Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fabregas

  • Moisson du 8 novembre 2020.


    Faire les vitres.
    Bien s’occuper des deux cyclamens roses posés sur le rebord de la fenêtre pour qu’ils tiennent le plus longtemps possible : les rempoter, les arroser, les tourner un peu chaque jour pour que toutes les fleurs reçoivent également la belle lumière de l’automne.
    Profiter d’être à Fabregas sous le prétexte d’aller chercher des légumes à la ferme pour prendre un sentier dans la forêt toute proche et y marcher un moment.
    Prendre le temps d’écouter une petite fille qui a un gros chagrin et voudrait que disparaissent de cette terre et l’injustice et la méchanceté et aussi la mort ; l’écouter l’apaise un peu, et c’est déjà cela.
    Ecrire quelques pages.

  • Moisson.

    Regarder une émission sur les sœurs Brontë et dans la foulée relire quelques poèmes d’Emily Brontë.
    Connaître les petits noms des poulettes dont on mange les œufs.
    Recevoir du courrier et en envoyer.
    A Fabregas, prendre trois bouquets de basilic : du pourpre, du vert à grandes feuilles, du vert à toute petites feuilles.
    Sentir le parfum de la chaleur sous les pins.
    Bien mieux savoir qui on est et ce qu’on veut.
    Ecrire dix pages.