Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jasmin - Page 2

  • Au même endroit.

    En rentrant des courses, passer par une rue qu’on connait pour être fleurie. Il faut faire un petit détour, mais qu'importe.
    Et oui ! Après le jasmin, la glycine, voici le seringat !
    Comment résister ? Impossible.
    Allez, on se gare, on traverse, et on maraude deux petites branches. Des petites, mais quand même des assez grandes pour qu’on en profite bien.
    Le parfum du seringat, alors là….
    Dans leur petit vase en verre, les fleurs blanches aux pistils jaunes et charnus voisinent avec les roses blanches de Brignoles, toujours en fleurs, et les pivoines, totalement ouvertes.
    C’est beau.


  • Première maraude de jasmin.

    En quittant la bibliothèque, sentir ce parfum puissant du jasmin. Le chercher, et le trouver, foisonnant au-dessus d’un mur de clôture, les fleurs écloses si blanches, les fleurs à venir encore repliées dans un petit cocon rose. Traverser la route en diagonale pour aller y plonger le nez. Poser les livres par terre, couper une branchette, puis deux, puis trois. Repartir avec les livres sous le bras, le jasmin dans la main, le sac sur le dos et, au bout de l’avenue, la mer à regarder, plus bleue aujourd’hui que le ciel, parsemée de bateaux blancs et brodée de pins.