Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La question du lundi

  • La question du lundi : patience.

    Après avoir emprunté un livre tout à fait pertinent, Tout s’accélère, de Gilles Vernet, prendre le temps de réfléchir au temps, justement.
    On relève quelques phrases, ici ou là. En voici une : « les pauses ont disparu, chaque instant est mis à profit pour rattraper le temps perdu. » ; ou encore ces citations : Etienne Klein : « Nous ne vivons pas une accélération du temps, nous vivons une crise de la patience. » ; Paul Morand : « Que de temps perdu à gagner du temps. ».
    C’est bien d’avoir trouvé ce livre à la Médiathèque. Il était posé là, sur la table, tout près de la porte, comme un rappel.
    Ici, on pensait qu’on allait devoir rester tranquille un moment et puis, hop, qu’on repartirait, comme cela s’était passé déjà lors d’autres moments de jachère. Mais là, il s’agit d’entrer de plain-pied dans la patience.

    Et vous, êtes-vous dans la patience ?

  • La question du lundi : le blé de la Ste Barbe.

    Ici, à la Ste Barbe, le 4 décembre, la tradition veut qu’on « plante » dans une soucoupe, le blé de Noël, quelques grains de blé qui vont pousser et devenir de longues herbes drues pour le soir de la Veillée.
    C’est tout à fait symbolique : au cœur de l’hiver, planter, faire naître de nouvelles pousses, poser sur la table de l’herbe fraîche.

    Avez-vous un geste symbolique de vie au cœur de l’hiver ?