Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La question du lundi : donner rend heureux, semble-t-il.

En attendant le réapprovisionnement en cours à la pharmacie, lire un article dont le titre est : « Donner rend heureux. » Après avoir observé l’activité cérébrale de personnes qui donnent quelque chose, « les scientifiques ont constaté que cet acte de générosité activait particulièrement la zone du cerveau liée au bien-être et à la sensation de bonheur. » (1) Plus on donne, plus l’endorphine se libère.
Ni une, ni deux, l’après-midi même, en recevant une amie des chats qui a sauvé le petit chaton adopté il y a un an et désormais pacha-plus-que-pacha, on lui donne pour son association de protection des chats, des sacs de croquettes, des boîtes de pâtés, des couvertures, sans oublier quelques cookies, mais pour elle-même, les cookies.

On n’a rien senti particulièrement dans le cerveau, toutefois ; pas de frétillement quelconque… Mais c’était vraiment très agréable ce moment de papotage et de partage.

Et vous, éprouvez-vous du bien-être à donner ?




(1) Le magazine, n°45, mars-avril 2019, Giphar

Commentaires

  • Donner et recevoir, deux astres dans un même ciel !

    Pourquoi, le plus souvent, préférons-nous le don ?
    Parce qu'il élève notre esprit en nous réchauffant ...

    Recevoir est agréable, parfois décevant, amusant ou
    frustrant, c'est une activité plus froide ;
    Et me voici revenue à l'opposition soleil/lune
    qui me sert souvent de prisme !

    Bonne "journée de lune", chère Marie, dans la chaleur...
    du soleil !

  • Oui, j'aime donner, c'est un plaisir (et je sais grâce à toi que ça libère des endorphines).
    Raison pour laquelle j'adore Noël : j'attends avec impatience... la joie des autres !

  • Oui beaucoup ! d'ailleurs il y a des années je me suis aperçue que je donnais beaucoup plus que ce que je recevais...je me suis demandée pourquoi et cela a fait évoluer ma façon de donner et donc accepter aussi de recevoir davantage en appréciant ce que les autres avaient à me donner. Je ne sais pas si je me fais comprendre :) Bonne journée

  • Donner du temps, de l'affection, de l'amour ou du matériel rend heureux, surtout quand le dont est fait avec respect, car le plus important est bien la, dans la façon de donner.
    Passe une belle journée
    Amicalement
    Claude

  • Si donner fait du bien, ça je n'en doute pas, raison de plus pour continuer!

  • Je donne, tu donnes, il donne, nous donnons... Oui, faisons notre part et fi donc des endorphines et autres explications fumeuses. Pourquoi tout intellectualiser ?
    Je pense que ce genre d'article est fait pour inciter les gens à redonner (de l'argent) car il y a pénurie de dons vers les associations depuis quelque temps, sans doute à cause de la nouvelle façon de prélever l'impôt à la source.
    Alors, bien sûr, j'ai bien saisi le sens de cette page qui évoque le don en général (et pas spécialement en argent). Le cadeau, un bon repas confectionné par nos soins, une jolie lettre envoyée, le bénévolat ici ou là, tout peut contribuer à donner pour rendre heureux et donc se rendre heureux.
    N'oublions pas aussi de se donner aussi à soi-même...
    Bonne semaine à tous,
    eMmA

  • Oui, tout à fait ! Il y a les dons aux associations, en argent ou en "nature, qui me donnent, tel le colibri, le sentiment de "faire ma part", et puis les dons aux amis, membres de la famille etc, auxquels je suis heureuse de "faire plaisir".
    Mais encore faut-il aussi que l'on sache recevoir et c'est une autre histoire. Paquets que l'on n'ouvre pas, mails pour vérifier que l'on recevra bien ce que l'on souhaite recevoir et rien d'autre... Mieux vaut en rire, mais j'avoue que cela me gâche de plus en plus le plaisir !

  • Moi aussi cette histoire d'endorphines m'agace . Quoi , donner pour recevoir ?
    Un don est gratuit , sinon il n'est qu'un troc , un marchandage . J'aimerais tellement être en mesure de donner davantage , moi qui ai reçu la vie , l'éducation ,
    dans un pays régi par des lois qui nous protègent , même si cela grince quelquefois ...

  • Bien sûr que donner fait plaisir. Plaisir à soi-même en premier car on a de l'importance aux yeux des autres. Mais il y a sûrement des gens qui donnent vraiment, sans se regarder le nombril, ce sont des "saints"

  • Bénévolat, dons aux associations, temps et services à mon entourage , je suppose que je suis ce qu'on appelle une donneuse . Mais mon cerveau ne me raconte rien de ce qu'il emmagasine mais je n'envisage pas de vivre autrement!
    Bonne journée à toi!

  • Oui je ressens du bonheur à donner mais il me semble que c'est quand je ne l'avais pas vraiment prévu. Que ça s'impose à moi. Par exemple une amie est en difficultés, je l'ai aidée plusieurs fois et récemment elle a fait discrètement un nouvel appel du pied. Je me suis dit que non, j'ai fait beaucoup et c'est un puits sans fond (ce qui est vrai... ). Puis ça m'a "turlupinée" malgré tout, et soudain j'ai décidé de lui envoyer les bons d'achat du Delhaize que je thésaurise pour moi. Ca m'a rendue vraiment heureuse d'imaginer sa surprise et le petit dépannage que ça représentera. Ce genre de petits gestes me font, en effet, énormément de bien, mais justement... ils naissent presque spontanément...

  • Il me semble qu'il faut savoir donner et savoir recevoir aussi, les deux situations créent la joie de la relation, non ? Jolie réflexion, merci Marie, lumineuse journée à toi. brigitte

  • oui bien sûr mais .... est on toujours certain que la personne à qui l'on donne est elle heureuse de recevoir ? parfois la situation est complexe, le don est toujours plus facile

  • Je suis dans le tri depuis qq temps... tout pour Emmaüs !
    Un bonheur partagé avec eux qui auront des vêtements quasiment neufs.
    Belle semaine, bisous et câlins aux Félins

  • Préparer le cadeau, voir la joie de l'autre, me tromper parfois (" tu pourras changer tu sais ! " ), j'aime. Mais apprendre à aimer recevoir autant que de donner, ce serait bien (comme dit Plumes d'Anges) pour la relation à l'autre. A réfléchir...Merci Marie et douce journée.

  • Un des plaisirs des fêtes de Noêl est bien entendu, la préparation des cadeaux, l'emballage avec du joli papier.. Oui, donner aux siens, aux autres en difficulté fait du bien à l'âme.

  • je crois aussi que donner rend heureux... surtout si l'on n'attend rien en retour. :)
    Merci pour ce partage.
    Passez une douce journée.

  • la question du mardi pourrait être : "qu'est-ce qui vous fait des frétillements dans le cerveau et l'en-dedans " ?!……. sourire à chacune et chacun

  • Je tentais de faire le point sur mes dons… Beaucoup plus importants que je n'imaginais finalement, ce qui prouve que je le fais à l'instinct, sans espoir quelconque de retour, mais s'il y a, je prends ! Car savoir recevoir est aussi un acte de générosité envers la personne qui a pris tant de soin à nous faire plaisir.
    Ce billet peut être relié à celui récemment posté par Les Chats du maquis, petite association corse menée par deux filles extraordinaires, à qui je donne avec pour seule contrepartie la satisfaction de savoir que leur action pourra perdurer.
    http://leschatsdumaquis.eklablog.net/

  • Oui, donner me procure toujours beaucoup de joie, et encore plus bien sûr si je sens que la personne est heureuse. Par contre, il est bien de ne rien attendre en retour, sinon cela ne s'appellerait plus faire un don.
    Belle semaine à vous, Bonheur du Jour.

  • Bonjour,
    Oui j'aime donner et souvent mon mari est là pour me freiner.
    Juste dire aussi que donner c'est bien mais apprendre à recevoir c'est aussi une qualité.
    Bonne semaine. Bises

  • "Donner" c'est un geste pour rendre heureux ceux qui reçoivent sinon ça ne sert à rien.

  • Donner fait plaisir à soi-même avant la personne à qui l'on donne, si l'on donne avec le cœur !

  • Donner, recevoir... Mouvements éternels et allant dans tous les sens. Au fond de l'amour en expansion. Bises

  • je n'ai jamais éprouvé aucune gêne à donner, que du contraire ! mais qu'il m'est difficile de recevoir ... j'ai encore beaucoup à apprendre !
    amitié .

  • Ah, oui !! C'est un vrai bonheur, une sensation d'être utile et surtout de partager. Ne rien attendre en retour et ce sera parfait !!

  • Oui beaucoup, beaucoup….
    Parfois il y a aussi une part d'égoïsme en quelque sorte quand je donne ce dont je n'ai plus besoin et qui m'encombre avec cette impression supplémentaire de m'alléger :-)

  • Toujours !
    Donner de son temps
    Donner ( transmettre) ses connaissances
    Donner ce qui peut faire grand plaisir ( parce qu'on écoute et connaît le destinataire...)

    Et surtout donner sans retour

    Comme ma grand-mère maernelle qui a beaucoup donné dans sa vie... une vraie vocation

  • Toujours !
    Donner de son temps
    Donner ( transmettre) ses connaissances
    Donner ce qui peut faire grand plaisir ( parce qu'on écoute et connaît le destinataire...)

    Et surtout donner sans retour

    Comme ma grand-mère maternelle qui a beaucoup donné dans sa vie... une vraie vocation

Écrire un commentaire

Optionnel