Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La question du lundi. La forêt soigne.

Grâce à une amie chère et attentive, on a écouté une belle émission sur France Inter, Une journée particulière, consacrée à Ernst Zürcher. Ce forestier y explique que chaque arbre a une sphère qui lui est propre. Un monde entier qui part des racines et va jusqu’à la cime. En parlant des arbres, il montre combien ceux-ci lui sont proches et familiers. « Le bruit du vent à travers le bouleau est très différent du bruit du vent à travers un chêne. »
Il « milite pour (…) replacer (les arbres) au cœur de nos vies, afin de nous aider à prendre soin de nous-mêmes, des autres et de la planète. » « Les arbres permettent de se réaligner un peu. »

D’où la question du lundi : Et vous, croyez-vous aussi que la forêt soigne ?

Commentaires

  • Le visible et l'invisible des arbres, et de nous-mêmes.
    Je ne suis pas certaine que la forêt soigne, on nous le dit et j'imagine que c'est vrai, mais observer, prendre grand soin des plantes et arbres m'apporte une paix intérieure indéniable, une respiration complète.
    Je recommande aussi le documentaire "La puissance des arbres", 90 minutes. https://www.museo-films.com/la-puissance-des-arbres

    Bonne journée Marie, un beso

  • Je recommande la lecture des livres de Peter Wohlleben !
    Belle semaine Marie, bisous

  • Je crois tout simplement que marcher au milieu des arbres remet souvent les idées en place. mais marcher au bord de la plage déserte en ferait autant. Quand dans ma tête ça ne va pas trop fort, il me suffit de sortir dans la nature, les prés, la forêt, la montagne et je me sens mieux.

  • J'aime bien le commentaire du chêne vert, c'est la nature qui fait du bien.

  • Je recommande ce beau livre de Laurent Tillon, lu cet été "ETRE UN CHENE" quii se lit comme un roman policier.
    Plus je vieillis, plus la nature et les arbres me sont indispensables. Ce matin, je viens de photographier ceux de mon jardin en robe rousse. Bonne semaine

  • Se promener en forêt est toujours un vrai bonheur, donc oui, je pense que la forêt
    peut "soigner"! J'ai vu une fois en forêt une dame entourée ses bras autour d'un arbre et y poser sa joue, elle semblait très heureuse.
    Très belle journée et bonne semaine.

  • Bien entendu que j'y crois sinon je ne passerai pas autant de temps dehors tous les jours...la nature en général nous fait du bien tout comme l'oxygène que nous y respirons, la sensation d'être tout petit au milieu d'un grand espace, les bruits des oiseaux ou des autres petits habitants...mais je connais des personnes qui se sentent mal en forêt et préfère les grands espaces ouverts...belle semaine

  • Ah ! Mais c'est évident ! Et non seulement elle soigne, mais elle fait grandir ! Les arbres sont des Maîtres... Ils peuvent nous conduire jusqu'à l'éveil. Quand on les écoute vraiment on sent leur force tranquille nous guider, nous soutenir, ouvrir notre cœur. Ils ont la sagesse de l'abandon de soi, ils acceptent les coups qui leur sont portés, mais lorsqu'ils se dressent, aucun ne se compare et chacun porte fièrement sa nature vers le ciel. Lorsqu'ils tombent ils se soutiennent les uns les autres et s'entraident. Vivre au cœur des bois est un véritable privilège.

  • Je suis partagée... Comme Chêne vert, je crois aussi en l'apport bénéfique d'une marche solitaire sur une plage, celles du nord en particulier. Une forêt trop dense aurait tendance à m'angoisser.
    Dans le jardin de ma mère, voici ce que l'on trouve : un chêne, deux pins, un cèdre bleu, un micocoulier, un frêne, deux marronniers, trois sapins, un gingko, un érable somptueux, un néflier, un noyer, deux mimosas, un abricotier, un figuier, deux ceps de vigne grimpants et une haie de bambous.
    Lorsque ma soeur et moi vendrons la maison, ce sera sans doute le jardin qui nous manquera le plus...

  • Si la forêt soigne? je ne sais pas, mais marcher en forêt fait le plus grand bien tout comme marcher à la campagne près des fleurs. Le bon air est bénéfique.
    Belle journée Bonheur du jour

  • Bonjour. Je suis convaincue non seulement que la forêt soigne mais que la nature entière soigne. Belle semaine et bises alpines.

  • J'en suis convaincue ! Rien que les arbres dans un jardin sont des auxiliaires de santé précieux .
    Belle journée !

  • oui non seulement je le crois mais je suis certaine que la nature d'une façon générale nous aide à nous ressourcer à nous retrouver à prendre de la distance avec nos problèmes, elle apaise, guérit, nous accompagne

  • Je n'irai pas jusqu'à dire que la forêt soigne, mais quand j'y vais je m'y sens bien et il me semble mieux respirer.
    Bonne journée

  • Soigner au sens thérapeutique est peut-être excessif
    mais apaiser, sûrement !
    La vue permanente des arbres, où qu’ils se trouvent,
    est un baume pour quiconque :
    connaissez-vous des êtres allergiques à ces « monuments » ?

    Notre grand chêne séculaire contribue pour beaucoup
    au charme du jardin, il nous a précédés, il nous survivra !
    C’est le langage que je lui tiens de temps à autre…
    « in petto » naturellement !
    En ce jour de pluie drue, je m’en vais le visiter car les cèpes
    qu’il abrite doivent s’égayer sur le gazon…

    Belle semaine à vous, chère Marie !

  • J'en suis convaincu. D'ailleurs tous les samedis matins je vais marcher dans la forêt pur prnedre l'énergie des arbres...Excellent pour la santé !!

  • pour moi, ça ne fait aucun doute car depuis l'enfance, la forêt m'a accueillie comme (mieux qu') une mère
    sans les arbres je ne serais pas ce que je suis devenue
    à présent, je fais connaître à mes petits-fils cette relation très particulière à entretenir avec les arbres
    merci pour ce très beau bonheur du jour, Marie

  • Si j'en crois un spécialiste qui nous a amenés en forêt, et parlé des arbres, et même nous a fait écouter comment ils "parlent" entre eux ... je dirais que oui, ils sont capables de nous soigner aussi !!!

  • J e ne sais pas si la forêt soigne, mais je peux dire qu'elle est bienfaisante . S'y promener nous plonge dans un monde foisonnant de vie à chaque fois différent. Tous les sens y sont sollicités . Les arbres si différents les uns des autres, changeants au fil des saisons , sont étonnants et parfois impressionnants.
    Aujourd'hui encore, comme presque chaque semaine, j'ai fait une randonnée d'une journée dans la belle forêt des Vosges du Nord....un grand plaisir !

  • Oui, je pense que la forêt, les arbres sont bénéfiques, ils gardent tout un monde vivant, ils nous apaisent nous donnent leur ombre, leur chant, leur beauté, je n'ai pas cessé de les louer, car j'aime leur force, ils sont comme des gardiens...
    Bises et très bonne journée

    A l'orée du bois
    Un chant m'emporte
    Au bord de la rivière,
    Qui roule entre les pierres
    Léchant les berges
    Il rebondit sous la futaie
    Le merle lance ses trilles
    Sous les arbres vénérables
    Je respire ...

  • Évidemment, le bien-être qu'on éprouve en marchant dans la forêt en est le signe, le parfum, l'air qu'on y respire, leur belle compagnie...

  • Je crois au pouvoir des arbres, oui, en forêt certainement, et aussi en ville où il me semble que ce serait invivable sans eux. Merci de signaler cette émission, je vais aller l'écouter dès que possible.

  • Oui, la forêt apaise, calme, permet de nous enraciner.
    Merci pour ce beau débat engendré par ta question du lundi Marie !
    Belle semaine.

  • Les arbres et la nature sont apaisants, une thérapie légère mais formidable pour le mental.

  • oui, la forêt soigne, la contemplation de la nature soigne mais certains y sont insensibles

  • La forêt soigne me fait penser à la forêt de Soignes (In silua quae uocatur Sonia).

    Toute ma réponse tient dans ce poème... de Charles Van Lerberghe. Un poète gantois.

    " Regarde au fond de nous : nous sommes l'Emeraude
    Eternelle, et feuillue, et qui semble une mer,
    Où rôdent des parfums à travers la nuit chaude,
    Où circule le flot des grands anges de l'air.

    Nous sommes la forêt énorme et murmurante,
    Pleine d'ombre éblouie et de sombre splendeur,
    Qui respire et qui vit, où mille oiseaux d'or chantent,
    Et dont la cime éclate en écumes de fleurs.

    Depuis le premier souffle et l'aurore première,
    D'un effort inlassable et d'un désir sans fin,
    Ensemble, nous montons des antres de la terre,
    Vers ce but merveilleux que toi seule as atteint.

    Ensemble, nous sa voix, nous son âme profonde,
    Dans ce feuillage immense, à jamais reverdi,
    Nous avons abrité tous les rêves du monde,
    Et c'est dans le soleil que nous avons grandi."

    La Chanson d'Ève.

Écrire un commentaire

Optionnel