Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Durant l’été, relire d’anciens Bonheurs du Jour. Madeleine Delbrêl, bonté.

    22 mars 2022. Madeleine Delbrêl, bonté.

    En rangeant la bibliothèque, feuilleter quelques livres de Madeleine Delbrêl et retrouver un passage qui avait été publié d’ailleurs sur ce blog il y a quelques années. Le voici. En remerciement pour toutes celles et tous ceux qui sont si gentils autour de moi ; en hommage à toutes celles et tous ceux qui l’ont été par le passé et m’ont fait grandir en humanité ; en espérant que l’essentiel à la vie humaine soit rendu à chacun :

    « Le cœur des hommes de notre temps s’asphyxie lentement, sournoisement, d’une absence universelle : celle de la bonté… Aussi la rencontre d’un homme réellement bon, d’une femme réellement bonne produit-elle sur d’autres hommes, sur d’autres femmes, quelque chose qui ne relève pas du domaine de la pensée, un véritable phénomène d’oxygénation du cœur. Ces hommes, ces femmes réalisent que quelque chose d’essentiel à leur vie humaine leur est rendu. »

  • Prochaines lectures, prochaines recettes, l’été.

    Prochaines lectures : Des cités détruites au monde inaltérable, de Max Picard, éditions La Baconnière et Wilwood, à travers les forêts du monde, de Roger Deakin, éditions Hoëbeke.

    Prochaines recettes : poivrons rouges à l’huile, farcis, tarte aux abricots.

    C’est l’été aujourd’hui. Tout le monde connait la citation d’Albert Camus : « Au milieu de l’hiver, j’ai découvert en moi un invincible été ». L’été est pour moi la saison de la limpidité de l’air et de la clarté du jour. Je vous souhaite de vivre ainsi cette belle saison d’été !

    Le blog va prendre un rythme plus lent, pour raison d’écriture. A vendredi !