Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

la question du lundi - Page 3

  • La question du lundi. Automates distributeurs de timbres.


    Choisir de coller de jolis timbres sur les enveloppes qu’on poste plutôt que les vignettes crachées par les automates distributeurs présente plusieurs avantages : on peut varier les timbres, choisir un thème plutôt qu’un autre et une fois qu’on les a pris sur les présentoirs aller au guichet les régler et s’adresser à un être humain plutôt qu’à une machine, profitant de l’occasion pour dire « Bonjour Monsieur », ou « Bonjour Madame », sourire, dire « Merci » quand on nous rend la monnaie, demander si l’heure de la levée est passée ou non, bref, communiquer normalement. C’est intéressant aussi de demander un ou deux timbres pour l’Europe ou pour le Monde car la guichetière ou le guichetier attrape et ouvre à plusieurs pages différentes une sorte de trieur pour qu’on puisse choisir le timbre qui convient. L’autre jour, on avait un courrier en recommandé A/R à envoyer. Muni du formulaire dûment rempli, on faisait la queue en attendant son tour quand un monsieur de la Poste même a surgi pour dire qu’on ne pouvait en aucun cas se présenter au guichet et qu’il fallait utiliser un automate comme le règlement l’exige. On a alors pris l’air le plus niais possible pour gémir qu’on ne savait pas s’en servir et qu’en plus on ne pouvait pas régler en carte bancaire. Furieux, le monsieur a donc dû nous mener à son guichet où la transaction s’est faite à l’ancienne.

    D’où la question du lundi : pour vous, à la Poste, préférez-vous les guichets ou les automates quand vous avez du courrier à peser/poster, ou recommander ?

  • La question du lundi. Se laver les mains.


    Ici, on pense que le bon sens réside pour une bonne part dans la simplicité mais on se demande parfois si ce bon sens n’a pas été perdu dans notre société. Ainsi, il faut qu’en cette période d’épidémie, ce soit un ministre qui rappelle à plusieurs reprises la nécessité de se laver les mains plusieurs fois par jour. Ce geste simple a été bien oublié ces dernières décennies alors que des générations entières ont été élevées en entendant constamment cette injonction : Va te laver les mains ! sans en être le moins du monde traumatisées. Quand on était enfant et que le médecin venait à la maison, on lui préparait une serviette propre près de l’évier où il allait systématiquement se laver les mains en arrivant.

    D’où la question du lundi (elle ne sera pas : Est-ce que vous vous lavez les mains plusieurs fois par jour…) : pourquoi, à votre avis, ce geste simple qui relève de l’éducation de base a-t-il été oublié ?