Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Liste de contemplation. Le long du ruisseau.

    Les herbes folles dans un pré tout autour d’un cerisier sauvage.
    Le ruisseau, eau vive, qui coule parfois sagement, parfois comme un torrent.
    Le chant du ruisseau.
    Les cascades joyeuses.
    Les oiseaux qui lancent leurs trilles à tue-tête dans les branches nouvellement vertes des chênes pubescents.
    Les fleurs de lin aux hautes tiges, les vipérines et d’autres fleurs bleues aux feuilles en rosace à leur base qu’on ne sait nommer, peut-être un genre de véronique.
    Les cistes blancs à foison qui poussent même au milieu du chemin.
    Les araignées d’eau dont les pattes en forme de ventouse se reflètent au fond de l’eau claire.
    Le gué qu’on passe en riant, espérant presque tomber dans l’eau.
    Les touffes de thym encore en fleurs.
    Les genêts d’Espagne.
    Le ciel bleu.