Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Apprendre.

On peut sortir de la maison un peu plus longuement et donc participer au groupe tricot-couture-patchwork-broderie-thé-gâteau.
Autour de la table ronde, les ouvrières s’installent et sortent leurs affaires, tout en papotant. On montre les ouvrages terminés ou les encours, c’est selon.
Le travail du moment, c’est de tricoter des chaussettes. On se place donc près d’une experte qui ne porte, à l’année, que les chaussettes qu’elle se tricote elle-même. On a déjà monté la tige, mais on bute sur le talon. Elle explique, montre, guide et on comprend ainsi beaucoup plus vite. En même temps, à droite, une autre participante tricote un gilet rayé mais ne sait pas comment alterner les fils de couleurs sans les couper ou les laisser dépasser car elle n’avait jamais tricoté que de l’uni. On pose son travail, on se penche vers le sien, on lui montre, on lui explique, on la guide jusqu’à ce qu’elle comprenne bien.
On revient à son propre travail. On s’applique, mais il faut parfois défaire, refaire alors.
Ce n’est pas grave.


Commentaires

  • c'est vraiment bien ces ateliers, on apprend, on papote, ce sont dagréables moments.
    Bonne journée.

  • il fut un temps où j'en ai tricoté des chaussettes et des gants à 4 aiguilles même en rayé alternant couleurs et torsades ... mais cette année, l'envie ne me vient pas ... qui sait demain peut-être ...
    amitié .

  • J'aime énormément ces moments de partage dans les après-midi tricotage. :)
    Merci pour celui-ci.
    Passez une douce journée.

  • Le tricot! Ecole de patience... J'imagine le cliquetis des aiguilles, les voix, les soupirs, les conversations, les silences, le réconfort du thé, la chaleur humaine... Que du bon.

  • Des moments importants ces retrouvailles quelque soit le but recherché... une présence, une écoute, des conseils, des idées et l'émulation qui en découle souvent très créative et prolifique.
    Bonne journée,

  • moi aussi je fais partie d'un club de tricot moi j'y lis des poémes de temps en temps et j'écris à côté d'elle

    merci de votre moi chargé de très bon conseil c'est d'ailleurs c'est ce que j'ai fait ce matin
    car j'étais de plus en plus triste et en lisant travailleant doutant j'arriverai bien à...

    merci Séraphne

  • Pas facile je pense de tricoter des chaussettes. Ceci me fait penser à une amie qui se donne la peine de les ravauder (et elle a donc un oeuf en bois... J'ai gardé celui de ma maman, mais je ne sais ni ravauder les chaussettes, ce qui est dommage, peut-être, ni en tricoter).

    Mon seul essai fut de tricoter des chaussons pour bébé en sixième primaire et ce fut une catastrophe... Pourtant, avec d'autres personnes, j'aime bien tricoter. Ensemble, avec thé et goûter, ce doit être parfait.

Écrire un commentaire

Optionnel