Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Jasmin.

En allant aux courses, faire un détour par la rue qui longe la bibliothèque du Clos St Louis : on sait y trouver du jasmin, mais on ne sait pas s’il a déjà fleuri dans cette deuxième partie du mois de mars.
Dès le virage, on l’aperçoit. Fleuri. L’ensemble reste sombre, de cette teinte lie-de-vin qui précède la floraison, mais ça et là de petites fleurs à corolles blanches ont déjà pointé vers le jour.
On presse le pas. On arrive juste devant. Des deux mains, on approche le jasmin du visage pour en respirer le parfum. Qui n’a pas senti le parfum du jasmin ne sait peut-être pas encore ce que peut être la douceur de vivre.
On coupe deux branchettes le plus délicatement possible. Elles flottent ensuite au rythme des pas qui ramènent à la maison.
Dans le petit vase dédiée au jasmin au Printemps, on les installe avec précaution pour ne pas froisser les fleurs et brusquer le parfum délicieux. Les tiges souples regardent tout autour d’elles : on les a posées sur le bureau, au milieu des livres. On s’émerveillera tout au long du jour, durant la nuit aussi, et au matin encore plus, de ce que deux branchettes de jasmin embaument toute la maison qui n’a quasiment pas de portes.




Commentaires

  • Cette description est une féerie colorée et merveilleusement odorante.
    Merci à toi

  • Ooooh...."Qui n'a pas senti le parfum du jasmin ne sait peut être pas encore ce que peut être la douceur de vivre" c'est tellement bien dit...J'en ai l'odeur qui se ravive à ma mémoire...J'emporte avec moi ce parfum pour la journée. Merci. Bon dimanche.

  • Tout comme vous, j'adore le jasmin pour ses fleurs et l'odeur, que du bonheur dans la maison.

  • Etre absente plusieurs jours
    Rechercher les billets non lus
    Et retrouver la poignante douceur de ces nombreux instants partagés

  • ....Délicat parfum sur la page effleurée ; Le jasmin embaume ta maison et je ressens jusqu'ici ses effluves délicieux. Merci pour ce bonheur du jour aux mots ciselés, Marie à la veille du printemps !.
    Je t'embrasse.
    Den

  • j'aime tous vos textes, tous ces mots que l'on lit lorsque l'on vient vous voir ...
    la richesse du dialogue entre presque inconnus, c'est magnifique ..
    j'ai été émue par ce très joli "parler" sur le jasmin - je me suis envolée très vite
    vers la Tunisie - j'ai presque retrouvé le parfum subtil ....et le soleil était là bien sûr ...

  • je ne connais pas vraiment le parfum, mais je l'imagine et ce texte me fait penser à du Bobin, attentif à des riens si importants.

  • magnifique post.... je n'ai jamais eu le bonheur de voir du jasmin en fleurs.
    j'ai relu ce texte deux fois à fin de bien m'en imprégner.
    merci pour ce partage.

  • A Nantes, il y en a aussi dans les jardins de ce jasmin là. Mais rien à faire, il ne sent pas pareil et pas autant, Tout comme le figuier. Le soleil n'est pas assez brûlant. On fait avec.
    Des bises et jolie soirée.

  • Je n'ai jamais pensé à en mettre chez moi...
    Grâce à vous, j'imagine.
    Merci.

  • Si tu savais comme j'aime cet odeur. Tu as une chance merveilleuse de pouvoir sentir ce trésor au naturel.....MERCI de partager tes sensations

  • Bonjour... Bizarre, je reçois ce jour cet article !!!
    Hum ! des branches de jasmin pour embaumer sa journée, quelle charmante idée.
    Beau w-e, Bisous, Câlins @ tes Félins

Écrire un commentaire

Optionnel