Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

la question du lundi - Page 4

  • La question du lundi. De l’orthographe.


    La règle de l’accord du participe passé suivi d’un verbe à l’infinitif précédé du complément d’objet direct a donné lieu ici, il y a quelques jours, à quelques discussions. On accorde, non on n’accorde pas, si on accorde, mais non on n’accorde pas… Après avoir consulté un livre de grammaire, on penchait pour la solution « on accorde » mais on a voulu avoir confirmation et on a interrogé une dame qu’on connait bien, ancienne institutrice. Sa réponse a été immédiate : on accorde. Et elle a donné la règle en l'expliquant très clairement. On l’a remerciée et elle a ajouté : « C’est très important de ne pas faire de fautes d’orthographe. Cela montre qu’on a bien compris et qu’on se fait bien comprendre. » Un instant, on a regretté de ne pas l’avoir eue comme maîtresse d’école !

    D’où la question du lundi et sa question subsidiaire : Pensez-vous que « c’est très important de ne pas faire de fautes d’orthographe » et prenez-vous le temps de toujours bien vous relire ?


  • La question du lundi. Un déchet en moins.

    Avec le temps, très progressivement, on limite les déchets et on réduit le volume de la poubelle. On franchit les étapes une à une, avec zen. Certaines sont plus visibles que d’autres, comme la fin de l’utilisation des bouteilles en plastique : le volume des déchets s’est réduit notablement. Dernièrement, on vient d’éliminer totalement un petit déchet : le papier du paquet de café. En effet, on va désormais remplir un bocal en verre de café en grains, qu’on moud à la maison. Là aussi, on s’y est pris progressivement : pendant plusieurs semaines, bocal rempli de café en grains et paquets de café moulu ont coexisté dans la cuisine jusqu’à ce qu’on franchisse la dernière étape en terminant le dernier paquet de café en réserve.

    D’où la question du lundi et sa question subsidiaire : quel est le déchet dont vous vous êtes défait dernièrement ? ou quel est votre projet à ce sujet ?