Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Encore du chèvrefeuille, encore un soutien.

Comme le chèvrefeuille a été planté un peu trop près du portail, ses tiges gênent vraiment le passage pour entrer dans la courette et il faut donc en couper quelques-unes. Voilà pourquoi dans la maison, sur la table de la pièce unique, trône un gros bouquet de chèvrefeuille. Il embaume et c’est ainsi qu’au réveil le parfum du chèvrefeuille est tout autant dans la maison que dehors. C’est bon. C’est une richesse.

Un autre soutien pour Aussitôt que la vie sur le blog A Sauts et Gambades. Merci pour ces mots merveilleux.

Commentaires

  • Tiens, je n'aurais pas pensé à cueillir le chèvrefeuille pour la maison!
    (oui, magnifique billet de Dominique!)

  • Mais oui, pourquoi pas ? Je n'ai pas eu le coeur de jeter tout de suite ces longues tiges que je venais de couper.
    Merci pour votre soutien à Aussitôt que la vie.
    Bonne journée !

  • comme ça doit être agréable et ce parfum qui accueillle dans la maison ....

    bon dimanche !

  • Le parfum du chèvrefeuille est un ravissement.
    Bonne journée !

  • bonne nouvelle semaine Marie
    bonne semaine à tous et toutes!☼

  • comme ce doit être agréable, ce parfum de chèvrefeuille dans la maison ! Pas comme chez moi, hier soir j' ai oublié de remettre le bouchon de la douche, ce matin les odeurs d' égout remontaient. Riez, moquez-vous de moi !
    Mais que c' est joli, ce commentaire de ton livre, Marie, avec de si belles illustrations . A aller voir, je dis ça pour tous les lecteurs de ce blog
    Bonne journée à tous

  • Ces odeurs de reflux sont pénibles, oui. Mais ce n'est pas grave, ces petits oublis. Cela arrive à tout le monde. Bonne journée.

  • Merci !
    Bon lundi.

  • Il faut juste ne pas être allergique!! Chez moi des narcisses, ça sent si bon mais un époux allergique donc je les regarde dans les prés.

  • Effectivement, mais pourquoi mettrais-je dans ma maison un bouquet de fleurs auxquelles je suis allergique ?
    Bonne journée.

  • Qu'est ce que j'aime l'odeur du chèvrefeuille, j'en ai planté un il y a peu, j'espère qu'il va pousser !

  • Il poussera, j'en suis certaine. C'est un arbuste très robuste qui ne demande aucun soin particulier.
    Bonne journée.

  • Il s’impose ce chèvrefeuille, puissant par sa présence, reconnaissant des mains qui l’ont traité avec délicatesse, rien ne se perd, tout se préserve. Son parfum vous ramène à lui constamment. Un beau rappel.
    Je souhaite sincèrement que votre livre continue son cheminement, à son rythme, le bouche à oreille, c’est encore ce qui fonctionne le mieux, finalement! Bon dimanche à vous et à vos fidèles!

  • merci Nastagio bon dimanche aussi après ce beau commentaire encore une fois

  • Comme c’est gentil! Merci , Barbara :))

  • c'est sincère surtout

  • Merci beaucoup. Oui, je compte sur le bouche à oreille ! Je suis touchée par votre soutien.
    Bonne journée.

  • Miel et fraîcheur du chèvrefeuille, on sent du printemps !
    Vos marches racontées ("Aussitôt que le vie") : j'aimerais qu'elles me fassent partir en balade plus souvent. Nous partions souvent à deux mais depuis que la canne épaule celle qui partage mes cheminements, nos printemps sont moins aventureux.

  • Je comprends tout à fait ce que vous dites et je l'évoque justement dans Aussitôt que la vie, ce moment où il ne sera plus possible de partir marcher. Merci pour votre soutien à mon livre. Je vous sais un grand lecteur et un bon lecteur. Si par hasard vous le lisiez, votre avis sera important pour moi.
    Bonne journée.

  • Oh oui !
    Bonne journée.

  • le chèvrefeuille lorsqu'il trouve sa place, envahit l'espace mais on lui pardonne !

  • Effectivement, le mien est envahissant mais je suis responsable car je l'ai planté trop près du portail. Je n'ai pas imaginé qu'il se plairait autant. Mais je ne regrette pas cette senteur et cette merveille.
    Bonne journée.

  • le chèvrefeuille sent si bon. Une eau de toilette au chèvrefeuille doit être bien agréable pour ces jours printaniers. Quel beau texte écrit par cette blogueuse inspirée. Bises.

  • Je suis très touchée par le texte publié sur A Sauts et Gambades.
    Merci, chère Durga, à toi aussi, pour ton soutien.
    Bonne journée.

  • je confirme pour l' eau de toilette au chèvrefeuille. Quand j' étais encore en activité j' en achetais des flacons et de flacons pour mes patients, parfois je changeais de parfum mais tout le monde préférait le chèvrefeuille...ma collègue aimait aussi l' eau de toilette au "muguet"

  • Mon chèvrefeuille n'est pas encore en fleurs et j'aime beaucoup son odeur. Pour l'instant c'est le jasmin qui embaume dans mon jardin :) Bonne semaine

  • Ce sont deux senteurs si tendres. Je les aime autant l'une que l'autre.
    Bonne journée.

  • Merci beaucoup, chère Denise.
    Bonne journée.

  • J'adore le chèvre-feuille ! J'en ai un buisson en bordure de terrasse , c'est un bonheur d'en sentir l'odeur surtout au petit matin.

  • Le parfum et aussi le zzzzz des abeilles qui vont et viennent !
    Bonne journée.

  • moi aussi je me réjouie qd j'entend les abeilles sur les fleurs (lavandes) ou la vigne vierge

  • la maison embaume à cette saison, quelle chance...
    mais je laisse la frondaison de chèvrefeuille qui croule pourtant, un nid de merle...et un peu d'ombre pour la pièce du 1er.
    MErci du partage

Écrire un commentaire

Optionnel