Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les appuis.


A l’arrêt de bus,
En sortant de la salle d’attente où la machine a finalement donné son verdict
Bien envie de s’asseoir
Sur cette banquette étroite et dure
Une jeune fille y est assise déjà
Les regards se croisent
Les yeux se sourient
Elle se pousse jusqu’à l’extrémité extrême
Et même se tourne
En montrant de la main la place libre
On s’assied en faisant de même
Bien sur le bord
Le dos tourné
Mais les têtes n’en font qu’à leurs têtes et se penchent l’une vers l’autre
Comme les corolles des tulipes dans un vase
On se fait des signes
Avec les mains
avec la tête
Quel monde !
Ah oui ! quel est ce monde dans lequel on vit !
Puis
Un monsieur arrive avec ses tuyaux et sa machine à lui
Son pas est chancelant
D’un bond on se lève pour qu’il s’assied
Et on le lui dit :
Mais asseyez-vous !
Et il répond :
Mais non ! Vous, restez assises !
On répond que non quand même
On se lève
On se rapproche
Il s’assied
Merci ! Parce que ça tourne un peu…
Et on lui dit que, oui, il faut que le monde tourne un peu mieux
Ça pourrait être un début à l'arrêt de bus
Le bus qui arrive
On monte ensemble
On l’aide à valider
On reste pas loin les uns des autres
Comme ça on se parle
C’est mieux depuis qu’ils ont mis un grand bus
Il y en a souvent des bus sur cette ligne
Elle est pratique cette ligne qui mène à l’embarcadère pile poil
Et quand on descend
On lance un grand au-revoir bien sonore
Accompagné d’un signe de la main
Et du sourire qui va bien avec.

Commentaires

  • Très beau texte matinal.
    Merci Marie pour cette leçon d'espoir.
    Des nouvelles qui nous mettent KO, j'en ai eues hier... et il y a 2 semaines Heureusement que l'on reste humain malgré tout, toujours... et la tête haute.
    Ne pas se renfermer, ne pas toujours rester enfermés. Une heure par jour en profiter de cette heure, bien la choisirpour sortir au meilleur de la journée. Apprécier son compagnon d'enfermement quand on en a un.
    On s'en sortira tous grandis ... si on en fait l'effort.
    Bonne fin de semaine.

  • Tellement d'accord avec vos mots à toutes 2..... l'humain, nous sourire, nous soutenir, lire...Douce journée à vous et vos lecteurs Marie.... grand soleil et lune bleue !!!!

  • Partager, même si on ne se dit pas tout, les regards parlent aussi.
    Merci pour cette page.
    C'est vrai qu'on s'en sortira...

  • Paroles et sourires échangés, oui Marie,
    voilà notre seule recette pour continuer à vivre !

    Le téléphone et les courriels à l'adresse de nos proches :
    nous reprenons nos activités du printemps mais
    avec un ciel plus lourd "par-dessus les toits" ...
    même si, ce matin, il resplendit d'un rose-abricot et bleu-dragée !

  • Comme des murs porteurs... pour que la maison tienne encore debout.
    Merci Marie, je suis très touchée par cette page.
    Courage.

  • Les autres, heureusement qu'il y a les autres ... et comme tu en parles bien ! Bravo Marie pour cette belle page.

  • Il faut se serrer les coudes toujours et en toutes occasion, et surtout ne pas cesser de sourire! Ton teste est admirable.
    Belle journée

  • Merci, Marie, d'avoir rapporté ces échanges de gestes, paroles et sourires ; comme cela fait du bien ! Merci, merci !
    Je t'embrasse et te souhaite un paisible dimanche.

  • Merci pour ces lignes qui soulignent admirablement l'importance du lien, le souci qu'on doit avoir de regarder l'autre, les autres, encore plus attentivement, encore plus intensément. Et faire de chaque brève rencontre une pépite de chaleur humaine. Multiplier les pépites, faire que tout en restant précieuses, elles ne soient plus des raretés.
    :-)

  • Bonjour,

    Merci pour ce texte, souriant, emprunt d'une profonde bienveillance.
    "les têtes n’en font qu’à leurs têtes" : c'est drôle et magnifique.

    Je vous souhaite un bon week-end,
    Geontran.

  • Malgré les oukazes, on peut faire place à l'autre, lui sourire, aller vers lui!
    C'est un article plein d'humanité!

  • Quel joli texte Bonheur du jour. Sourire avec les yeux, oui, c'est important et restons humains.
    Douce soirée et bon dimanche.

  • J'espère que la machine a donné un bon verdict.
    Avec les inconnus l'échange peut avoir lieu.
    Porte toi bien.
    Bises

  • La bienveillance et la solidarité doivent être des sentiments nous animant au quotidien.

Écrire un commentaire

Optionnel