Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lire Anne Perrier.


Lire Anne Perrier est sans fin. Le volume qu’on a ici de ses poésies n’a pas de place parmi d’autres livres sur une étagère. Non, il va et il vient : sur la commode, sur le bureau, sur le lit, sur la chaise, sur la table de chevet. On prend le livre. On l’ouvre. On lit un poème. On referme le livre. On continue à vaquer. Paisiblement.

Laissez venir à moi mes paysages
Maintenant tous les rêves ont fui dépouillés
Mon cœur se fait secret comme un autel

Laissez venir à moi mes paysages
Pour qu’ils bâtissent du silence
Où se taisent les voix qui m’ont blessée
Je me souviens d’un ciel immense dans les yeux
Je me souviens d’étoiles sur le front
Tièdes comme des mains abandonnées
Je me souviens d’amour coulant sur le visage
Et d’un chemin bleu jusqu’au bout du cœur
Oh croire qu’on est chose aussi sans désespoir

Laissez venir à moi mes paysages


Anne Perrier, Selon la nuit, 1952, in La voie nomade et autres poèmes, L’Escampette Editions, 2008

Commentaires

  • Musique douce, calme, nostalgique, énigmatique :
    un rêve de poésie !

    Merci, chère Marie, pour ce cadeau du 1er Juillet !

  • Un peu de mal avec la poésie. Il faut lâcher prise pour y pénétrer...
    Bonne journée

  • Joli poème !
    Douce journée, bisous, gros câlins Félins

  • Je lis la poésie à petites doses et c'est vrai que le recueil en cours navigue dans la maison et suis mes pas...mais bizarrement je n'arrive pas à en lire quand je suis en vacances en Haute-Loire, le lieu ne s'y prête pas ! belle journée

  • magnifique poète d'accord avec vous le livre est toujours la comme un bonheur incessant du jour sa poésie me touche au coeur merci

  • C'est comme cela, la poésie.... On ouvre au hasard, on lit une page, on repose..... et c'est comme une nourriture, cela reste là en nous un moment,.. Cela se "médite"...

  • Je note son nom. Laissez venir à moi mes paysages. Ce soir vue sur l'Allier avec Moulins en fond. Et un ciel partagé entre le bleu et les nuages. Bises

  • Des mots qui nourrissent.
    Anne Périer : une découverte pour moi.
    Merci Marie.
    Douce journée.

  • De la poésie pour commencer une journée... Elle devrait être une prescription médicale tellement elle nous ouvre et nous enchante. Merci Marie, merci pour cette découverte et douce journée. brigitte

  • une poétesse que j'ai rencontré il y a maintenant bien des années et pour laquelle j'ai gardé une place spéciale dans mon carnet de poésie
    j'ai fait un billet il y a maintenant pas mal de temps
    http://asautsetagambades.hautetfort.com/archive/2014/02/24/bribes-d-anne-perier-5306721.html

  • C'est le propre des livres de poésies, nomades de nos bibliothèques, de vagabonder dans la maison, jamais las d'être ouverts, dévorés, peu rancuniers d'être délaissés, ravis d'être retrouvés.
    Belle découverte pour moi. Merci.

  • Une découverte pour moi que cette poétesse. Merci de faire le passage!
    J'aime la poésie.
    Evelyne

Écrire un commentaire

Optionnel