Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

poster du courrier

  • Les lettres de la semaine.

    Lundi matin : une amie écrit une lettre.
    Lundi après-midi : elle poste la lettre.
    Mardi midi : on la reçoit. Toujours une enveloppe lilas foncé, si jolie dans la boîte aux lettres. Il y a un autre courrier, rose celui-là.
    Mardi après-midi : on lit la lettre violine. On ouvre l’enveloppe rose : ce sont des vœux de rétablissement qui font chaud au cœur.
    Mercredi matin : On répond à la lettre lilas.
    Mercredi après-midi : On la poste.
    Jeudi matin : On écrit à une amie, bien plus au Nord, en réponse à son long mail. On remercie par mail une autre amie, bien plus au Sud, pour le joli bouquet de fleurs, reçu par mail également.
    Vendredi matin : On répond à la carte dans l’enveloppe rose.

    On ira poster le courrier tout à l’heure.


  • Lettres et courriers.

    Recevoir une lettre d’une amie, avec laquelle on correspond depuis plusieurs dizaines d’années. Mais depuis quelques mois, les échanges s’espacent car on a chacune plusieurs vies en une : la famille, le travail, la maison, la vie quotidienne…
    Comme à chaque fois qu’on reçoit une lettre, on ne la lit pas tout de suite. On attend d’être, justement, un peu tranquille car c’est de plus en plus pénible de se presser pour tout. Il s’écoule tout un jour entre la réception de la lettre et sa lecture.
    Charmante lecture.
    Le lendemain matin, on y répond. On s’assied au bureau. On attrape dans le tiroir quelques feuilles de papier. On écrit plusieurs pages. On ferme la lettre qui devient alors un courrier bleu.
    On colle le timbre sur l’enveloppe.
    Quel plaisir d’avoir passé ce moment à écrire à la main tout en écoutant de la musique, avec un chat roux endormi en boule tout à côté.
    On décide que, désormais, on ne laissera plus traîner les courriers sur le bureau et il ne se passera plus de jours durant lesquels on dira : « Ah, je n’ai pas répondu à M… », ou « Oh, je n’ai toujours pas répondu à A… », etc.
    On imagine le sourire de l’amie lointaine quand elle trouvera dans sa boîte aux lettres cette rapide réponse.