Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

tricoter des chaussettes

  • Moisson.


    Prendre le temps d’écouter quelqu’un dans le deuil et, en dépit des consignes visant à la désincarnation des relations humaines, se rapprocher et lui prendre la main.
    Prendre le temps de regarder la pluie tomber sur les plantes de la terrasse.
    Prendre le temps de détricoter une chaussette à qui on trouve trop de défauts. On la recommencera.
    Prendre le temps de mener une vie ordinaire comblée de rien.


  • Moisson.

    Commencer à tricoter une paire de chaussettes grises bien chaudes pour l’hiver prochain.
    Organiser un petit repas à la maison entre amis.
    Apporter des fraises cueillies du jour à quelqu’un qui ne peut pas sortir.
    Poster du courrier.
    Admirer, sur les talus et les bords de route, les coquelicots, les herbes folles, les mauves, les chicorées sauvages.
    Mettre des aillets dans le panier de légumes.