Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bleu outremer

  • Relire d’anciens Bonheurs du Jour.

    6 mars 2010. Bleu outremer.

    Marcher plusieurs heures le long de la mer.
    Se réciter des noms de bleus et des noms de verts car la couleur de l’eau est changeante : bleu de Prusse, bleu outremer, bleu céruléen, vert Véronèse, vert émeraude, vert olive.
    Regarder les reflets du soleil.
    S’arrêter parce qu’un paysage, deux pins maritimes noueux qui se penchent tout à la fois vers le ciel et vers la plage, coupe le souffle.
    Aller s’asseoir dans un endroit qu’on sait désert et en plein soleil.
    Puis, rentrer.
    Marcher, marcher, marcher.



  • 14 août 2010. L’océan.


    Sur la terrasse, s’installer et regarder les teintes vaguantes de la mer, du blanc mousseux au vert émeraude, en passant par le violine et le bleu outremer.
    Le ciel protège d’un camaïeu de gris cet océan qui s’offre à la vue de tous, généreusement, sans arrière-pensée.