Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La question du lundi. Se laver les mains.


Ici, on pense que le bon sens réside pour une bonne part dans la simplicité mais on se demande parfois si ce bon sens n’a pas été perdu dans notre société. Ainsi, il faut qu’en cette période d’épidémie, ce soit un ministre qui rappelle à plusieurs reprises la nécessité de se laver les mains plusieurs fois par jour. Ce geste simple a été bien oublié ces dernières décennies alors que des générations entières ont été élevées en entendant constamment cette injonction : Va te laver les mains ! sans en être le moins du monde traumatisées. Quand on était enfant et que le médecin venait à la maison, on lui préparait une serviette propre près de l’évier où il allait systématiquement se laver les mains en arrivant.

D’où la question du lundi (elle ne sera pas : Est-ce que vous vous lavez les mains plusieurs fois par jour…) : pourquoi, à votre avis, ce geste simple qui relève de l’éducation de base a-t-il été oublié ?

Commentaires

  • Difficile à dire....d'autant qur je n'ai rien constaté de tel autour de moi...
    Je pense que c'est peut-être une question d'éducation comme mettre la main devant sa bouche quand on baille ou que l'on éternue, tousser sur son bras, dire bonjour,bonsoir,merci, tenir la porte pour celui qui vous suit...ou que le sens des choses n'est plus connecté à des actes qui n'apparaissent dès lors que comme de simples rituels dont on peut se passer...

  • Je partage l'avis d'Elizabeth... Difficile de dire pourquoi le sens des choses simples a disparu. Pour ma part, je pense qu'à force de vouloir tout avoir, tout faire et vite, l'homme oublie l'essentiel : prendre le temps. Du coup, il fait l'impasse sur des actes de la vie courante qui lui paraissent une perte de temps et surtout futiles comme se laver les mains... Le monde va trop vite (0u bien je vieillis...), La nature nous rappelle a l'essentiel et a la simplicité... Je serais presque adepte du "slow lire" mais il est difficile de freiner dans le courant humain qui nous entraîne... Biz (enfin de loin...) Lyne. Bonne journée sous la pluie. Lyne
    Très tentée de lire ton livre... Je vais voir ça de plus près.

  • Oui plusieurs fois par jour. Surtout en commençant toute activité de cuisine. Ou en revenant du jardin. Avec un savon d Alep si doux... bonne semaine

  • J'adore le pain d'Alep aussi.

  • Oui plusieurs fois par jour. Surtout en commençant toute activité de cuisine. Ou en revenant du jardin. Avec un savon d Alep si doux... bonne semaine

  • Pour répondre.dre plus exactement à la question, je peux répondre que chez nous la transmission educationnelle à été faite. Mes enfants font laver les mains à leurs filles en rentrant de l extérieur, avant les repas, après les Wc... on enlève ses chaussures aussi, on demande à sortir de table, on plus sa serviette, on range ses jouets, on dit merci...
    Sans contraintes, sans atteinte à la sacro sainte et fausse soit disant liberté... nous sommes des animaux sociaux et c est toujours mieux d être un peu polices. Et comme je dis: faites, vous serez appréciés puis... pensez ce que vous voulez.
    Et pour les injonctions on doit nous dire l été de boire, le matin d aérer sa maison, ne de pas rouler trop vite, de ne pas secouer un bébé, de veiller aux disputes conjugales des voisins,... tout cela me fait sourire. Liberté contre bon sens ? Nous sommes de grands enfants qui avo s perdu le réflexion ? L intelligence ? Le réflexe de survie ???

  • Je me souviens des lavabos à l'école maternelle et primaire.
    Je me souviens de ma grand-mère nous demandant de montrer nos mains avant de passer à table (et de mon frère arguant que ses mains étaient "bronzées" d'où quelques traces peu nettes).
    Je me souviens de maman, les mains sans arrêt dans l'eau.
    Je me souviens... et j'ignore totalement pourquoi nous en sommes arrivés à ce qu'un ministre doive nous rappeler les règles élémentaires d'hygiène (d'ailleurs qu'est-ce que ça m'énerve !)
    Belle semaine à tous.

  • En effet, beaucoup de bonne pratiques ont disparus, chez les soignants comme dans les commerces, au rayon boucherie, fromagerie, etc... Je suis souvent choquée mais je n'ose pas le dire...

  • Je ne sais pas si nous avons vraiment perdu le sens des bonnes pratiques ou si le ministre nous infantilise parce qu'il n'a rien trouvé de mieux à dire ou s'il nous prend pour des demeurés. Ici on n'a pas attendu après lui pour exécuter ces tâches élémentaires.

  • Les gens sont de plus en plus pressés et oublient certains bons principes. Ceci dit, je ne suis pas à me laver les mains toute la journée, même en période d'épidémie et pourtant chez moi on se lavait les mains avant de passer à table, en effet.
    Dans ma patientèle, je suis parfois horrifiée de voir l'état des mains de certains enfants dès le matin, sales et ongles longs et noirs (d'ailleurs ces gamins souvent ne se lavent pas plus de deux fois par semaine, souvent). J'en fait alors état aux parents bien que je sois sûre que trop d'hygiène nuit à l'immunité, il y a quand même des limites

  • Je ne me lave pas plus les mains en ce moment que d'habitude, en même temps ça serait difficile de le faire plus. Beaucoup de personnes ne le font pas et cela ne date pas d'aujourd'hui je pense, même si je pense que les jeunes sont plus laxistes sur le sujet, j'ai vu pas mal de jeunes filles certes épilées, maquillées et manucurées mais dégueulasses. Que le gouvernement fasse des messages me paraît complètement infantilisant, cela reste quand même du bon sens.
    Check :) car on n'a plus le droit de faire la bise ou de serrer la main ^^

  • Je pense que l'on veut faire tout trop vite hélas....
    Pour mes petits Loulous parfois récalcitrants au lavage des mains avant les repas, je leur propose "une salade de doigts" et nous mélangeons gaiement 20, 30, parfois 40 doigts avec eau et savon. Ils sont ravis, cela éclabousse un peu, mais les mains sont propres !
    Bon, arrivée à un certain âge, la "salade de doigts" atteint ses limites...
    Belle et douce journée Marie, et Bises.

  • "une salade de doigts" , quelle belle idée qui à n'en pas douter plaira à nos sept petits-enfants. Je retiens l'idée ;-)

  • Le plus simple est de sortir gantée , le froid y invite d'ailleurs , du moins en Lorraine . Et tant mieux si on rarefie cette manie de se faire la bise , laquelle a perdu tout son sens depuis longtemps ! J'en connaît un qui s'est lavé les mains il y a XXI siècles , on en parle encore ! Quant à nous , on va toutes ressembler à des Lady Macbeth , et " tous les parfums d'Arabie ne blanchiront pas cette petite main ! "

  • Je n'ai pas attendu l'épidémie pour me laver les mains, au retour des courses, en sortant des toilettes, avant de cuisiner et tout autre occasion. Il est triste de constater en effet que ce geste de bon sens ait été oublié.

  • J'ai effectivement remarqué que les enfants ne se lavent plus assez les mains; je pense moi, que les femmes le font beaucoup: comment faire la cuisine, laver une salade sans frotter auparavant ses mains? J'avais une grand -tante qui avait des TOC et qui se lavait sans cesse à la suite d'une émission qu'elle avait entendue où l'on disait tout ce qu'on trouvait sous les ongles; ça l'avait traumatisée!
    Maintenant, je trouve - qu'il n'est pas normal qu'un ministre rappelle ça;c'est du temps perdu, du cliché, du bla-bla. et que l'hystérie collective est bien entretenue par des gens que quelque part ça doit arranger………...La grippe tue davantage et on n'en parle pas………….Avis perso!

  • Les conseils des "autorités" sont si infantilisants que l'on
    en reste sans voix !
    Pourquoi en sommes-nous arrivés là ?
    peut-être parce que la politesse, langue du savoir-vivre,
    a été ringardisée depuis quelques décennies !

    Je pense surtout que c'est le non-souci d'autrui qui se révèle ainsi :
    le respect n'est plus une habitude cultivée dans les familles...

    Agréable semaine, Marie !

  • Il me semble que c'est une question d'éducation, nous nous lavons régulièrement les mains à notre age parce que nos parents nous ont transmis ce geste, et nous l'avons ainsi transmis à nos enfants... Quand un parent est "défaillant" sur ce point là, la transmission est plus difficile.
    Belle journée pluvieuse Marie, les jardins vont resplendir, je t'embrasse. brigitte

  • ça semble être tellement évident! Je ne sais pas pourquoi ce geste s'est perdu.

  • Bonjour, je crois surtout qu'à force de nous diriger, nous infantiliser on en oublie tout ce que on nous a enseigné, et on se laisse guider comme des moutons sans réfléchir. On a perdu tout sens de créativité, de nos valeurs et de nos enseignements. Les choses faciles et simples sont vites oubliées dans ce monde où le virtuel à pris une grande place.Il faudrait inventer un jeu pour rappeler ces choses essentielles, cela devrait faire un tabac... Bonne journée.

  • CC... J'ai fait lire à mon mari la question du lundi... et il nous est revenu qu'en primaire, nous devions montrer nos mains en rentrant en classe... si elles étaient sales, direction lavabo pour les laver... ceal avant la leçon de moral journalière (encore qq chose qui a disparu !) !!!
    Aujourd'hui, il semblerait que l'on apprenne plus rien... en tout cas, mon petit-fils, avant de passer à table ou en sortant des toilettes ou après les jeux, etc... se lave les mains et n'est jamais malade.
    Douce semaine Marie, bisous, gros câlins à tes Félins.

  • J'ignore si ce geste a vraiment disparu des apprentissages de base en famille et à l'école, il doit continuer à en faire partie. Si des adultes ne le font plus, c'est peut-être, comme pour le code de la route et tant d'autres règles, parce qu'ils ont la discipline en horreur ?
    Que des messages gouvernementaux en rappellent l'usage et l'utilité est une bonne chose. (Dans les établissements de soins, on trouve des solutions désinfectantes dans les couloirs, mais pas toujours à l'entrée, ni, parfois, de quoi s'essuyer les mains dans les toilettes. Comme Béatrice, je porte des gants en hiver, par confort et par précaution.)

  • Les veilles habitudes s'ont relaxées en tous les sens et domaines... Se faire le lit, avoir tout rangé dans la cuisine et partout dans la maison, quitter la poussière, ventiler...se mettre de maillot sous les vêtements... et se laver les mains, il n'avait pas d'infections ni de maladies... Mais cela n'est qu'une façon de prévenir pour notre santé, c'est une façon de vivre.

  • Très souvent dans la journée, toujours quand j'ai rentre de l''extérieur, ce n'est pas un toc mais je déteste avoir les mains un peu sales.
    Et si je prends en main un livre, je veille à ce que mes doigts soient propres et secs. Je n'utilise cependant pas souvent de gel hydroalcoolique désinfectant.
    Bonne semaine.

  • Bonjour. Je ne sais pas pourquoi c'est un geste qui tend à se raréfier... Mais en tous les cas, ce que je sais, c'est que la direction de ma boîte a interdit à ses collaborateurs de serrer les mains de nos clients et que j'ai toujours (même avant cette épidémie) du désinfectant pour les mains dans mon sac. Car on n'a pas toujours un lavabo à disposition et j'avoue que serrer certaines mains... me dégoûte quelque peu selon l'hygiène de certaines personnes.
    Quant à l'hystérie dont certains parlent... je pense qu'il est de bon ton de la part des autorités de prendre des mesures. Si elles ne le faisaient pas, on s'en plaindrait. Elles le font, on s'en plaint aussi...
    Belle semaine avec des mains toutes propres. :-))

  • Je ne suis pas comme Ponce Pilate…….J'avoue oublier souvent de me laver les mains !!

  • Se laver les mains très souvent.... et ne pas s'en laver les mains ! Toute la nuance de l'éducation est dans la mise en abime de ces deux expressions... Se laver les mains donc, respecter toutes les consignes de la bonne éducation... se rire des ministres fantoches.... et résister aux virus divers, surtout à celui de la crétinerie, dont on parle peu mais qui se développe beaucoup ! Belle journée à toi, mains bien lavées et poignées de mains gommées....

  • Bonjour,
    Oui je me lave les mains plusieurs fois pas jour. En commençant la cuisine c'est indiscutable puis depuis que j'ai mes animaux c'est x et x fois par jour. lorsque nous randonnons avant de manger notre "festin" nous avons du gel.
    Je pense aussi que se serrer les mains et se faire des bises n'est pas la meilleure chose. En Amérique du Nord on se fait un signe de la main et c'est tout.
    Lorsque je suis arrivée en France, je n'aimais pas du tout ces embrassades. Le pire était d'entendre des parents dire à leurs enfants :"tu as fais la bise à la dame" (des enfants que je ne connaissais pas). D'ailleurs ces bises en veux-tu en voilà n'ont pas trop de sens ... parfois tu connais à peine les personnes.

  • Les choses de base se perdent, les générations changent, tout évolue. Et pas en bien. Bisous

  • nous vivons dans le monde des "lingettes", il en est pour tous les usages qui bouchent les WC, qui remplissent les poubelles alors que l'eau et le savon ... c'est si facile ...
    amitié .

  • Quand on n'est pas chez soi, on doit pouvoir accéder à de l'eau et du savon. Chez moi, je me lave les mains après être passée aux toilettes, avant de faire à manger, avant de mettre la table, et forcément avant de faire la petite vaisselle car j'ai un lave vaisselle. En rentrant des courses, je fais de même car on attrape des microbes dans les super marchés. Quand je sors les poubelles, également. En bref, je fais attention à tout. Bonne semaine et bises.

  • Pour la perte du bon sens je suis bien d'accord !
    Nos arrière-grands-mères feraient des bonds si elles revenaient... ;-)
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

  • de par ma formation professionnelle je suis hyper sensible à ce problème, on a fabriqué des produits certes très efficaces pour lutter contre les contaminations par les mains mais toutes les analyses montrent que la plus efficace et la moins couteuse ! c'est le lavage des mains
    se laver les mains parce que l'on a fait une tâche avec de la terre ou avant de toucher l'alimentation ou parce qu'on a pris les transports en communs ....c'est simple peu coûteux et plus efficace que ces petites bouteilles que certains ont maintenant dans leur sac pour se donner l'illusion d'être protégé

  • Le lavage des mains est le geste le plus simple et efficace pour limiter les risques de contamination par les microbes. Il est donc indispensable d’adopter les bons réflexes d’hygiène et sensibiliser ses proches, notamment les enfants, à l’importance de ce geste, je pense que les gens sont devus pour certains m'en foutiste et toujours pressé, c'est pour cela que beaucoup oublient souvent ce geste essentiel

  • Personnellement, j'ai l'impression "d'user" mes mains tant je les lave au cours de la journée; je lave aussi les outils servant à la cuisine entre les préparations des différents légumes. Savon de Marseille, vinaigre blanc font partie de ma panoplie. Et je suis une maniaque du changement des essuie-mains.
    Nous avons adopté le gel en dehors de la maison depuis longtemps.
    En Maternelle, cela faisait aussi partie des indispensables, après les toilettes, au retour des récréations., avant les repas.. c'est une éducation au même titre que tout le reste.
    Mais dans certains commerces de bouche, il y a encore fort à faire, me semble-t-il: pour les mains, les postillons et tutti quanti.

Écrire un commentaire

Optionnel