passant devant un immeuble, remarquer le romarin fleuri. Aller y frotter les mains et sentir ensuite la bonne odeur fraîche.
    Aller à La Criée faire les courses de légumes : artichauts, asperges, blettes, … sans oublier le pain.
    Planter de la menthe dans un coin de la cour et dire aux voisins qu’ils pourront en prendre, cet été, quand ils en auront besoin, pour le thé ou pour le taboulé.