Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La question du lundi. Garder les lettres.


Ce sont deux publications sur le blog Espaces, instants qui ont décidé de cette question du lundi, ainsi qu’un bon temps de rangement des lettres reçues. Mises en tas, liées entre elles par un ruban et rangées dans des boîtes, avec le souci de bien vérifier qu’on n’en laisse aucune traîner quelque part. Ce sont des lettres ordinaires, remplies de nouvelles ordinaires mais elles sont un trésor. Car ici, on parle bien d’une vénération, celle de la correspondance…

D’où la question du lundi : Et vous, gardez-vous toutes les lettres que vous recevez ?

Commentaires

  • Bonjour, je reçois peu de lettres, je reçois essentiellement des cartes postales que je garde évidemment !
    Un grand merci pour ton passage sur le blog , c'est toujours agréable de te lire.
    PS. J'ai fait une fausse manoeuvre en voulant venir sur ton blog d'où ma réinscription à tes news.
    Très belle journée, à bientôt.

  • Non, Marie, je ne garde que les lettres particulièrement
    touchantes que je range dans de beaux sachets,
    au bas du meuble-bibliothèque de ma chambre.

    Les cartes postales en revanche sont toutes conservées
    dans des boîtes, elles aussi choisies avec soin :
    elles nous servent souvent de marque-pages,
    adaptés à la lecture du moment .
    Quant aux réponses de condoléances, elles reposent également
    dans un coffret que j’aime particulièrement .

    Pourquoi cette garde ?
    Pour que nos descendants (et moi dans le grand âge)
    puissent revivre les beaux moments de notre existence
    car seuls les ÉCRITS restent !

    Bonne semaine dans l’esprit d’Epicure, chère Marie !
    Ce philosophe avait déjà imaginé de consacrer sa vieillesse
    à revivre les belles « pages » de son parcours sur terre…

  • Pas toutes mais beaucoup. Surtout des cartes postales de vacances, de voeux et d'anniversaire. Stockées dans une boîte à chaussures.

  • J’ai conservé quelques lettres d’enfance et de jeunesse, traces d’une époque,de préoccupations anciennes, ou de personnes aimées aujourd’hui disparues, Par contre j’ai brûlé lors du premier confinement celles qui me rappelaient des choses pénibles où trop personnelles. C’était pour moi le bon moment pour m’en séparer.
    Les lettres aujourd’hui sont surtout des cartes postales.Je les affiche quelques mois dans mon espace bureau et en garde quelques unes que j’ai un vrai plaisir à relire..

  • Ah oui, je garde les lettres, toutes et depuis toujours.
    Je me dis quand même que je ne voudrais pas que mes enfants en lisent certaines reçues il y a longtemps, à ma mort. L'idéal serait qu’elles s'autodétruisent mais...:-)
    Merci pour le lien vers mon blog-poèmes et bonne journée Marie.

  • Je ne reçois quasi plus de lettres. J'ai juste gardé les lettres de mon mari du temps de nos fiançailles mais après non. C'est vrai que le courrier est une mine de renseignements qui peuvent paraître anodins sur le coup mais qui 50 ans plus tard peuvent se révéler très intéressants pour les générations suivantes.

  • Toujours ainsi que les cartes postales, faire-part...mais il faut bien reconnaître que j'en reçois de moins en moins et souvent hélas maintenant ce sont essentiellement pour de mauvaises nouvelles...Bon lundi

  • Cela dépend. J'ai réuni dans des enveloppes particulières, les lettres de mes parents, lettres et cartes postales, les lettres de ma cousine, écrites entre 1971 et 1973, celle qui vit en Sardaigne, les lettres de mon amie Danielle. Le reste, je pourrais effectivement mettre de l'ordre. Je n'ai malheureusement pas gardé deux lettres de mon ex mari (juste pour mon fils et mon petit-fils), mais les lettres de mon dernier compagnon, celui qui est mort, je ne sais pas trop quoi en faire (par contre, ses petits mots du matin dessinés sont dans des fardes). Le reste, je n'ai pas trop le courage de le relire.
    Je devrais m'atteler aux cartes de vœux, et à beaucoup de papiers... j'en garde certains (lettre d'un bourgmestre à l'occasion de la sortie de mon bouquin Bruxelles ville d'humanisme, ma carte de presse, etc.)

    Et les petits mots de mon fils bien sûr :-)

  • Je viens de lire le billet de Colo... Non, la vie a fait que je n'ai pas conservé et ne conserve pas les (rares actuellement) lettres reçues. J'ai en revanche "hérité" de la correspondance de mes grands parents maternels pendant la guerre de 14/18, c'est très émouvant, ils se parlaient d'amour avec humour par petites touches, j'ai mis longtemps à les lire, j'avais l'impression de "violer" leur intimité, rien de ceci n'est arrivé. Il faut dire que c'était une époque plus que prude ! Douce journée à toi, n'oublie pas ton parapluie, ici nous avons eu des déluges ! brigitte

  • J’ai longtemps tout gardé. À la retraite j’ai rangé, trié dans de jolies boîtes. À cette occasion, j’ai relu certains courriers, une dernière fois, puis je les ai détruits. J’ai «  rendu «  aux amies que je fréquentes encore leurs lettres. Certaines ont accepté avec joie, d’autres mais très peu ne l’ont pas souhaité.
    J’ai le bonheur d’avoir conservé les lettres de maman morte le 7 janvier cette année. Mes enfants ont été heureux de les lire, moi aussi. Lors des obsèques nous en avons lu des extraits, pour entendre encore sa voix. Je conserve aussi toutes les lettres de ma belle mère. Les petits billets de mon mari. Les mots d’élèves. De rares lettres, cartes de mes grands-parents, oncles, et tantes.Je vais déménager pour un petit appartement. Je ne me résous pas à m’en séparer. Je trouverai moyen de leurstrouver une place. Désormais je ne reçois plus de courrier ou très peu : cartes postales de nos enfants et petits-enfants.
    Bonne journée.

  • Merci pour la question un peu vaste et qui demande des réponses trop variées: je résume par ça dépend de la beauté, de l'importance, de la correspondance, du lien. Je garde en tout cas, celle d'un écrivain, une femme dont je suis proche et dont j'adore les livres.....Mais je n'en dirais pas plus même sous la torture :-)

  • Bonjour Bonheur du Jour
    J'ai conservé précieusement toutes les lettres, cartes postales et autres petits-mots. J'aime m'y replonger et me souvenirs des "temps passés", Celles qui me touchent particulièrement sont celles échangées avec ma correspondante canadienne, devenue depuis ma meilleure amie, car les milliers de kilomètres qui nous séparent n'ont jamais été un obstacle pour notre "amitié" qui perdure depuis plus de 40 ans !!
    Bonne journée

  • J'ai un grand carton de lettres à trier... je sais que je ne dois pas toutes les garder, mais décider des plus importantes est difficile.
    Avant, je les gardais toutes, celles de la famille à part, celles des amis ensuite.
    Mais il arrive un moment où il faut ne garder que le plus important.
    Bises et douce journée. Merci pour ce partage Marie.

  • Cela dépend du contenu... mais je garde tous les faire-parts. Les cartes postales et les cartes de voeux, je les garde 1 an environ. Puis au feu... mais tous les mots de mes enfants, leurs cartes, lettres sont précieusement gardés bien sûr .
    Une seule exception j ai gardé tout le courrier reçu pendant 1 an aux USA...
    Bonne semaine. Et Bises à toutes de Corrèze cette semaine.

  • En lisant ces billets de Colo, puis le tien ce matin, je me suis dit que les lettres gardées - souvent en vrac dans un tiroir ou une boîte - je me suis demandé pourquoi je ne les ai encore jamais relues. Sans doute parce que le présent me requiert toujours. Le temps de ranger, relire, viendra quand il viendra. Et j'ai d'abord des lettres à écrire...

  • Je conserve uniquement les lettres de la famille, toutes celles de mes parents sont conservées dans une boite spéciale ainsi que celles que mon mari m'a écrites lors de vacances (rarement) durant lesquelles nous étions séparés. Je les relis parfois.
    Bonne journée

  • Je les gardais, au début ; mais il a fallu bientôt faire des tris car cela devenait conséquent, certaines correspondances étant hebdomadaires. Peu à peu j'ai conservé les plus importantes, pour avoir une trace écrite des personnes chères. Maintenant nous n'en recevons presque plus, alors je les garde du moins quelque temps pour profiter un peu du cadeau de leur présence.

  • Je ne reçois plus de lettres, quel dommage. Internet a tué la correspondance épistolaire

  • Je ne garde pas toutes les lettres que j'ai reçues, mais j'en ai encore qui datent d'il y a cinquante ans. Celles que j'estime les plus précieuses à mes yeux.

  • Bien entendu j'ai une boite bien pleine des lettes cartes et dessins de la famille et des amis mais la boite ne se remplit plus beaucoup hélas aujourd'hui WhatsApp et les SMS remplaçant le courrier donc plus de traces

  • je ne les enrubanne pas, mais je les conserve précieusement dans de jolies boîtes réservées à cet usage ... il m'arrive de les relire, un courrier c'est précieux, c'est la pensée qui se met par écrit tout en traversant le temps et les distances pour tout rapprocher !
    amitié .

  • Ce sont surtout les cartes que je garde précieusement, celle de mon mari et de nos enfants. J'aime les relire de temps à autre, cela fait chaud au coeur.
    Bel après-midi Bonheur du jour

  • On reçoit peu de 'vrai' courrier, c'est un fait. J'ai gardé certains, jeté la majorité. La question n'est pas tranchée entre garder ou non.

  • Des nouvelles ordinaires ? Mais tellement précieuses ! Elles relient nos coeurs à ceux qui se sont donné la peine de nous faire part de ce qui les fait vivre, leurs joies et leurs peines.
    A une époque où l'on écrit peu, cela constitue une richesse d'autant plus grande.
    Gros bisous, chère Marie, et bonne fin de journée.

  • Je suis du genre à tout garder... lettres, cartes postales., ce sont des souvenirs si tendres.
    Bonne fin de journée !

  • Je suis plus photos. J'ai gardé un certain temps lettres et cartes postales de la famille et amis et puis tout jeté. De nos jours tout est tellement éphémère avec nos SMS, mails et whatsapp, que bientôt même les cartes postales vont disparaitre !!
    violine

  • Absolument, je les conserve toutes, de façon on ne peut plus traditionnelle, avec des rubans de satin, et dans de jolies boîtes...
    Celles de ma mère, de mon père (rares... Non par indifférence, par pudeur sans doute) de mon fils (fainéantise assumée) de mes amoureux, de mes amies, de mes petites-filles (hum, sibyllines hiéroglyphes... ) et les vôtres, chère Marie, ainsi que celles de toutes mes camarades blogueuses;

  • Oui, justement l'an dernier durant la Covid, j'en ai profité pour les classer. Je suis incapable de m'en défaire.
    Même qu'au début que j'ai commencé à recevoir des courriels auxquels je répondais, je les gardais sur une clé usb. Sauf que j'ai dû m'admettre que les courriels rentraient beaucoup plus vite qu'une lettre. :) J'ai donc lâcher prise!!!

  • Bonjour Bonheur du jour, oui, je garde les lettres de mon ami depuis le début de notre rencontre. C'est mignon et touchant et c'est mieux qu'un SMS qu'on efface à un moment donné. Et puis, j'ai gardé de nombreuses cartes postales que ma maman m'envoyait quand j'étais en colonie de vacances. Elle m'écrivait tous les jours et elle ne comprenait pas pourquoi, je ne lui répondais pas tous les jours... Bonne journée.

  • J'ai eu gardé mes lettres puis un jour de grand rangement j'ai fait le tri, mais j'ai gardé certaines lettres que je ne peux jeter..
    Belle journée

  • Non , aucune ! Parfois j'aurais du.....Mais je n'aime pas garder les choses que ce soit des vêtements, des objets, des journaux.......Je n'aime pas entasser !

  • Alors que j'ai gardé des lettres de mon grand oncle de la guerre de 14 ou de ma mère, je ne reçois presque plus de lettres actuellement. Mes filles utilisent internet, mails ou sms. Oui, c'est vrai, c'est dommage ! hélas! Mais je ne suis pas dernière à ne plus écrire que par l'intermédiaire de l'ordinateur.

  • Ayant déménagé plusieurs fois, j'ai dû me résigner à me séparer des courriers échangés avec ma famille et mes amis ... ce que je regrette amèrement aujourd'hui !
    J'avais gardé les lettres de ma fille lorsqu'elle était au pair, et elle était ravie de les relire plus de 20 ans après, redécouvrant des détails qu'elle avait oubliés...
    J'ai aussi sauvegardé les courriers échangés entre mes parents pendant la guerre, mais ils sont sagement rangés dans une boîte attendant que j'aie le courage de les trier et ... les ranger mieux avec un ruban autour ?
    Quoi qu'il en soit, c'est devenu tellement précieux par ces temps où l'on écrit si vite au clavier ... (la preuve en est ici !!!).
    Belle soirée. Bises

  • Je garde un certain nombre de lettres et de cartes postales plus ou moins anciennes que je relis de temps à autre. La plus ancienne est une lettre de 1921 envoyée à mon grand-père maternel par sa mère ; la plus récente c'est une correspondance sur deux ans de 2006 à 2009 avec un ami que j'ai eu ; elle est entièrement rédigée par mails mais ne diffère pas d'un courrier normal . Avec les SMS et les textos, les lettres ont vraiment disparu ! même les cartes postales se font rares . C'est bien dommage!

  • J'aime mettre en vue les cartes postales de la saison en cours, sur le bout de la table qui me sert de bureau (nous mangeons plutôt à la cuisine)
    LEs lettres, on en reçoit si peu malgré les envois, je les stocke dans un compartiment ouvert du secrétaire, les relis parfois, car la première lecture peut être trop rapide.
    et parfois je trie un peu ces traces des uns et des autres, en jette...étonnée que le temps soit passé si vite depuis le dernier tri, plusieurs années parfois....
    Il faudrait archiver certaines, sans doute, d'un jardinier sur les boutures et la greffe, d'un compositeur., celles d'une religieuse....

Écrire un commentaire

Optionnel