Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fabregas

  • Moisson.

    Regarder une émission sur les sœurs Brontë et dans la foulée relire quelques poèmes d’Emily Brontë.
    Connaître les petits noms des poulettes dont on mange les œufs.
    Recevoir du courrier et en envoyer.
    A Fabregas, prendre trois bouquets de basilic : du pourpre, du vert à grandes feuilles, du vert à toute petites feuilles.
    Sentir le parfum de la chaleur sous les pins.
    Bien mieux savoir qui on est et ce qu’on veut.
    Ecrire dix pages.


  • Partager.

    Ramener de Fabregas une énorme patate douce de 2, 6 kg. Alors qu’on la coupe en deux pour préparer de la soupe et une purée, on se dit qu’on pourrait certainement la partager avec l’amie qui viendra l’après-midi même. Elle aussi a un budget serré. Oui, on la lui proposera en lui disant qu’on en a trop et qu’on aime partager.
    Quand elle repart après le thé, on lui propose la patate douce et elle accepte volontiers. Elle fera un gratin.