Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Moisson.

A Collobrières, ramasser sur le chemin quelques feuilles mortes tellement jolies. Elles sont finement dentelées et viennent peut-être d’un chêne rouge d’Amérique. Plus loin, d’autres feuilles dont on sait tout de suite qu’elles sont de chêne car celles-ci, on a appris à les reconnaître dès l’enfance : les bords des lobes sont doucement arrondis.
Préparer des biscuits secs.
Réserver à la Médiathèque La papeterie Tsubaki, d’Ito Ogawa.
Finir le dos du pull irlandais et s’atteler au devant.
Brosser les chats.
Regarder une émission émouvante sur Marceline Loridan Ivens. Encore une fois on l’y entend dire qu’il n’y a rien d’autre à faire que de tenir bon.

Commentaires

  • Journée qui s'écoule lentement dans la douceur de l'automne et le soir la satisfaction d'une journée bien remplis
    Amicalement
    Claude

  • Hélas je ne tricote plus, faute de candidats pour porter les pulls (et les miens sont encore en bon état) je sais que des associations ont besoin de tricoteuses, oui...
    A houi, brosser les chats, sinon les pauvres doivent rejeter les boules de poils...

  • Encore une bien belle moisson Marie, réjouissante à lire, variée, colorée et si vivante ! J’aime l'énergie sans faille qu'avait Marceline Loridan Ivens. J'ai commencé la lecture de "La papeterie Tsubaki" hier soir...Belle journée, je t'embrasse. Claudie.

  • Une journée remplie de petits riens qui s’égrène doucement pour former au soir un joli tout.

  • "Il n'y a rien à faire que de tenir bon", sachant que notre principale activité consiste à vivre !!

  • Feuilles de chêne et biscuits secs : une formule magique et l'enfance est apparue. Elle est toujours là qui fait semblant de dormir en nous.

    Belle journée d'automne au goût d'hiver,
    Geontran.

  • Un pull irlandais… On pourrait déjà le porter par ce temps brusquement si froid. Lettre postée hier.

  • Continuer à faire vivre ces petits bonheurs au quotidien est effectivement une manière de résister à l'ombre qui envahit non seulement le jour mais tout notre environnement, ..

  • Un beau programme en perspective, qui doit largement être entamé à cette heure, compte tenu de l'avancée de la journée...

  • Ces douces journées automnales apportent du baume au coeur. Quelle jolie moisson.
    Douce fin de journée.

  • quand on te suit, on n'en finit pas de trainailler ... Collobrières, ah oui, pas loin de La Garde Freinet, pas loin de Grimaud ; et de se dire que ce livre d'Ito Ogawa me plairait bien. Et Marceline Loridan Evans , une amie de Simone Veil et qui a demandé que l'on inscrive sur sa tombe son numéro de déportée.
    Aujourd'hui, chez nous de la pluie, de la neige mouillée et cette humidité qui traverse les eaux, je suis partie chez Action où il y a toujours de petites choses pour la maison (un rideau pour isoler le cellier, (on ne peut pas laisser la porte fermée car les chats rentrent par là) . Bises et bonne soirée et merci.

  • pas le temps de lire, Liséann me promène tout le long du jour du bord de mer aux jeux de l'imagination fertile de son enfance ... je vogue sur la barque du bonheur ...
    amitié .

  • Les feuilles mortes sont des feuilles écrites par la Nature. et brosser les (le) chat repose l'esprit. Merci.

  • Rose Mallinger survivante de la Shoa a rejoint Marceline et Simone, elle est tombée sous les balles du terroriste antisémite de Pittsburg . Elle avait 97 ans. " la bête immonde" resurgit toujours! Effayant .

  • Merci infiniment de citer son nom ici pour que son nom soit connu du plus grand nombre. La lutte contre la barbarie est, hélas, loin d'être terminée.

  • Une paisible journée automnale ... ça me rappelle mes souvenirs d'enfance, quand on partait en promenade dans les bois, à la recherche de feuilles différentes pour nos herbiers ! Ah, la belle époque !

  • un programme bien rempli!
    douce fin de journée que je te souhaite

  • en réponse à ton commentaire, il s'agit du dalaï lama que nous connaissons ; j'ai indiqué simplement son nom. Cet homme fait de son mieux pour pacifier les hommes. C'est un livre écrit en 2010.
    Bises et bon mercredi

  • Ton billet fait écho au mien, à moins que ce soit l'inverse, on y parle de feuilles d'automne ...! Rien que des petits bonheurs divers et variés, et qui rendent la vie plus belle ...
    Bonne soirée
    Cathy

Écrire un commentaire

Optionnel