Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La question du lundi. Prendre soin des autres et de soi-même.


En ces temps difficiles où la situation sanitaire oblige à modifier drastiquement les modes de vie, il est quand même désolant de constater que certains s’appliquent à illustrer l’individualisme que notre société de consommation a créé en faisant fi des consignes de prévention.
Ici, en raison d’une santé fragile, on est à la maison depuis déjà quelques jours. C’est déjà arrivé, par le passé, mais alors on avait perdu cette autonomie si chère comme pouvoir se lever pour aller ouvrir la porte après un coup de sonnette ou se baisser pour ramasser un objet tombé par terre, et plus encore.
Effectivement, ce n’est pas drôle de ne pas pouvoir sortir mais, entre ces quatre murs, on est quand même debout. Et puis c’est une façon de prendre soin de soi qui fait qu’on prend soin des autres.
Ah oui, les autres, on a l’impression que le fait de tenir compte des autres est bien plus compliqué qu’il n’y paraît, comme si cela aussi avait été oublié.

D’où la question du lundi : Dans cette période compliquée, prenez-vous bien soin de vous-même et par conséquent des autres aussi ?

Commentaires

  • Chez nous on suit les consignes mais c'est tellement plus facile en habitant la campagne car alors on peut tout de même faire une balade sans croiser personne sur les chemins et donc sans risque. Prends soin de toi !

  • Pas le choix ici, tous les Espagnols sont interdits de sortie pour 15 jours au moins...

    Ne pas se voir, s'embrasser est de l'amour pour les autres. Je conçois que c'est très compliqué à réaliser quand on est jeune, qu'on se sent invincible...

    Il est vrai que ce n'est pas facile du tout, et pour toi qui es seule, encore moins.
    Reste bien debout et chez toi Marie, un beso grande.

  • Oui, nous sommes isolés dans nos maisons mais nous sommes
    sauvés par le docteur Internet qui nous permet, outre le téléphone,
    d'être en contact chaleureux avec tous nos proches et lointains amis !

    Gardons ce lien et cultivons nos jardins entre deux lectures !

  • Bonjour en ce lundi!
    Un petit signe d'amitié, avec une ou deux idées pour te sentir un peu mieux en ces temps difficiles, écouter de la musique, lire, et pourquoi pas comme je le fais jouer au scrabble seule .
    Je t'envoie un sourire!
    Janou

  • Depuis que l'on parle du coronavirus ( décembre quand même) et surtout depuis l'opération de mon époux, je n'ai participé à aucune réunion de mes activités.
    Je ne fais en général pas la bise quand je rencontre quelqu'un même mes amies, je n'aime pas cela de toute façon... et un vieux réflexe depuis le H1N1... comme de se laver les mains en rentrant chez soir, en changeant son torchon tous les jours.
    Je ne me suis pas ruée dans les magasins depuis jeudi soir... j'irai quand il y aura un besoin réel de provisions.
    Je téléphone tous les jours mes mes (vieux) parents, beaux-parents, A mes amies les plus âgées.
    Je suis allée voter mais à un moment que je savais plus "creux" vers 13h15.
    Et je n'embrasse, ni ne touche plus du tout mon mari lors de mes visites; on se tient à distance en marchant à l'extérieur dans le parc. Et j'ai même décidé depuis hier (tant que je peux encore y aller) de ne plus monter dans sa chambre. On discute et nous nous retrouvons à l'extérieur uniquement, dans le magnifique parc.
    Et je sors le moins possible. Juste pour aller le voir. Je m'occupe du jardin...
    Voilà ma contribution. Bonne journée et semaine Marie.

  • J'ai la chance d'être en pleine campagne et donc je peux sortir, me promener,monter à cheval si je peux... Par contre gros "manque à gagner" car je ne peux plus exercer mon métier d'orthophoniste (celà ne m'est pas interdit mais pas très raisonnable). J'ai 70 ans et dois donc aussi me protéger ainsi que mon mari.

  • Comme toi nous sommes concernés. Et apprendre à vivre confinés s'apprend. Hier nous étions partis nous promener à 10 km de chez nous. Avec le beau temps nous n'étions pas les seuls... Même si j'ai revu une ancienne collègue pas vue depuis 5 ans. Mais là je resterais dans le quartier près des entreprises fermées. Pour promener D jinnie et prendre quelques photos printanières. Notre voiture ne sera pas réparée .dur de ne pas voir ma fille et sa petite famille. Bises

  • Oui, il le faut, mon époux et moi avons nos deux mères très âgées, là c'est un peu problématique, il faut prendre soin d'elles sans les contaminer, nous sommes tous les deux très enrhumés... Nous allons trouver les solutions, elles ont la chance d'être chez elles et non dans un Ehpad... Courage à toi. brigitte

  • Et comment ! Les irresponsables qui crânent en passant outre aux consignes de prévention , soit :
    - Ils ont la frousse et conjurent le mal en le niant , ce qui est infantile
    - soit ils font preuve d'un egocentrisme profond , ce qui est également infantile
    J'ai honte d'être Française quand je lis les réactions des citoyens étrangers ....

  • Effectivement, les français sont indisciplinés et font des rations de guerre. des voitures d'infirmières à domicile ont même été vandalisées sous prétexte de récupérer des masques et gels. Les humains me dégoûtent de plus en plus. J'ai la chance d'être en retraite et d'avoir un grand jardin pour prendre l'air. Aussi, je vais en profiter ..

  • Bien sûr que je respecte au maximum ces mesures . Et l'irresponsabilité de nombre de gens me scandalise!

  • Oui, je pense qu'il faut penser aux autres et c'est le seul moyen d'endiguer cette épidémie, quand je vois dans le journal qu'un article louait le courage de manifestants qui se sont réunis en nombre samedi à Pau pour le climat, c'est un comble, ce n'est vraiment pas le moment, je ne comprend pas non plus ces amis au village hier à la mairie pour les élections qui papotaient tranquillement à moins d'un mètre sur le coronavirus, comme au café, sans aucune méfiance, je pense que beaucoup de gens sont inconscients des risques qu'ils courent et qu'ils font courir aux autres !

  • Mis à part, mes enfants qui sont tous loin, confinés eux aussi, je prends soin de moi parce qu'à mes côtés, un homme a besoin de me voir en bonne santé, heureuse de créer et lire. Les oiseaux chantent. Je cuisine avec amour. Vivre à la campagne, dans un hameau riquiqui, de toutes façons, c'est vivre dans une île...

  • Je crois que nous n'avons pas vraiment le choix.
    Personnellement, je fais ce que je peux et mes enfants m'aident... ils ont annulé les déplacements que nous devions faire pour leur rendre visite.
    J'espère que tout cela sera efficace.
    Passe une douce journée.

  • Comme toi, je me demande parfois jusqu'où ira l'individualisme et donc l'égoïsme de certaines personnes. Entre ceux qui ne prennent pas soin d'eux et donc des autres parce qu'ils n'y croient pas, parce qu'ils ne sont pas concernés (ils sont jeunes et "il n'y a que les vieux qui meurent", oui , j'ai entendu ça ! ) et ceux qui prennent "trop" soin d'eux en dévalisant les magasins et en créant la pénurie, il y a place pour un juste milieu.

  • De toute façon, faute de famille proche, je vis confinée dans mon appartement depuis des années. En essayant de trouver le courage de faire quelques choses... progressivement. J'ai perdu beaucoup d'envies et de motivations. Cela me serait bien égal de disparaître, mais on ne disparaît pas comme ça. Maintenant, tout ce que j'ai vu me fait horreur. L'être humain est un monstre d'égoïsme. Mais vous, vous avez été très gentille, bien souvent, même pour ces étrangers que sont les blogueurs.

  • Je suis heureuse de lire "toutes ces vieilles dames" qui sont seules mais qui utilisent l'INTERNET ! pas le cas de mes parents qui s'y sont toujours refusés... dommage pas de photos pour eux dans la boucle, de petits messages. Heureusement il reste le téléphone, mais ils manquent beaucoup de choses sympas, comme les blogs ( dont le mien!)

    Bon, je vais vous parler de ce qui est positif; notre association de plusieurs centaines de membres dans plusieurs villages et en majorité âgés, plus de 70 ans, a tenu une "vidéo conférence de crise" samedi matin. Pour les adhérents mais aussi pour les salariés et prestataires employés par cette association. Comment faire pour leur maintenir leur salaire durant cette période, soit environ 2 mois pour eux, durée pendant laquelle toutes les activités sont suspendues ? L'URSSAF a décalé seulement pour l'instant le prélèvement de fin mars. Qui sera divisé et ajouté sur les mois suivants...

    On va essayer les "cours en ligne" quand cela est possible... assez facile pour les cours de gym et de musique en fait ! Ainsi les prestations seront maintenues ainsi que les salaires. Moins facile en fait pour les activités manuelles . Heureusement la majorité des ateliers sont assurés par des bénévoles, donc pas d'incidence financière...

    Mais on a aussi mis en place un réseau d'entre-aide également; coup de fil pour les plus isolés, courses, mise en commun de nos capacités ( comme ancienne instit, j'éditerai quotidiennement des fiches pour les activités des Maternelles)

    Voilà on retisse du lien social, on éteint la télévision, on reste positif. J'espère que sur les programmes, on va vite mettre en avant les comportements positifs. Car heureusement la majorité de Français sont chouettes et responsables.

    Bonne après-midi à chacun.

  • Oh que oui, et de toutes façons pour ma part ,j'ai également un sacré entraînement dans le domaine du confinement, car je ne peux pas laisser seule ma mère de 95 ans totalement dépendante qui habite chez nous depuis deux ans...
    Prenez tous bien soin de vous et respectons les consignes qui sont vitales !

  • Oui, je respecte les consignes depuis le début et je suis étonnée du nombre de personnes autour de moi qui semblent les prendre à la légère. Je suis considérée à risque à cause de mon âge, mais je pense que je le ferais autrement aussi. J'ai entendu également des jeunes dire que ça ne les concernait pas "ça ne touche que les vieux ...". c'est assez triste.

  • Ici c'est assez compliqué, car ce qui fait le sel de la vie parisienne, ce sont justement les sorties. Oh je ne passe pas ma vie entre théâtres et bistrots, mais j'adore sortir, voir ma ville, la photographier, découvrir de nouveaux endroits puisque tout bouge si vite ici.
    Donc, me voici recluse dans 48m2, 4e étage avec vue sur immeubles et jardinet anémié, mais avec tant de projets "internes" tant de choses à faire, que l'ennui et la déprime n'auront pas de prise sur moi.
    Oui, ce reportage vu hier soir montrant des Parisiens hilares et collés les uns aux autres sur les quais de Seine m'a mise très en colère.
    Profitez toutes de vos jardins, si vous avez cette chance !

  • Il faut en prendre notre parti et faire ce que les autorités sanitaires recommandent, sans quoi le virus n'est pas prêt de nous lâcher!
    Belle journée

  • J'aimerais être confinée avec les miens, lire en paix, partager des soirées, mais entre mari et enfants qui sont soignants, dans les hôpitaux, au front, c'est l'angoisse qui me gagne chaque jour un peu plus car je tremble pour eux. On essaie de ne rien montrer aux petits Loulous, ce temps troublé est tout de même un morceau de leur enfance, qui doit se passer dans l'insouciance.
    Prenez bien soin de vous. Claudie.

  • Nous essayons de faire au mieux et de garder le contact d'une manière ou d'une autre, surtout avec les personnes seules - téléphone, correspondance, courriel...
    Rester chez moi ne me fait pas peur (lire Mona Chollet qui en parle très bien dans "Chez soi"), mais j'espère pouvoir continuer à faire une petite promenade tous les jours.

  • nous pouvons encore aller faire les courses aux heures creuses, en tenant une distance respectable, nous pouvons encore nous promener en nature, le jardin occupe les journées, les enfants viennent un peu moins mais ils viennent ... on s'adapte petit à petit ... le plus dur est pour tous les jeunes couples avec enfants ... les travailleurs indépendants, le corps médical, et tous ceux qui sont d'utilité publique pour nous protéger ...
    soyons courageux et solidaires
    amitié .

  • Je suis plus 'inquiète' pour ma maman qui a besoin d'aide et de réconfort. Je pense continuer à aller la voir (mais moins) dans le cadre de l’assistance aux personnes vulnérables', comme dit dans l'attestation. Elle a des repas à domicile, mais à cause de sa mauvaise vue a besoin qu'on lui 'trie' les éléments du repas... histoire de ne pas faire chauffer le dessert, etc. Pareil pour les médicaments.

  • Je ne sombre pas dans la sinistrose. J'attends que tout cela passe. Je ne sors plus mais j'ai la chance d'avoir un jardin….C'est l'occasion de faire un bilan et de se dire " Mais qu'est ce qui est essentiel pour moi ?"

  • Bonjour,
    On décrit très souvent le Français comme individualiste. Il le prouve encore avec cette ruée dans les magasins de peur de manquer. Acheter OUI mais dévaliser NON.
    Oui, il nous faut prendre soin de nous.
    Nous ne sommes que tous les deux et que deviendraient nos animaux si nous devions aller à l'hôpital ? Déjà, nos chiens il faudrait les euthanasier car personne ne voudraient s'en occuper. Tout cela est vraiment très triste, .... juste espérons que les choses s'améliorent.

  • Nous avons la chance d'avoir un jardin pour sortir de la maison ,nous activer et prendre l'air. Les courses, c'est une fois par semaine. Nous en profitons pour lire, écouter de la musique, et nous occuper de tous les petits travaux administratifs,de couture et bricolage, laissés en suspens, developpons notre créativité en cherchant de nouvelles recettes pour faire durer le plus possible nos provisions. Hier nous avons fait un atelier "masques" ( en tissu) à defaut de pouvoir s'en procurer dans le commerce....nous ne sommes pas à plaindre, si l'on pense à ceux qui sont dans des logements exigus en ville, où qui doivent gerer les activités d'enfants.....où qui sont submergés de travail et prennent des risques pour nous soigner.
    Bonne journée

  • Bonsoir. Bien sûr, je respecte les consignes et reste chez moi, sauf pour les courses. J'ai la chance d'avoir un jardin et d'aimer lire et tricoter. Mais ne pas pouvoir aller voir mes enfants et petits-enfants me manque. Bonne soirée

Écrire un commentaire

Optionnel