Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Moisson.

Recevoir une carte parisienne, une reproduction d’un tableau d’Hammershøi exposé actuellement au Musée Jacquemard André. Une belle surprise.
Recevoir un lundi la lettre lilas annoncée pour un mardi.
Ranger les placards de la cuisine.
Donner un exemplaire du Journal d’une seconde vie à la Bibliothèque pour tous de La Seyne sur mer.
En attendant son tour au laboratoire d’analyses, terminer Middlemarch de George Eliot.
Faire des biscuits de guerre et en donner largement. Ils sont appréciés.
Admirer les arbres de Judée à la belle floraison rose.
Découvrir les premières glycines en fleurs au détour d’une route nouvelle.
Continuer à offrir, par série de deux volumes, les mangas racontant l’histoire de Chi à une petite fille qui en raffole.
Monter l’escalier sans se tenir à la rampe.

Commentaires

  • Glycine en fleurs déjà!!!!??? Magnique fleurs à floraison courte quel dommage.

  • Une vie simple mais tellement riche, variée, car généreuse, tournée vers les autres et la contemplation.
    Je suis heureuse de voir que la rampe n'est plus d'aucune utilité.
    Belle journée Marie et Bises ensoleillées.

  • Nous participons à votre joie de montée d'escalier
    car nous devinons ce que vos allées et venues dans les
    lieux de soins suggèrent toujours si délicatement ...

    "Et par-dessus tout ça" comme chantait Bécaud,
    les arbres de Judée resplendissent !
    Ici, il nous faudra encore plusieurs jours avant que le bois
    "fleurisse" ;
    Il est vrai que notre grand escogriffe était né dans le Gers,
    avant de passer le reste de sa vie parmi les bretons
    chez qui le printemps arrive ... en léger décalage !

    Avec mes chaleureuses pensées !

  • Que les jours sont beaux quand on récolte les perles de bonheur qui les jalonnent ! La lecture de leur liste fait partie de mes bonheurs du jour, merci de ce partage qui m'enchante.
    Que sont les biscuits de guerre ?
    Beau samedi , ici il sera magnifique.
    Amitié

  • Voici la recette des biscuits de guerre, que j'ai déjà mise sur ce blog, mais je ne sais plus quand :
    1 verre de thé bien fort - ou de vin blanc
    1 verre de sucre - du rapadura pour moi
    1 verre d'huile - huile d'olive ou huile de pépins de raisin.
    Rajouter autant de farine que nécessaire pour former une boule de pâte bien souple.
    Etaler.
    Découper les formes des biscuits.
    Faire cuire au four bien chaud, à peu près 20 mn.
    Les biscuits se gardent longtemps dans une boîte en fer.

  • J'adore ta dernière moisson… Monter sans se tenir à la rampe. La prochaine fois ce sera : monter, sans se tenir à la rampe, les marches deux par deux.

  • Des joies simples pour une moisson de bonheur !
    Belle journée, beau -we, bisous et câlins ensoleillés

  • Touchée par la conclusion de ce billet... doux.
    Je vous souhaite de nouvelles moissons ascensionnelles.
    Belle fin de semaine.

  • Tu as l'art de ne retenir que les belles choses... Bien sûr, ce sont de "bonheurs du jour" ! Mais il faut parfois savoir aimer ce qui dérange...

  • C'est tout à fait vrai : il faut aussi apprendre à aimer ce qui dérange, ce qui perturbe dans les certitudes, fait réfléchir, fait découvrir. Justement, ces bonheurs du jour, quand j'ai commencé à les repérer ont été dérangeants car ils étaient à contre-courant d'un mode de vie bien différent. Ils peuvent encore être surprenants et ouvrir des horizons : comment aurais-je pu prévoir que je puisse être heureuse de pouvoir simplement regarder par la fenêtre le grand ciel ?

  • "monter les escaliers sans se tenir à la rampe" Magnifique :) Je vous souhaite un agréable week-end !

  • Belle moisson et belle victoire : monter les marches sans se tenir à la rampe, marcher droit et non de travers comme on l'a fait durant un an, parce que nos oreilles nous jouent des tours, pouvoir reprendre le volant et conduire plus de dix minutes... On se sent revivre et c'est si bon. Je m'en réjouis pour vous.

  • Tant mieux quand les soucis de santé se font moins... moins douloureux. J'essaie de bouger davantage aussi.

    Depuis que j'ai lu votre note sur Middlemarch je suis allée lire tout ce qu'on dit de George Eliot sur le net... je me suis dit que je devrais la lire. Ces titres me sont familiers. Je me souviens à quel point ma mère aimait la littérature anglaise.

    C'est une très belle moisson mais vos textes sont toujours beaux (enchanteurs même parfois).

  • Une belle moisson et le dernier de ces petits bonheurs est une belle victoire !

  • Avoir l'art de ne retenir que les belles choses pour se réjouir de cette belle moisson, c'est magnifique,cela peut devenir une excellentehabitude

  • Comme je vous envie !
    Amicalement , Béatrice

  • Une semaine de grande moisson pour moi aussi. Je risque d'arriver trop tard pour admirer en fleurs les arbres de Judée que j'aime tant. Ici, magnolias et cerisiers en fête. Bon dimanche !

  • Des biscuits de guerre ? La glycine en fleurs nous n'en sommes pas là chez moi, c'est encore un bonheur à venir. Bon dimanche à vous.

  • Des biscuits de guerre ? Ma mère me racontait qu'elle réalisait ses cakes en remplaçant le beurre ... par de l'huile de ricin ! Et que ceux-ci étaient délicieux :
    je n'ai jamais osé essayer sa recette ...
    Bon dimanche , et bravo pour l'autonomie retrouvée dans l'escalier !

  • Je reconnais n'avoir jamais utilisé d'huile de ricin... Je suis un peu frileuse, d'ailleurs, à l'idée d'essayer, tant cette huile a mauvaise réputation. Mais pourquoi pas ? En cuisine, j'utilise surtout de l'huile d'olive - même pour les pâtisseries - ou parfois de l'huile de pépins de raisins, qui est plus neutre.
    Bonne journée.

  • Qui sème recueille et , après le temps, on a la récompense...moi même, après des mois, de mes mals bronchiques, mes pneumonies, je peu, aussi, monter "bien" les escalières. C'est bon de pouvoir vivre les petites choses que nous offre la vie...
    Beau dimanche, bisous.

  • Merci de venir témoigner ici de ce qui me semble important, à savoir se recentrer sur l'essentiel, la vie simple : respirer, bouger, etc. Je suis contente de savoir que tout va mieux aussi pour vous. Je sais que vous écrivez de loin, et cela me touche d'autant plus.

  • Merci, un plaisir te lire et toujours un apprentissage...

  • Un victoire sur son corps, un regard tendre sur l'enfance d'aujourd'hui, une lecture qui s'achève, la vie en rose, des gourmandises (vraiment ? Biscuits de guerre : j'avoue ne pas connaître, est-ce comme ce que l'on nomme les "biscuits de marins" ?) un petit clin d'œil parisien…
    La moisson du jour est une fois de plus très chatoyante !

  • J'aime te lire, j'aime tes petits bouts de vie, des petits bonheurs tout simples. Bonne soirée et bonne semaine.

  • Merci beaucoup. Je suis toujours très touchée des commentaires déposés ici. Le tien qui commence par "j'aime te lire" me fait particulièrement chaud au cœur car je fais ce blog pour partager, justement, ces "petits bouts de vie" si essentiels à la poursuite du chemin.
    Bonne semaine également.

  • Des choses qui ont un sens et c'est cela qui est important, je ne connais pas ce manga, je vais aller me renseigner en ligne, monter sans la rampe oui, il est bon d'y penser, aussi...

  • un amour de petite fille nous a comblé du bonheur tendre et complice durant ce week-end prolongé !
    cela faisait trop longtemps qu'elle n'avait plus vu la mer ... quatre mois ...
    amitié .

  • Lecture dans la salle d'attente d'un cabinet médical : comment vivre l'attente, souvent longue, parfois anxieuse, sans le livre familier qui nous accompagne depuis quelques temps ? Puis on entend son nom et il faut ranger vite le livre et les lunettes, rassembler les vêtements et l'écharpe, ne pas oublier l'écharpe, mais le bouquin n'entre plus dans le sac, on les garde en mains et on ne peut serrer a main tendue, contorsions, sourire confus, «désolé», et les lunettes tombent à terre, et on doit déposer l'imper qui glisse de sous le bras, « Bonjour docteur»
    On aura de nouveau trop de tension .

Écrire un commentaire

Optionnel