Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Beurre.

En rentrant, on s’arrête à La Criée, prendre quelques légumes pour la soupe et, surtout, de la mozarella et de la burrata.
Devant le rayon réfrigéré des produits laitiers, on pose le sac lourd de poireaux, courges, carottes des sables, cébettes, céleri, betteraves ; on aperçoit des tas de paquets de beurre alors qu’on se souvient d’avoir vu des rayons totalement vides dans une grande surface il y a peu. On en fait la remarque à la vendeuse :
- Et bien ici, il n’y a pas pénurie de beurre !
- N’est-ce pas ? (elle parle comme ça…)
- D’où vient-il, ce beurre ? (on s’adapte au langage)
- De Trets. C’est du beurre de baratte. Le producteur a des vaches, donc du lait, donc de la crème, donc du beurre. On vient d’être livré.
- Ah, voilà…
Trets, c’est à peu près à 70 km de la maison. On a donc trouvé du beurre local. Chic ! Et en plus, il est très bon.

Commentaires

  • Pas encore de pénurie de beurre chez nous, mais la crainte qu'elle ne passe la frontière a éveillé dans nos commerces le besoin de se rapprocher du fermier qui en produit sans passer par la laiterie ... ils sont assaillis de demandes, surtout provenant des pâtissiers ... qu'ils ne peuvent assurer ...
    le monde change dirait-on, on se rapproche enfin des besoins réels ...au plus près de chez soi ...
    amitié .

  • ah le beurre!!!qu'est ce que c'est bon!avec tout.et maintenant en vieillissant j'aime bien l'huile d'olive aussi.

  • Mon arrière grand-mère faisait son beurre elle-même avec le lait de ses deux vaches. J'ai conservé sa jatte et la cuiller en bois dont le bout du manche est sculpté d'une fleur, pour marquer le bloc une fois moulé.
    A Paris les rayons des supermarchés se vident, mais pas ceux de mon "BOF" qui as ses petits producteurs lui aussi !

  • Maman, quatre-vingt-dix ans, fabrique le sien avec son mixeur magique le Therm..ix !
    Elle le congèle ensuite.... Il est délicieux, il faut dire que la crème vient d.une ferme voisine. J.’avoue je n'y aurais jamais pensé. Mais c.est cela être une femme moderne et une enthousiaste dans l’âme !

  • Quelle chance! Du "vrai" beurre... Celui que je trouve ici est tellement aseptisé qu'il n'a plus de goût...

  • En bretonne opiniâtre, je continue bien sûr à déguster des beurres
    délicieux (1/2 sel naturellement), fabriqués par des artisans locaux .

    L'arrivée récente des petites "boules" au poivre, au piment d'espelette ou...au café sur la crêpe du petit-déjeuner étant la cerise sur le gâteau !

    Pour la cuisson, l'huile d'olive fait dorénavant concurrence au
    beurre de nos grands-mères et ainsi, la Bretagne se marie aux
    paysages méditerranéens : le paradis dans notre cuisine !...

  • Par miracle (ou enjeux), le beurre est redevenu "fréquentable". Ne nous a-t-on pas seriné qu'il était à l'origine de tous nos maux et donc, nuisible à notre santé? Mais bon, les modes changent et les convictions aussi. Bon week-end.

  • Ton blog me met si souvent en appétit : c'est vraiment délicieux chez toi, on sent les odeurs, on voit les matières, les couleurs ......

  • cette affaire de beurre en serait presque cocasse si l'on ne savait les difficultés de nos agriculteurs confrontés à la mondialisation..ça sent toujours bon dans votre cuisine en tout cas !

  • Pas de pénurie chez moi, il y a suffisamment de sources d'approvisionnement locales. Et il n'y a pas de pénurie réelle, on le sait bien.

  • dans ma campagne, le fermier livre du bon beurre avec une vache 'sculptée' ... du grand art n'est-ce pas très chère ?!!....... du riche pré à la miche dorée !!

  • Oui je confirme, c'est bien la pénurie de beurre, cela permet de manger du beurre local, deux fois meilleur :-)) En plus, cela évite de faire marcher les camions qui livrent de l'autre bout de la France (quand ce n'est pas de l'Europe), et donc, cela évite la pollution !

  • Ici nous n'avons jamais manqué de beurre de toutes les façons nous avons à 5 mn nos voisins allemands ! J'aime le beurre salé en bonne Bretonne
    Bon week end

  • C'est génial, moi qui suis passée par Trets hier et avant hier, si j'avais su... Je retiens cette belle info. Doux week end à toi. brigitte

  • On ne peut avoir le beurre et l'argent du beurre :-)
    Il y a peu les rayons étaient vides mais maintenant sont emplis de beurre bio des producteurs locaux !!! La bonne idée !
    Bon week-end !

  • une pénurie organisée par les producteurs et les grandes surfaces qui se battent sur le prix du beurre !!! au final les consommateurs paieront plus et je ne suis pas certaine que l'agriculteur en verra la couleur hélas

  • Cette histoire me dépasse un peu. A noter que j'achète rarement du beurre, plutôt de la matière grasse de soja, sans lactose et paraît-il meilleur pour tout ce qui est cholestérol, etc. Et là, on a vraiment le choix. C'est hallucinant quand on pense à quel point vos grandes surfaces sont bourrées de produits que nous n'avons pas. Et déjà, on a plus qu'assez... J'aime mieux aussi ce qui est local, c'est quand même meilleur. Mais bon, pas de beurre malheureusement.

    A noter (je change d'aliment l), j'ai trouvé du miel de Bruxelles toutes fleurs. Car c'est de plus en plus à la mode d'avoir des ruches à Bruxelles, sur les toits des bibliothèques, un peu partout... Où c'est possible.

  • Bonjour, j'ai la chance d'avoir un petit producteur local près de chez moi, alors la qolution est toute trouvée , en olus ce beurre est excellent.
    Bonne journée à vous.

  • La question du mardi est peut-être celle-ci : y a t’il vraiment pénurie de beurre ?

  • On mange très peu de beurre... et pas vu de "pénurie" r chez nous. Mais il est vrai que je ne fréquente PAS DU TOUT les grandes enseignes...
    Alors que penser ?
    Bonne fin de semaine

Écrire un commentaire

Optionnel