Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sanary sur mer - Page 5

  • Premier bouquet dans la colline.

    Aller marcher dans la colline du côté du Gros Cerveau. Le romarin est en fleurs et offre des touffes succulentes : on en cueille dans un sac en papier pour les prochaines tisanes, mais on garde trois tiges parmi les plus droites pour faire un petit bouquet qu’on garde à la main. Un peu plus loin, des fleurs jaunes font cligner les yeux. On rajoute deux fleurs aux branches de romarin et on se dit que vraiment, le bleu et le jaune, ensemble, c’est tellement joli. Le ciel sans nuage est tout à fait d’accord. Les branches des amandiers également : on laissera les fleurs car elles sont des fruits futurs même si on a bien envie d'en croquer quelques unes.

  • Donner – recevoir.

    Un soir dernier, au moment d’un dîner entre copines à L’Endroit, à Sanary, on avait dit, alors que la conversation portait sur les tisanes, qu’on n’avait plus de verveine.
    Quelques jours plus tard, une amie nous en donne.
    On la ramène à la maison en bateau.
    L’après-midi, parce qu’on a le temps, en écoutant les sonates de Mozart, une tasse de verveine tout près, on avance bien dans la couverture de bébé qu’on veut donner lundi à la prochaine réunion de tricot-thé.
    La vie est simple.