Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le butin de la balade.

A l’aller, sur la route de Fabrégas, on se délecte des arbres en fleurs qui tendent leurs branches vers le ciel car il est bon de danser quand c’est le Printemps. Par ci par là, en sinuant sur la route, on se rapproche de quelques fleurs pour les respirer ou les observer.
Au retour, on cueille :
des pissenlits
des fleurs jaunes dont on ne connaît pas le nom
une petite branchette de genêt
une autre de romarin.
Coupant par le Fort Napoléon, on aperçoit alors des freesias dont le jaune d’or ferait pâlir le moindre lingot. Ils sont cinq. Ils ont poussé en rond, serrés les uns contre les autres. On s’approche. On se penche vers eux en révérence et on les hume. On en prend un. Un seul car qui sait le nombre de promeneurs qui passera par-là ensuite.


Commentaires

  • Jeressens toujours de la peine au printemps pour les figuiers: alors que tous ses copains ont déjà fleurs et mini feuilles, il est là, encore quasi nu, avec ses branches brun foncé dans tous les sens...

  • Partage d'une balade fleurie...
    Mais surtout en laisser pour les autres qui viendront cheminer par ici....

  • Délicieux instants baladés parmi les senteurs printanières.
    Merci de nous y inviter Bonheur du Jour.
    Den

  • Du jaune comme le soleil...ici, il nous a abandonnés depuis plusieurs jours, remplacé par une pluie froide... vite, de meilleurs jours ! 

  • Bonjour Bonheur du jour,

    quelle belle promenade. la nature au printemps est une merveille de fraîcheur parfumée et si colorée. En ce moment, c'est un feu d'artifice de sensations. Un régal qui fait tant de bien au corps mais surtout à la tête.
    Cela fait très longtemps que je n 'ai senti un freesia
    Merci pour ce charmant partage
    ;)

Écrire un commentaire

Optionnel