Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Moisson du 9 janvier 2021.

Dans le panier de légumes, mettre potimarrons, courges butternut, panais, patates douces, pommes de terre, épinards, blettes, fenouils, persil et mâche ; rajouter des carottes et des pommes golden pour que l’ensemble soit bien coloré.
Relire deux fois de suite Transpositions hasardeuses d’Emma Messana, la deuxième fois assise face à la mer, en pensant à ce bleu-mère si émouvant.
Bien avancer dans le châle au tricot et prêter un livre sur les chaussettes à une amie désireuse de se lancer dans cet exercice après qu’on l’ait convaincue que ce n’est pas si difficile que cela.
Recevoir presque chaque jour une carte de vœux, si bien qu’il n’y a bientôt plus de place sur la vitrine et qu’il va falloir déborder sur le buffet.
Redire encore une fois à quelqu’un dans la peine qu’il vaut mieux ne pas être blessé de la froideur et de la malveillance des autres car, et ceci est comme un mantra, il est inutile d’attendre des gens ce qu’ils ne peuvent pas donner, à savoir la bienveillance.
Ecrire.

Commentaires

  • Je pense avec un bonheur indicible aux vaguelettes que mon livre "Transpositions hasardeuses" provoque en ce moment, dans un flux et reflux d'amitiés plus si virtuelles que ça.
    Merci Marie, je me baigne dans ce bleu consolateur avec joie.
    Avec toute ma gratitude.

  • J'ai encore envoyé une carte de voeux à une personne (une professeure jeune retraitée, de Caen, qui a installé un hôte restaurant pour les oiseaux dans sa cour... et qui se passionne pour la gent ailée).
    J'aime beaucoup ce panier de légumes ;-) je suppose que les pommes sont bonnes (j'ai une préférence pour les belles de Boscoop, à cuire plutôt. Mais savoureusrs) - ou les Cox! En ce moment, j'ai un panier de clémentines à manger...

  • Bonjour Marie ! Ma mère aussi recevait tant de cartes de voeux qu'il n'y avait plus de place sur sa cheminée... Pour ton marché, il me semble que la phrase en elle-même soit un tableau, et que la grâce et l'expressivité des mots vaut plus que les objets eux-mêmes... En effet je n'achèterais jamais cela, je serais bien incapable d'en faire quoi que ce soit de comestible.... Pour terminer, j'ajoute que la dernière phrase n'est guère bienveillante, semblant soupçonner chez certains une certaine avarice ; la vérité est que l'on ne peut donner ce que l'on a jamais reçu. Ces personnes sont souffrantes tout simplement et il est plus juste de les considérer ainsi, comme des handicapées du sentiment.

  • Ca y est, j'ai encore écrit trop vite et ne puis me corriger... J'ai lu surtout trop vite. Tu parlais de qqun qui souffrait de la malveillance ; donc il était logique que tu termines par leur absence de bienveillance. Je te demande pardon.

  • Quel beau panier de légumes ! Il est similaire à celui que nous avons réceptionné ces jours ci et c'est toujours un plaisir pour les yeux, puis pour le palais.
    Mon mari m'a promis une compote de pomme, orange, carotte, car je suis très compote (même si je mange beaucoup de fruits frais). Je me réjouis !
    Belle journée à toi, chère Marie, je t'embrasse.

  • Beau tableau légumier que je partage volontiers avec vous,
    chère Marie : hier mon cabas en était le petit frère !
    Pour le tricot, je m'incline devant votre dextérité,
    la création d'une chaussette me paraissant un sommet infranchissable !
    Dominique qui intervient aujourd'hui sur le même sujet
    dans "A sauts et gambades", me ramène également à... l'humilité !

    J'aime votre conseil à l'ami blessé, vous compensez largement
    la bassesse de ses accusateurs par vos récits lumineux
    comme "la Mer-Mère" d' Emma : vos blogs, chères amies lointaines,
    sont de véritables rayons de soleil dans cet hiver rigoureux !

  • Merci Fiorenza :)

  • Arcimboldo aurait pu faire un splendide portrait avec votre panier !
    Belle journée,
    Dominique

  • Riche idée, Dominique, même la tête à l'envers,
    Arcimboldo reste le "maestro"

  • par les temps qui sont, je déplore le fait d'avoir un jardin productif même en hiver, ... je pourrais le cas contraire aller faire le marché et voir du monde ... par contre cette année plus que particulière m'a amené des tas de cartes de voeux bien sympathiques ... nous sommes tous bienveillants, chacun à notre manière
    amitié .

  • Quelques faits quotidiens joliment exprimés ici et une pensée dont il faut que je me persuade "il est inutile d’attendre des gens ce qu’ils ne peuvent pas donner, à savoir la bienveillance.". Parallèlement trop de bienveillance peut rendre autrui "addict". Merci de votre commentaire : oui, il ne faut pas hésiter à demander mais j'ai fait la triste expérience des gens qui demandent et qui reçoivent comme un "dû". Meilleurs voeux pour une année douce et sereine où le partage, l'amitié, la joie de vivre et la santé vont se tailler une belle part.

  • On dirait mon panier du dimanche quand je reviens du marché!
    Passez un bon week-end!

  • Bonsoir,
    Un joli panier de légumes et de fruits de saison.
    J'aime tes derniers mots. Ne pas attendre des gens ce qu'ils ne peuvent pas donner. Lorsque l'on le comprend on souffre moins.

  • Les cartes de vœux font particulièrement du bien cette année, comme chargées d'un supplément d'âme. Bonne soirée, Marie.

  • C'est vrai, tant de gens cultivent la légèreté, il en faut mais de la bienveillance aussi, enfin c'est humain...
    Belle journée dans ton beau pays

  • J'imagine, sourire aux lèvres, tes cartes de vœux débordant la vitrine et arrivant sur le buffet ! Une invasion de cartes, c'est la douceur de l'amitié arrivée dans ta boite aux lettres et c'est tellement réjouissant.
    Belle semaine Marie !

  • Ah, les chaussettes au tricot; quand vais-je m'y mettre ?
    8 cartes reçues pour l'instant... mais la tradition compte tout janvier pour les envois. Du reste je vais en envoyer d'autres aujourd'hui.
    Pour les pommes, ce sont Rubinette et Chantecler, nos préférées. Et ananas et mangue aussi en ce moment.

Écrire un commentaire

Optionnel