Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Liste de contemplation.

Au bout du chemin, on l’aperçoit très vite : le vieux pommier. Il est tout en fleurs. On s’arrête pour le contempler de loin. On s’avance pour aller le contempler de près. Il faudra le dépasser de toute façon pour prendre à droite le sentier qui mène au lac dont on fera le tour avant de redescendre en cueillant des asperges. Ses branches et son tronc sont gris et les fleurs sont de lait. Sous la ramure, la lumière est lisse comme une crème fraîche. L’herbe s’est bien couverte d’un épais tapis de pétales.
Nostalgie du petit bois derrière les vergers où on avait marché, alors, aussi, dans cette sorte de blanc bien épais, les cheveux et les épaules décorés. Là, quand juste après la petite route on en rejoignait l’orée criblée d’aubépines, on avait commencé à contempler dans le silence ; s’arrête-t-on jamais de contempler ?

Commentaires

  • Si on s'arrêtait de contempler on s'arrêterait de vivre, c'est tellement reposant d'être en contemplation devant toutes les beautés que nous offre la vie
    Amicalement
    Claude

  • Le silence est indispensable à la contemplation car il s'agit de se concentrer pour admirer.
    Tu écris si bien ce que tu vois que je suis sûre que tu as réussi à faire le vide intérieur pour te laisser pénétrer par cette belle nature, Merci et bonne journée.

  • Actuellement sur la rivière traversant ma ville séjournent des cygnes, et je ne suis pas la seule à les contempler.

  • "(...)
    Leurs têtes de feuillée et leurs barbes de lierre,
    Contemplent de son front la sereine lueur,
    Et murmurent tout bas : C’est lui ! c’est le rêveur !"
    Contempler me semble ressembler à une cérémonie...

  • Vos listes de contemplation m'enchantent, quelle merveilleuse idée.
    Contempler est la méditation la plus puissante qui soit, c'est la seule façon de rester dans l'amour.
    Continuez, c'est si beau à voir et à ressentir ce que vous faites!

  • Mais bien sûr , regarder intensément ce qui est plus beau que soi , ce qui nous tire hors de nous-même . Contempler , un mot magnifique , qui vient du latin :"contemplare " : être assis dans le temple " Ouah !Après cela , il n'y a plus que le silence, en effet , chère dame !

  • Contempler car la floraison est éphémère. L'an passé j'ai raté la floraison du cerisier car partie une semaine en vacances. Est il fleuri aujourd'hui... Je vais voir avec djinnie. Merci pour tes mots à méditer. Bises.

  • J'espère que non... c'est une merveilleuse source de bonheur.

  • La contemplation devrait être enseignée, de l'école primaire
    au lycée !
    Mais trouverions-nous assez de professeurs en la matière ?

    Vous feriez, chère Marie, une excellente formatrice
    dans ces cours d'un genre nouveau !

    Belles heures à tous les élèves qui, déjà, fréquentent l'école
    "Bonheur du jour" !

  • une école toute buissonnière !!

  • Oui, grand Merci Marie pour tes écrits et cette contemplation d'aujourd'hui qui font tant de bien.
    Avec le temps qui passe, je contemple de plus en plus et aime comme tu le décris si bien, m'immerger dans ces cadeaux, toujours renouvelés.
    Ne trouves-tu pas que cette année particulièrement, les arbres portent beaucoup de fleurs ? Ou est-ce seulement dans notre région ?
    Bises fleuries, ensoleillées et odorantes. Claudie.

  • une bouffée de contemplation qui saute les distances et vient réveiller ma contemplation plus prosaïque hélas : le soleil à travers les arbres qui petit à petit s'habillent

  • J'espère bien que non... la contemplation est source de grand bonheur qui mêle silence et apaisement !!!
    Belle journée Marie, bisous et câlins ensoleillés

  • Contempler, quel beau mot ! Quel beau regard on imagine dans la contemplation. !. Lorsque on a le plaisir de l'observation et du regard attentif, on ne peut que se sentir heureux de contempler ! Belle journée à toi.

  • La nature si généreuse en cette saison incite à la contemplation.. Oui, ne nous privons pas de ce bonheur.

  • C'est une belle écriture.... La beauté contemplée mérite d'être transmise en beauté ! Pure poésie... Merci pour le bonheur de vous lire.

  • Quelle chance de trouver des asperges. C'était la grande occupation quand j'habitais dans le Var d'en chercher dans la colline derrière chez moi.

  • Bonsoir
    Je passe de moins en moins de temps sur le net, mais c'est toujours un plaisir de te lire...
    Et oui, comme toi j'aime observer et contempler ce qui jalonne les chemins que j'emprunte lors de mes sorties... Un bonheur toujours renouvelé...
    Bisous du soir
    Aliselle

  • J'espère que nous serons capables de contempler jusqu'à notre dernier souffle. Ce serait si triste autrement !

  • Je ne conçois pas la vie sans la contemplation. Sans doute est-ce une des raisons pour lesquelles j'aime tellement Hurtebise... j'imagine que c'est aussi une composante du caractère...

  • Plus je vieillis et plus je me mets à contempler……..La vie est tellement précieuse !!

  • regarder pour voir, voir pour sentir, sentir pour ressentir vibrer la vie en soi ... quel que soit le décor s'en imbiber ... et vivre !
    amitié .

Écrire un commentaire

Optionnel