Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La question du lundi : cartes de voeux.

Au moment du repas dominical, Noël entre dans la conversation, subrepticement. On a déjà remarqué, disent certains, que les décorations sont installées dans les rues depuis octobre ; d’autres évoquent les rayons de jouets de plus en plus envahissants ; d’autres encore parlent des chapons farcis du Gers qu’ils pourraient déjà commander chez le boucher ; etc. On parle aussi du sapin. Va-t-on en faire un ? Ou pas. Cela dépend s’il y a des enfants, en fait. On va-t-on passer le réveillon ? Dans la famille de l’un, dans la famille de l’autre. On ne sait pas encore. Puis, quelqu’un dit :
- Toi, au moins, ce que tu sais, c’est que tu vas envoyer des tas de cartes, que tu vas en recevoir beaucoup et que tu les mettras toutes sur ta vitrine.

Et oui… Et vous, allez-vous, non pas envoyer des cartes, mais envoyer au moins une carte à quelqu’un pour qui cela compterait ? Et alors ce serait vraiment l’esprit de Noël ?


Commentaires

  • Oh moi, j'aimerais t'en envoyer une carte de voeux.
    Tu me transmettrais ton adresse par mail ?
    J'adore envoyer des cartes de voeux, décorer l'arbre de Noël, composer en famille un bon repas de réveillon, et tout et tout.
    Ah les lumières de l'enfance, elles me sont si précieuses !
    Belle semaine à tous,
    eMmA

  • D'années en années, mes envois de cartes se raréfient... Au fil des décès des personnes d'un certain âge qui, seules, semblaient apprécier ces traditions. Je persiste à le faire, avec en retour un MS, un mail type "Dromadaire", ou...Un silence radio.
    J"ai une belle boîte pleine de jolies cartes, que je continue à acheter, au moins s'il y en a une à qui cela fait plaisir, c'est moi !
    Belle journée,
    Dominique

  • J'envoie des cartes, chaque année, aux gens qui comptent. Je n'en reçois que très peu en retour. On me remercie quand on me voit. Mais je m'obstine à prendre ce temps-là, où je pense aux gens que j'aime et le leur écris, il m'est précieux.

  • Il m'arrive encore d'en envoyer mais c'est vrai que ça devient plus rare .
    Bonne semaine à toi!

  • corrigé
    annuler l'autre
    beau sujet de conversation. Moi de moi à moi je me dis comment vais je m'y prendre pour bien le passé sans trop avoir à me défendre de l'agressivité pour les personnes seules et ou l'enfant que j'ai élevé m’a condammné à cause de mon métier d'actrice de ne jamais passé noël avec ses enfants
    et c'est merveilleux c'est un homme au moins là qui tient parole et même à la retraite, devenue écrivain il maintient son interdit.
    et oui le radinisme du coeur et une part en moi à manger çà compte. Belle citation je m'en suis bien occupée capitaine des pompiers
    comme quoi le guerrier du feu n'a pas toutes ses humanités.

    j'ai fait ma cartes d noël et ma carte de vœux et je les tirerai en grand nombres d'exemplaires pour offrir à toute personne qui m'offrirait un sourire en cette période là.
    Pour moi c'est le calvaire, le chemin de croix
    car je sais que ce sont les nuits où il y a le plus de suicides et la force de la famille et des réveillons et si congréant dans les conversations qu'à un moment on peut craque jusqu'à mettre sa vie en danger
    Alors moi mieux que les lumières de ville je m'y prépare pour ne pas y passer cette nuit là comme tant d'autres isolés.
    Le palais sera gâté.
    Belle semaine cher Séraphine

  • Je vais en envoyer, c'est certain, mais moins que certaines années... :)
    Passez une douce journée.

  • Comme chaque année, je vais en envoyer et mon choix de cartes est déjà fait. Comme La Baladine, je m'obstine, tout en étant un peu plus sélective qu'auparavant. J'en envoie aux personnes âgées de ma connaissance, hélas de moins en moins nombreuses, aux amies chères, qui, je le sais y sont sensibles et répondent en général fidèlement, à une amie allemande qui participe toujours au rite en m'adressant carte et enveloppe décorées par ses soins (ce que je fais souvent aussi). Mais au bout de quelques années, je n'en adresse plus à ceux qui ne répondent jamais (la sensation d'écrire dans le vide m'est très pénible) ou, dernière nouveauté, à une cousine à qui j'envoyai fidèlement une jolie carte et répondait... à ma belle-soeur, qui elle ne le faisait pas. J'ai ri deux fois, puis je suis passée à autre chose ! Bonne journée à vous.

  • "aux personnes âgées"... oui... mais surtout et aussi aux jeunes qui ont droit aussi de connaître ce bonheur 'comme avant' de recevoir du courrier !!... et qui toujours l'apprécient.......

  • ici, cartes et courriers vivent dans toutes les pièces de la maison... en toute saison... plaisir de les choisir, de les 'habiller', de les gribouiller tels des clins de papier... de prendre le vélo pour 'passer à la Poste' du bourg à côté... bonheur bien sûr, même si là c'est plus rare (et 1000 mercis à ces rares-là !!..) d'en recevoir... allez, en lien, en complicité, et aussi pour sauver les facteurs-messagers, envoyons, envoyons... non ??... il en restera toujours quelque chose... dans les tiroirs... dans la mémoire aux jours joyeux ou noirs......

  • Dans quelques jours, j'adresserai une quinzaine de cartes de vœux
    traditionnelles, choisies une à une en fonction de leurs destinataires
    et accompagnées d'un timbre de collection.

    Leur nombre diminue chaque année car les personnes âgées à qui
    je veux témoigner ma reconnaissance nous quittent petit à petit.

    Mais, avec l'aide de ma tablette magique, j'ai inauguré un mode
    de transmission qui plaît à mes amis :
    Je choisis une illustration encore plus finement personnalisée et
    j'écris un texte identique à celui qui aurait accompagné la carte
    d'autrefois ;
    à la fin du mois, une quarantaine de messages quitteront ainsi ma maison
    pour s'envoler au bout du monde ...ou à quelques encablures !...

    Pour l' heure, je retourne à la décoration de Noël que je viens
    de commencer en ce lundi un peu gris : c'est toujours un
    tel plaisir, y compris celui de retrouver les cartes reçues il y a
    de nombreuses années et fidèlement conservées car si émouvantes ...

  • Choisir une carte de voeux en fonction du destinataire, penser au texte, l'écrire, l'envoyer et penser à toutes celles que l'on a conservées, toutes plus évocatrices les unes que les autres,. Les relire est un plaisir et une souffrance parce que certaines ont été écrites par ceux qui ne sont plus.... Mais j'adore les paysages de neige, les animaux candides et les lumières douces que l'on trouve dessinées sur les cartes de voeux. Bonne journée.

  • Envoie de cartes pour moi; je vais commencer à les fabriquer.
    Les enveloppes de couleur sont déjà là...
    Et acheter de très jolies timbres aussibonne semaine

  • Quand j'ai fréquenté des artistes, c'était presque une "obligation" (à laquelle on se pliait volontiers) de faire une carte de voeux pour les amis et connaissances. Soit une aquarelle, soit une image infographiée et un texte... Soit soit... Parfois, j'ai fait des cartes de voeux à la main, une photo, un stylo qui écrit bien (en faisant quelques bavures quand même), ainsi, j'ai une connaissance de blogue qui collectionne les cartes postales et je crois que je vais essayer de lui envoyer une carte de noël avant noël. - ma mère insistait toujours sur les cartes de noël avant la noël et de nouvel an après la noël. Bon, je ne faisais pas toujours attention mais avec le temps, ces traditions se sont perdues...
    Il y a même des cartes virtuelles et parfois c'est très amusant d'en recevoir avec une animation et une petite musique, mais malheureusement, cela n'a qu'un temps ou alors on perd une boîte mail, (ça m'est déjà arrivé de voir mes boîtes mails verrouillées les unes après les autres et c'est extrêmement frustrant).

  • ah ça oui, des cartes de voeux j'en envoies ... de moins en moins cependant, mais à mes amis plus âgés qu'ils soient de la famille ou non, je sais que cela leur fait plaisir d'en recevoir ... et à moi tout autant de le leur envoyer !
    amitié .

  • Le sapin s'il y a des enfants ? Sinon quand même, nous aimons le sapin à Noël, sans sapin ni crèche, ce ne serait pas.. Mais nous sommes des grands enfants.

  • Je ne dois pas être très normal. Les fêtes, es cartes de vœux....Tout cela me passe un peu au dessus de la tête ! Heureusement ma femme veille !!

  • Je n'en envoie plus mais je regrette un peu ce temps d'autrefois où l'on prenait le temps d'écrire

  • J'envoie toujours quelques cartes, même si je n'en ai pas forcément en retour ; j'y tiens et j'aime tellement les choisir !

Écrire un commentaire

Optionnel