Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La question du lundi

  • La question du lundi : le répertoire des adresses et des numéros de téléphone.

    L’autre matin, quelqu’un a appelé pour prendre des nouvelles. Quelqu’un de gentil, d’attentionné, et de fidèle. Une relation professionnelle qui, progressivement, s’oriente vers une relation amicale au fil des appels réguliers et même de visites.
    En faisant défiler la liste des contacts sur le téléphone, on se rend bien compte que nombre d’entre eux sont restés silencieux. Alors, pourquoi les garder sous les yeux ? En même temps, on peut peut-être les conserver, au cas où. Alors, on les écrit sur une feuille de papier et on glisse cette feuille de papier dans le carnet d’adresse qu’on utilise depuis toujours et qui est posé près du téléphone fixe, à l’ancienne… Dans ce répertoire, on a non seulement les numéros de téléphone, mais aussi les adresses ; car quelqu’un ne peut-il être qu’un numéro ?

    Et vous, avez-vous encore un répertoire dans lequel vous écrivez nom, adresse, et numéro de téléphone ?

  • La question du lundi : avant / maintenant.

    Voilà qu’on trouve C’était mieux avant !, de Michel Serres, à la Médiathèque de Sanary. On le prend car ce livre réunit plusieurs critères : on avait bien aimé Petite Poucette, et c’en est la suite ; on aime beaucoup Michel Serres ; et le livre est petit, on pourra donc l’emmener facilement pour la journée qu’on doit passer à l’hôpital.

    En évoquant les conditions de vie et de travail, Michel Serres démontre que, pour lui, non, ce n’était pas mieux avant. Il ne fait pas de notre monde d’aujourd’hui un monde parfait, loin de là, mais il s’appuie sur beaucoup de points très concrets pour montrer que nous profitons d’un progrès qu’il ne faut pas négliger.

    Et vous, qu’en pensez-vous ? C’était mieux avant, ou c’est mieux maintenant ?