Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Moisson du bout de l’an.


Balayer la terrasse qui en a bien besoin après le vent et la pluie des derniers jours.
Installer les cartes de vœux sur la vitrine.
Remplir un pot de terre pour y planter bientôt des graines de nigelles de Damas.
Traverser la rade en bateau pour rendre des livres à la Médiathèque et en emprunter, se réapprovisionner en thés Mariage, et sur le marché du Cours Lafayette, prendre des figues, du poivre, du persil et de la cade.
Partager le repas avec des amis.
Passer l’après-midi à tricoter en bonne compagnie et réapprendre à faire les nopes pour le grand châle qu’on a commencé.
Ravauder un drap.
Marcher le long de la mer puis rentrer et écrire.

Commentaires

  • Balayer, planter, tricoter, ravauder... Quel pouvoir ont les jolis mots du quotidien en cette ultime journée d'une année inclassable ! Tant que nous pourrons accomplir ces gestes simples, tout ne sera pas perdu.
    Je vous souhaite une belle année, chère Marie, aussi lumineuse que vous l'êtes vous-même.
    Dominique

  • Me voilà fort intriguée en te lisant: que peuvent bien être des nopes ? ¿?¿. Alors je trouve et j'admire, ce me semble impossible à réaliser.
    Je poursuis et me voilà à nouveau perplexe...qu'as-tu acheté qui s’appelle "cade"?

    Décidément grâce à toi me voilà riche de nouveaux mots pour terminer l'année. Bonne journée à toi !

  • Les tricoteuses connaissent les nopes, sans savoir comment les faire...

  • Oui. Et il existe de l'huile de cade... bois, plante, cela sent très fort. Ma mère en utilisait dans le temps.

  • Une belle promenade en votre compagnie, chère Marie !
    Votre traversée en bateau pour vous rendre de "l'autre côté"
    me fait toujours plaisir car, même ici au bord de la Mer,
    nous n'avons pas ce privilège...

    Comme Colo, j'ai appris l'existence des nopes qui me semblent
    des pics de savoir-faire et pourtant c'est ce que ma grand-mère
    appelait des fleurs lorsqu'elle les réalisait !

    Avec Dominique, je vous souhaite une année pleine de lumières,
    la guirlande ici allumée brillera nuit et jour ... comme d'habitude !

  • Toutes ces petites et grandes choses qui remplissent notre Vie, la construisent la structurent et donnent envie d'en comprendre la portée "car nous sommes vivants".... en attendant le bout d'an de chez nous, atteindre quand même la sérénité après les chagrins de cette année. Ne pas rester sur le négatif, mais l'espérance.
    Meilleurs voeux pour ce brin, ce grain qui naîtra ce soir à minuit.

  • Un beau programme. Je suis allée voir ce qu'est la cade, chez Wiki, ah oui, c'est cette préparation à base de pois chiche, je pense que j'aimerais, je vais trouver des pois chiches pour essayer la recette, j'ai de l'huile d'olive, ils vendent un genre de galette du côté de Nice je crois dans cet esprit là, non ?
    Joyeuses fêtes Marie

  • Pareil, j'ai cherché 'nope'
    Ah ce doit être quelque chose de prendre un bateau pour se rendre en bibliothèque...

  • Une bien belle moisson pour terminer cette année à oublier !
    Douce journée Marie, bisous, gros câlins à tes Félins

  • C'est un petit peu plus animé que les jours précédents me semble-t-il, on dirait que toucher le fond de l'hiver ramène peu à peu à la vie.

  • Merci de ta visite avec ce clin d'oeil rigolo ! Je te renvoie le voeu de tout mon coeur avec cette précision : après le bout d'un, bon début d'autre !

  • Ce matin promener le chien, un peu de pluie, un peu de neige, croiser un gros chien que son maître avait du mal à maîtriser, et lire avec attention ta moisson de bout d'an. La mort nigelle et leur bleu me fait rêver. Bises

  • Bonjour,

    Comme c'est joli ! et combien ravauder est un verbe délicieux !
    J'aime balayer ma terrasse. J'aime ces gestes précautionneux, faussement machinaux, et dont le résultat est immédiatement visible.
    Quant aux nigelles, je les adore. Elles sont finesse et générosité, comblent les trous des massifs sans les envahir ; en pot, elles régalent les yeux à chaque moment de leur pousse, feuilles comme fleurs - et sans parler des bractées !

    Belle et douce année,
    Votre blog est une merveille de joie, de simplicité et générosité.
    Merci et à l'année prochaine !

  • Hummmm, un programme si plaisant à mon goût, la traversée en bateau m'attire tellement de là -haut sur mes montagnes. Belle journée, Sylvie

  • Comme toutes les précédentes et comme les suivantes, une journée riche en petits bonheurs minuscules mais tellement précieux . . . on s'en aperçoit quand on les a perdus ! Merci, chère Marie, de savoir les chérir et de les donner en partage .
    Beaucoup de douceur et de joie pour 2021 , et bien sûr la santé .

  • Comme j'aime ces petites occupations simples de la vie... Merci pour vos billets.
    Belle fin d'année en toute simplicité.

  • Voilà un joli programme
    pour les nopes je suis réfractaire, la dentelle ça va mais les nopes je cale !!

  • Chaque jour de la semaine Liséann agrémentait mes matinées, et ma vie reprenait un cours plus ou moins normal comme avant ... c'est pour moi une bien belle manière de renouer avec un semblant de normalité ... tous mes espoirs en l'année qui vient et pas que pour moi !
    bonne moisson à toi pour 2021
    amitié .

  • Un programme très chargé, mais il n'y a dedans que des choses agréables, alors bon vent!
    Belle journée

  • On croirait lire une page de Marie Rouannet et c'est bien agréable de voir justifiés et magnifiés les petits actes, on sent la texture des choses

    Êtes-vous à Toulon ? mon filleul habite tout près, je pourrai mieux imaginer l'ambiance de sa vie à travers vos mots... même si je ne m'inscris pas à la NL, d'ailleurs je ne reçois pas les notifications, quoi que j'autorise

  • Merci pour cette gentille comparaison avec Marie Rouanet ! Oui, j'habite près de Toulon.
    Bonne journée !

Écrire un commentaire

Optionnel