Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La question du lundi. Donner en mettant les formes.

En fait, la cagette de plusieurs kilogrammes de prunes était à des personnes qui ne savent pas faire de confitures. C’est pour leur rendre service qu’on a pris la cagette à la maison, qu’on a trié les prunes et qu’on s’est mis à faire la confiture. On éprouve toujours du plaisir à filer un coup de main. Une fois les pots remplis et refroidis il n’était pourtant pas question de les leur rendre avec une étiquette scotchée genre confiture de prunes septembre 2021. Donner, oui, mais donner avec délicatesse. Alors, on a fait de jolies étiquettes, on a recouvert les pots de tissus ou de papier kraft qu’on a serré par des liens de raphia. On a fait tout comme on aurait fait pour soi-même, quand on fait ses propres confitures et qu’on a la joie de donner de jolis pots de bonne confiture. D’ailleurs, on fait pareil quand on apporte à l’hôpital à quelqu’un qu’on visite une belle grappe de raisin enveloppée dans un joli torchon qu’on déplie avec soin sur la table roulante, ou quand on donne une bonne part de quiche à quelqu’un qui rentre souvent tard chez lui en la décorant d’un brin de persil et en la mettant dans une jolie boîte, ou quand on met quelques fleurs de lavande dans une lettre qu’on envoie pour que ça sente bon dès que le courrier sera dans la boîte aux lettres.

D’où la question du lundi : pensez-vous qu’il soit important, quand on donne, d’y mettre les formes ?

Commentaires

  • Oh que oui bien sûr, très important! C'est le petit plus, la cerise sur le gâteau, la touche finale.....ce qui fait toute la différence avec "donner pour donner". Belle semaine à vous et votre lectorat!

  • Le petit plus, oui. Et puis cela montre qu'on a aussi pris du temps et qu'on ne fait pas les choses à la va-vite. Bonne semaine aussi !

  • Tant mieux !

  • Essentiel de "mettre les formes", quelle jolie expression !

    Une amie arrive toujours avec un bouquet rond de son jardin,
    prêt à rejoindre la boule ronde verte qui me rappellera
    son passage pendant quelques jours, une autre recevra
    une bouture de plante rare emmitouflée dans un papier
    choisi avec soin...

    Une enveloppe pimpante coiffée d'un timbre de collection,
    voilà la plus simple manière de mettre en forme l'amitié !

    Belle journée, Marie, qu'elle vous apporte de la douceur !

  • Nous parlons le même langage ! Je tiens aussi aux jolis timbres...

  • Donner de la magie aux choses simples, personnaliser un cadeau, rendre précieux un objet modeste ….ou recevoir un tel don, je trouve cela précieux.

  • Je ne pense pas que cela soit un don. Cela s'apprend. Je n'ai pas toujours été entourée de personnes délicates et quand cela a été le cas, j'ai voulu être délicate aussi.

  • Ce qu'on appelle la délicatesse. Non, je n'y mets pas toujours les formes, tout dépend de la personne, des circonstances ; parfois le fond se suffit à lui-même, me semble-t-il :-)

  • Bien sûr ! Il ne faut jamais se donner des contraintes qu'on peut s'éviter.

  • je possède encore cette lettre reçue avec ces grains odorants ...
    c'est te dire combien l'intention est importante !
    amitié .

  • Je suis touchée. D'autres vont prendre le chemin de ta maison.

  • Oui, c'est bien mais je ne sais pas faire.
    Je crois aussi que ce n'est pas obligatoirement l'emballage qui fait mais surtout le sourire avec lequel on donne

  • Le sourire ? Mais il est fondamental ! Le sourire doux, souple, avec la tête qui se penche un peu pour accroître la douceur et la délicatesse (vous voyez ce que je veux dire, un peu comme les chevaux quand ils s'approchent et vous touchent du museau pour marquer leur joie de vous voir). Je suis sûre que vous savez faire...

  • Cela dépend... c'est vrai que vendredi, une amie dans la difficulté - à qui j'avais proposé une sortie agréable - a apporté un joli cyclamen dans un petit pot. C'était très gentil, mais elle n'était vraiment pas obligée. Je ne voulais pas lui occasionner une chose à faire en plus... comment vais je lui dire, par exemple, qu'elle ne doit pas se casser la tête pour mon anniversaire, bientôt?

    J'ai un peu de mal (maintenant) à y mettre les formes pcq je suis souvent stressée. Les emballages sautent dans mes mains, bref, je suis maladroite... sans doute pcq je tremble bcp (dès que je stresse). Mais ce que je fais, je le fais avec coeur...

    c'est mieux évidemment d'y mettre les formes... :-) enfin, pour moi, ce qui compte vraiment, c'est l'intention!

  • Votre amie n'y était pas obligée, c'est vrai. Peut-être qu'elle s'est sentie obligée ? C'est dommage. Mais pourquoi ne pas penser qu'elle avait simplement envie de vous offrir ce joli cyclamen ? Et pour votre anniversaire, pourquoi immédiatement penser qu'elle va se casser la tête, s'embêter, se mettre la rate au court bouillon ? Pourquoi ne pas partir du principe qu'elle va se faire plaisir à chercher quelque chose qui vous ferait plaisir ?

  • Pour l'anniversaire, on a trouvé un modus vivendi :-)))

  • Pour moi, c’est très important. J’aime peaufiner les petits détails surtout lorsque le présent est fait maison. Cependant je ne le fais plus systématiquement en fonction des personnes à qui j’offre !
    Belle journée,

  • J'aime bien votre expression "peaufiner les petits détails". C'est important, oui.

  • Mais je vous imagine très bien prenant le temps de tout faire comme il faut et même mieux... et sans doute pas à la dernière minute!

  • Quand on donne, il faut donner non seulement avec le sourire, mais pour moi, la présentation est très importante.
    Belle journée

  • Surtout si la présentation est toute douceur, comme le sourire. Donner, ce n'est pas jeter à la figure de quelqu'un - même si parfois, certaines personnes sont tellement sensibles qu'elles en deviennent maladroites et brusques parce qu'elles ignorent ce que c'est que la douceur.

  • J'admire vraiment tes dons pour tout ce qui est manuel - cuisine, présentation, décoration... Je pense que c'est un talent inné et il est toujours bien d'en faire profiter autrui, quand on le peut. En ce qui me concerne je n'ai pas ces talents et aurais bien du mal, tant à faire des confitures, qu'à savoir comment les présenter. Cependant, si je fais un cadeau à quelqu'un, j'aime bien l'envelopper et l'enrubanner, cela fait partie du plaisir du cadeau !

  • Merci, mais sincèrement je ne crois pas que cela soit inné. Cela résulte aussi d'une envie. Un jour, j'ai eu envie d'apprendre à faire des confitures et là, il y avait une cagette de prunes qui allaient se perdre si on ne s'en occupait pas. Donc, il fallait les faire, ces confitures. Et puis, il n'y a pas que des confitures, qu'on peut faire pour offrir. Un gâteau. Un dessin. Un appel téléphonique. Un café. On doit faire les choses en fonction des talents qu'on a, et on a tous des talents. Tous.

  • J'aime aussi, dans la mesure du possible, soigner l'emballage qu'il soit en papier ou en tissu. Cela dépend aussi du destinataire.
    Un peu moins à Noel car je sais d'avance que les enfants vont déchirer littéralement le papier (ils sont si pressés) et qu'il partira au recyclage. J'y rajoute souvent une belle étiquette pour le ou la destinatrice.
    Violine

  • Vous avez raison. J'évoquais ces petits présents qu'on peut faire au quotidien quand on a aussi peu à offrir, et non pas ces montagnes de cadeaux dans lesquels les enfants sont désormais engloutis à Noël. D'ailleurs, ne jouent-ils pas souvent avec les emballages ?

  • Petite on me disait : " La façon de donner vaut mieux que ce que l on donne. "
    D9nc je mets les formes toujours...
    Bonne semaine

  • Le dit-on encore aux petits enfants ?

  • j'aime non pas "mettre LES formes" mais y mettre MA forme... emballer à ma manière, bohème et singulière... et, recevoir des riens offerts qui ressemblent à celle ou celui qui me les destine.......

  • Que voilà un beau témoignage de l'importance que peuvent prendre ces petites attentions. Merci d'être passée par ici et d'avoir écrit ces quelques mots.

  • Faire pour l'autre et l'entourer de beauté : une délicatesse qui va droit au coeur ♥♥♥

  • Mettre un peu de beauté dans ce monde est une nécessité, à mon sens. Nous vivons dans une société tellement brutale, aux angles aigus. Ne jamais hésiter à arrondir, à mettre de la douceur car on en a besoin tout autant que de nourriture et d'eau.

  • bien entendu, une attention supplémentaire ajoutera du plaisir à donner et à recevoir.

  • Une petite attention supplémentaire ; restons dans ce domaine de l'infime, du minuscule, du souffle léger dont nous avons tous tant besoin dans notre monde si rude.

  • Je suis tout à fait d'accord avec toi, même si cela m'arrive de donner, tout simplement, je trouve que ce qui compte c'est tout de même le geste aussi, un geste que certaines personnes oublient trop souvent et de donner avec plaisir et un sourire, c'est aussi une belle manière d'emballer les choses les plus simples... bon lundi

  • Donner avec le sourire ? Bien sûr ! Ne l'oublions pas, ce sourire si important. Il fait partie d'un tout : donner, offrir, partager, se soucier de l'autre, faire plaisir, avoir une petite attention. Bref, vivre dans un monde sans indifférence.

  • Oui, c'est important. Quelques mots d'accompagnement, des petits gestes donnent tout son sens à toute offrande.

  • Tout est dit dans ce mot magnifique : offrande. Merci pour cela.

  • C'est essentiel. je crois même que ce sont ces attentions qui sont le cadeau, qui lui donne du sens, qui en font un partage et non un échange. J'aime beaucoup votre idée de quelques fleurs de lavande dans un courrier.

  • Les mots que vous utilisez dans votre commentaire sont très justes : partager. Cela met les personnes à égalité. Quand on donne à quelqu'un quelque chose, même si c'est quelque chose dont il a extrêmement besoin mais qu'il ne peut pas acheter, il faut le faire avec humilité et sans aucune idée de supériorité. Merci d'avoir utilisé ce beau mot de partage.

  • Pour moi c'est un don tout en délicatesse... et il n'est pas donné à tout le monde de posséder cet esprit attentionné rempli de finesse et d'empathie, de sympathie... Un art exquis ... il suffit de peu, quelquefois pour que "faire plaisir" devienne magique !.
    merci Marie du Bonheur de ce jour pour ce bel exemple...
    Oui très important de mettre les formes. c'est plus joli, et c'est un plaisir que de partager, et quelle satisfaction on en retire de cueillir et offrir !

  • Merci pour ces mots si gentils. Donner c'est offrir un peu de soi-même. La délicatesse évite d'écraser celui qui reçoit et permet de penser à l'autre dans ce qu'il est de plus profond. Etre délicat c'est aussi tenter d'être authentique. Et simple. J'en reviens toujours à la simplicité.

  • Tu es pleine de délicatesse. Savoir donner avec empathie. Peu importe le présent ... une petite chose donnée avec le coeur vaut mieux qu'une grosse chose sans sentiment. Bon lundi Marie

  • Merci pour ce compliment. Donner doit permettre aussi à la personne qui reçoit de s'élever. C'est pour cela que, toujours, il faut être délicat.

  • Oh oui! je suis tout à fait pour. Le contenu fait toujours plaisir mais le contenant, fait tout en délicatesse et important tout comme le sourire lorsque l'on offre.
    Bel après-midi Bonheur du jour.

  • Ah mais oui ! le sourire ! il fait partie intégrante du cadeau ! Vous avez tellement raison de l'évoquer ici. Sourions !

  • Bonne journée !

  • Oh oui, je trouve ça important ... ces petits plus qui font toute la différence ! Le fait d'avoir pris de temps, en pensant à la personne à qui sera dédié le petit cadeau ....
    Je n'avais pas aimé que ma belle-mère me dise "l'important, ce n'est pas l'assiette, c'est ce qu'il y a dedans" ! Pourtant, manger sur une jolie table, décuple le plaisir gustatif !!!
    Belle soirée.

  • Nous avons tous reçu ce genre de remarques. Et il y en aura encore. Parce que souvent on pense que faire un cadeau doit être somptueux ou alors on pense que ce qu'on a n'est pas suffisamment beau. Cela va hélas souvent de pair avec le sentiment qu'on n'est pas soi-même suffisamment bien. Merci pour ce témoignage.

  • Un souvenir de jeunesse : j'ai reçu un jour un petit paquet expédié par la poste qui contenait un bouquet de muguet dont les tiges soigneusement hydratées avec du coton trempé entouré d'un emballage de plastique, était arrivé en pleine forme à destination. J'avais été extrêmement touchée par ce cadeau inattendu.

  • Comme je comprends votre émotion ! Quelle belle attention ! C'était une belle personne, j'en suis sûre, celle qui vous a envoyé ce muguet. Merci pour ce commentaire qui, peut-être, peut donner des idées à d'autres personnes ou sinon montrer que ce genre de chose, simple, peut se faire le plus simplement du monde.

  • Coucou Marie,
    La créativité n'étant pas donnée à tout le monde, je dirais que l'essentiel est de le faire avec son coeur. On ressent une émotion lorsque l'on reçoit quelque chose.
    Gros bisous et bonne fin de soirée.

  • Avoir du cœur, oh comme c'est important ! Faire quelque chose pour quelqu'un avec le plus de simplicité possible, sans être le moins du monde dans un esprit de concurrence. Oui, c'est cela qui compte.

  • Tout simplement, faire plaisir, c'est bien de cela que je parlais. Cela montre qu'on pense à l'autre, qu'il existe. J'aime bien me demander, à propos de quelqu'un : alors, qu'est-ce qui lui ferait plaisir ?

  • Effectivement ! Nous parlons le même langage !

  • Donner joliment avec délicatesse et modestie est important bien sur mais les attentions se perdent , je trouve et c'est bien dommage ...

  • J'aime le mot modestie que vous utilisez dans votre commentaire. Elle est importante pour moi aussi. Nul besoin de donner quelque chose de luxueux, nul besoin de faire de l'esbrouffe. Les pots de confiture ont été décorés avec les moyens du bord, avec de la récupération, sans qu'il y ait utilisation de monnaie sonnante et trébuchante.

  • La délicatesse du cadeau fait aussi partie du cadeau... La forme est capitale pour émouvoir encore plus l'heureux bénéficiaire.... Mais en effet, on ne peut que constater que cela se perd et qu'en plus, c'est souvent moqué par ceux qui n'ont pas ces attentions là... Belle journée à toi.

  • C'est moqué, vraiment ? Peut-être, mais de toute façon, qu'importe ? Les moqueurs ont besoin de moqueries, les pauvres. Il faut donc persévérer pour qu'ils aient l'impression d'avoir toujours quelque chose à dire.

  • Je pense que c'est important..... C'est le "petit plus" qui finalise le cadeau, quelqu'il soit...... Qui fera plaisir, qui montre que l'on a mis son coeur à préparer ce que l'on offre.....
    Et des pots de confiture joliment "habillés", c'est tellement agréable à recevoir......
    Bonne soirée

  • Voilà, c'est bien l'expression qui convient : un "petit plus". Merci !

  • C'est essentiel, et j'aimerais que la personne à qui est destiné le présent, quel qu'il soit, prenne autant de plaisir à l'admirer que moi à le façonner.
    Mettre en scène et poétiser l'ordinaire est essentiel, j'aimerais ajouter : surtout en ce moment ! Mais je pas trop en faire pour ne pas gêner, ce qui sublime doit tenir dans le détail.

Écrire un commentaire

Optionnel