Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Moisson.


Tenir dans ses mains un livre qui contient une histoire qu’on a écrite.
Recevoir de nombreux messages de félicitations, d’encouragements et dans certains, même, il est dit qu’on commandera Avec la vieille dame. L’éditeur aussi sera content !
Aider un ami handicapé à faire les démarches pour une procuration de vote.
Installer au pied du portail un joli gazania jaune.
Récupérer de la vaisselle pour le repas du partage : 40 assiettes plates, 80 petites assiettes, 40 verres à eau, 40 verres à vin, 40 fourchettes, 40 couteaux, 40 petites cuillères. Dans le local où on va la stocker, la laver dans le grand évier, l’essuyer, la ranger, tout cela en bonne compagnie, c’est-à-dire en riant, en chantant, en parlant.
Ecrire dix pages.

Commentaires

  • Les plus grands fou rires de ma vie ont toujours eu lieu dans des cuisines, en préparant ou rangeant, entre femmes. Lieu de confidences, de bêtises, la cuisine. Parfois je me demande si les femmes rient plus que les hommes...
    J'espère que tu auras beaucoup de commandes, les premières pages qu'on peut lire sur le lien sont si belles!

  • Les grands et les minuscules bonheurs font partie intégrantes d'un grand bien-être surtout quand en plus, on a en tête une joie collective !
    Belle, très belle journée à vous.

  • Ce billet est une moisson magnifique, riche, chaleureuse,
    qui rappelle que l'humain est notre plus beau trésor.

    Merci de nous le rappeler car, parfois, nous avons tendance
    à le négliger !

  • Collectivement les choses sont toujours plus faciles.
    J'aimerais pouvoir écrire 10 pages. J'ai toujours rêvé d'être écrivain et d'avoir un pot à crayon devant moi. J'aime écrire au crayon. Tous les matins je les aurais taillés un à un avec soin jusqu'à ce qu'ils piquent sur le dos de ma main. Après, il aurait fallu que l’idée vienne et chaque crayon aurait été le maître de quelques lignes...

  • Alors moi, Marie, je fait partie de ceux qui l'ont déjà commandé.
    Bientôt je l'aurai aussi entre les mains, ce livre.
    Que cela ajoute à votre joie. C'est, par anticipation, un bonheur du jour pour moi.

  • C'est dans la cuisine et lors des repas collectifs qu'on vit souvent de merveilleux échanges :) un bonheur à préserver longtemps même si je ne sais pas ce que tu appelles le repas du partage...

  • Hier j ai écrit un poème. Sur ces derniers jours intenses et "soudants". Tout cela sera bientôt derrière nous... bonne journée.

  • Belle moisson, je profite de la sieste des 3 petits pour t'envoyer une grosse bise.
    Le gazania est une belle fleur.

  • Belle moisson de mots et d'attentions. Tu me donnes envie de planter un gazania sur ma terrasse à la belle saison, je n'en ai jamais eu, mais je suis encore loin de jardiner. On guette les éclaircies pour se promener un peu malgré le vent froid, la pluie ne nous quitte guère.
    Dix pages, mazette ! Bonne soirée, Marie.

  • C'est une jolie moisson, comme toujours.
    Passe une douce journée. Merci pour les partages.

  • Je te souhaite le succès; je ne crois pas qu'on écrive sincèrement pour cela, mais je sais ô combien, quel travail c'est. Je laisse mon dernier roman vivre sa vie; je l'ai surtout écrit (après mes nouvelles) pour mes petits-enfants, Que le jour où je serai décatie, ils n'oublient pas que j'avais la passion des mots et de la transmission.
    Je te souhaite une belle transmission. Bravo une fois encore (qui n'est pas la dernière!)!

Écrire un commentaire

Optionnel