Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La question du lundi : penser comme un arbre.

La lecture de Jacques Tassin a été riche de longs moments de réflexion. Trois citations pour aujourd’hui :

« Sans doute gagnerions-nous donc, au moment où nous entrons dans un magasin pour acheter des produits appelés à devenir des déchets, à penser davantage comme un arbre » (p. 108).

« Elaborant par lui-même la matière organique qui le constitue, entièrement biodégradable, indéfiniment renouvelable, autonome au plan énergétique, fixateur de carbone et producteur d’oxygène, épurant l’atmosphère et l’eau, adoucissant les excès climatiques et leurs manifestations, souple et résilient, sobre et consommant peu au regard de ce qu’il produit, durable sous toutes ces coutures, l’arbre représente une source d’inspiration considérable. Il propose aux sociétés humaines une manière d’être ». (p. 104)

« Tel saint François d’Assise, l’arbre semble vivre dans le dépouillement, l’abandon de soi, la sobriété, la quête de l’autre et de l’infini. Il ne se retourne pas sur lui-même mais s’élargit sans relâche, toujours davantage décentré, sans idées arrêtées, invariablement conciliant, toujours inachevé. Il représente une merveilleuse figure vivante susceptible d’inspirer notre propre existence. » (p. 129)


Pensez-vous comme un arbre ?

Commentaires

  • J'aime cette idée, penser comme un arbre, nous gagnerions énormément à être plus sobres dans nos manières de consommer
    Je te souhaite une belle journée
    Amicalement
    Claude

  • Bonjour. Oui, penser comme un arbre. Chercher la lumière, attendre le printemps, vivre intensément en été, se préparer en automne et se recentrer en hiver. J'aime bien cette idée. Bises alpines.

  • Penser comme un arbre, peut-être pas encore mais j'essaye de faire attention à mes achats et mes consommations...en matière de quantité et de qualité.

  • L'arbre est lui, me semble-t-il, un être vivant hautement évolué...
    Très beaux extraits, je note le nom de cet auteur, merci Séraphine. brigitte

  • De belles citations qui méritent qu'on s'y arrête...cela fait longtemps que je fais attention à ma façon de consommer, que je recycle, que je n'imprime pas pour rien...mais quand on voit ce qui est gaspillé à côté et le peu d'implication de nos élus, ça décourage...une belle semaine

  • Et il parait que les arbres sont en lien avec leurs congénères les plus faibles et leur procurent eau et nutriments en période de disette....une leçon comme nous le prouve les très belles citations que tu nous as choisies.
    Merci Marie et belle journée à toi !

  • Une belle idée en effet !J'aime l'abri qu'il offre aux oiseaux, l'ombre et la fraîcheur qu'il apporte .
    Bonne fin de journée !

  • J'aimerais ... (penser comme un arbre) ... ce n'est pas le cas ... enfin, pas assez ...

  • plonger ses pieds dans le terreau de la vie, épanouir son tronc pour grandir et se ramifier en branches ... n'est-ce pas là la seule essence de vie ?
    amitié .

  • cela me plait cette idée de penser comme un arbre.(nous sommes dans le même thème).
    Merci pour cette réflexion.
    Bonne soirée

  • Penser comme un arbre ! Un beau programme, difficile mais tentant !
    En tout cas j'ai déjà noté le titre de ce livre !
    Belle semaine !

  • j'ai guére le temps de me coucher avec tes mots
    mais je reviendrai car çà ne se refuse pas une ênsée pareil surtout qu'avec les arbres je cause avec simplicité facile chaque jour, mes copain des deux jeunes tilleuls
    mon rome orme et mon chikoya
    je t'embrasse belle semaine et merci pour ton comentaire, c'est iune femme qui écrit des livre très spirituel
    ta question sur mon blog
    a bient^to je repasse.

  • Je les admire tant, j'envie leur force et ce besoin de redonner la vie comme le châtaignier et l'olivier, cet élan vers l'avenir quel que soit les aléas de leur vie !
    Belle journée

  • Je ne peux pas penser comme l'arbre car je pleurerais toute mon âme quand je vois la destruction de milliers de ces êtres natures. J'ai toujours eu mal au coeur de voir les enfants grimper ou casser les branches, je me disais : ça se trouve ils pleurent ! Quand on en voit la sève pour certains alors pourquoi pas. Les forêts éliminées par l'homme pour construire et construire encore sans compter les animaux qui se cachent dans les arbres. Alors vaut mieux que je ne pense pas comme lui sauf s'il est heureux et ne se rend pas compte de la bêtise humaine.
    J'adore mes arbres, j'en prends soin et quand un meurt je suis vraiment triste. En fait, les animaux, la nature et la mer font partie intégrante et équilibrante de ma vie.
    J'avoue acheter des meubles, je prends quelques bûches de bois pour notre plaisir de la cheminée certains week-ends... Donc je fais partie de ces gens à petite échelle mais malgré tout si.

  • OK, supprimons téléphones, ordinateurs… Nous consommerons moins de "terres rares" et on ne s'en portera pas plus mal… Zut !!! je n'aurai plus la question du lundi !

  • Merci pour votre commentaire plein d'humour ! Je ne pense pas qu'il s'agisse de revenir en arrière et de vivre comme les hommes des cavernes. Mais de moins gaspiller les ressources de la planète, surtout. Sinon, si on devait vivre sans ordinateurs, et bien je pourrais éventuellement faire une gazette en papier que je pourrais vous envoyer, et il y aurait une rubrique "commentaires", mais bien sûr, avec un décalage.
    Bonne journée ! Et merci aussi pour votre fidélité à mon blog.

  • douce idée amie cette 'gazette'... poètes, à vos papiers, à vos lundis !!…….

  • Ah oui, j'aime bien l'idée papier et puis attendre que la gazette arrive c'est peut-être le meilleur moment, comme attendre des vacances...

  • Eh oui, les ordinateurs sont bien pratiques... La multiplication des smartphones et tablettes est sans doute à revoir. Mais je m'éloigne du sujet. Encore que.

    J'aime bien la citation de la page 124, mais je ne sais si je rentre dans cette catégorie. Restons modeste... C'est pourtant ce à quoi tendait l'éducation qu'on m'a donnée (et celle que j'ai donnée à mon tour).

  • Penser comme un arbre, j'essaie , en modérant mes achats, pas d'achat compulsif, je fais mon marché seule, que des produits de base que je transforme pour certains en conserves maison, pas de plastique, je charge dans mes couffins en raphia, pas de sucrerie ni produits cuisinés du commerce dans mon frigo, pour grignoter, les enfants prennent un bon encas maison , les économies servent à mieux m'installer et à équiper la maison pour me faciliter la t^ache sans exagération, des bises !

  • Tel saint François… Voilà qui me rappelle une citation, lue ici sans doute, sur les racines de l'arbre qui sont dans le ciel. Merci pour ces extraits.

  • une manière d'hêtre..pourpre du Caire.
    Ce sont nos compagnons et il nous aide
    dans les moments aspiration s vers le néant
    deux jumeaux tilleul
    sont mes amis
    Bonsoir séraphine.

Écrire un commentaire

Optionnel