Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Moisson.

Marauder des figues sur le figuier au doux parfum de chaleur. Ouvrir les figues comme on l’a appris enfant afin de bien veiller à ce qu’aucune guêpe ne soit pas entrée dans le fruit. Manger la belle chair violette.
Recevoir le catalogue Bergère de France dont les pages sont frangées par des échantillons de laine.
Faire des muffins à la framboise pour le goûter.
Relire un peu de Rilke.
Terminer deux brassières : une blanche et une bleue. Sur la bleue, coudre des petits boutons en forme de canards ; défaire la blanche qu’on trouve de guingois et la recommencer. On y mettra des petits boutons ronds en nacre.
Le long de la corniche de Tamaris, commencer la récolte de graines de belles-de-nuit.

Commentaires

  • suave douceur que ces figues qui se mangent à peine cueillies, prendre soin de Philippe qui mentalement en a besoin, l'accompagner chez le kiné et de retour s'occuper des betteraves rouges qui sortant de terre grosses comme des potirons, ont maintenant rejoint les étagères en bocaux ... le soleil se lève sur un nouveau jour, je pars en ballade ...
    amitié .

  • Joli programme bien tentant.
    Moi, je me sens ramollie comme une figue trop mûre... je n'ai aucun programme aujourd'hui...
    On verra !
    Belle journée.

  • J'adore les figues bien mûres fraîchement cueillies. Très beau programme. Belle journée.

  • Ces belles de nuit feront les belles journées demain.

    J’adore récolter les graines de toutes fleurs.
    Je les dépose dans une enveloppe et me sens messager, dépositaire d’un peu de poésie.

    Profitez bien de cette moisson et du déclin de la chaleur d’août.

  • Notre figuier est d'une générosité prodigieuse ! Chaque jour il donne un grand saladier plein de figues que l'on distribue avec plaisir aux amis, voisins et connaissance ....on les prépare aussi en entrées, en plats, et en desserts. Quel régal !
    Aujourd'hui on part en balade à la recherche de mûres....
    Belle journée Marie.
    Amitiés

  • Un bien joli programme. Je me réjouis de manger des figues même si elles ne poussent pas chez moi. Je les achète en magasin. Bises alpines.

  • Bonjour Bonheur du Jour
    j'ai du mal à recommencer quelque chose que j'ai "raté" alors détricoter une layette pour la refaire...mais naturellement, si elle était de guingois...
    Belle journée à vous Marie

  • J'aime beaucoup le souvenir du catalogue Bergère de France...je ne savais même pas qu'il existait encore. Et les Belles de jour, et les boutons en forme de canards...
    Bisous Marie
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

  • C'est un joli programme, de simples petits bonheurs qui font tant de bien.
    Les figues dans notre jardin en aurons nous cette année ? Il fait si sec !
    On arrose dans l'espoir de les voir grossir mais ....
    C'est un beau souvenir le catalogue "Bergère de France" Une laine de qualité.
    Tu dois faire de si jolies choses.
    Bonne fin de semaine à toi.

  • Donc je ne suis pas la seule à avoir épluché les catalogues de laines... pour ma mère c'était les 3Suisses et Bergère de France, pour ma belle soeur, Phildar. À une époque j'aimais bien Anny Blatt... J'ai tricoté une salopette avec une petite souris en motif pour une nièce...

    Pour les figues fraîches je connais une recette de pizza (@ la pâte levée) avec jambon figues fraîches et chèvre émietté. Je pense que je rajoutais des champignons.

  • J'ai toujours quelques cahiers du jardin des modes tricot. Il y a de superbes modèles. Nb. La salopette était en Phildar (Pas en Anny Blatt ;-)

  • Je n'aime pas les figues... mais j'aime feuilleter les catalogues de laine.
    Celui de cette année de Bergère de France a présenté de bien jolis modèles...
    Merci pour cette page.
    Passe une douce soirée.

Écrire un commentaire

Optionnel