Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Avec la vieille dame, les amandes de l’amandier, le tricot à torsades innombrables.

Au magasin, alors qu’on est dans le rayon des ampoules électriques, voir une dame passant dans l’allée centrale qui nous remarque et qui fait tourner alors vivement son caddie pour s’approcher et qui dit bonjour Madame et qui rappelle qu’elle a lu Avec la vieille dame et qui en reparle chaleureusement et qui dit avoir prêté son exemplaire à quelqu’un qui a beaucoup aimé aussi et d’ailleurs elle-même a prêté l’exemplaire a quelqu’un d’autre et ainsi de suite et qui demande si on a écrit un autre livre et on lui répond que oui et elle dit que c’est formidable et elle demande le titre et de quoi ça parle et elle ajoute qu’elle va le commander et on lui dit merci c’est gentil et elle conclue de rien au revoir à bientôt et s’en retourne tenant toujours son caddie de ses deux mains. Ensuite, on ne sait plus trop bien où on en est de la liste des courses ; il faut un moment pour se remettre.

L’amandier n’a plus aucune fleur. Les amandes sont bien formées ; elles sont toutes petites, toutes velues et on s’est permis d’en effleurer une.

Le tricot à torsades innombrables avance. Déjà 8 cm.

Commentaires

  • fantastique moment au supermarché
    hors du temps
    une bulle de bonheur
    une rencontre qui booste la journée !
    trop chouette
    j'imagine ton émotion et ta joie car tout celà c'est du partage
    partage de ton récit ,de ce que tu veux transmettre, d'émotion
    écrit qui crée et transforme
    qui fait parler qui noue des liens
    bref de la richesse
    merci Marie
    et bravo

    trop♥ aussi le tricot aux torsades
    la joie de voir les mailles, l'ouvrage chaleureux monter" au fil des jours
    comme j'aimais faire ça aussi (ça reviendra)

    ♥ pour l'amandier pourvu que mars .... ne vienne pas jouer les "trouble fête" avec ses gelées (mais l'amandier sait résister)

    pardon pour les ♥ remplaçants les mots
    peu dormi peu, mal, réveillée
    un peu fatiguée donc le trajet cerveau clavier est difficile :)mais je repasse toujours dans la journée bon jeudi à tous et toutes

  • Oui, l'amandier est un vrai résistant !
    Bonne journée !

  • bonne journée Marie merci pour tout vraiment

  • contente pour toi de cette rencontre...et des amandiers...et des torsades ; j' ai énormément tricoté, puis je me suis mise à la broderie, qui a peu à peu pris tout le temps libre. Pour mon hospitalisation de la semaine dernière, j' avais emporté de nombreux cadres, petits et grands, et les ai laissé dans le service en leur disant de choisir, je crois ( j' espère )avoir fait des heureuses

  • Le tricot est une vraie passion pour moi. Je tricote souvent en écoutant de la musique.
    Bon rétablissement !

  • Mais quel magnifique embouteillage de caddies littéraires! Bien contente pour toi Marie!
    Bonne journée.

  • Comme quoi, il y a toute une civilisation du caddie !
    Bonne journée !

  • Effectivement, après, il m'a fallu du temps pour me reprendre...
    Bon week end !

  • Tout à fait !
    Bon week end !

  • j'espère que ça va mieux pour votre mari @Jo elle

  • Un grand bonheur s'est ajouté aux petits bonheurs ! J'en suis si heureuse pour toi, chère Marie.
    Gros bisous et bon jeudi à toi.

  • Ce sont des moments qui permettent de tenir bon sur le chemin choisi.
    Bon week end !

  • Quelle belle rencontre ! Il y a de quoi en effet être tourneboulée et en oublier la moitié des courses... Dans l'arrière-pays, pas loin de la Durance où je vis, les amandiers sont encore en fleurs je devrais dire même à peine en fleurs pour certains, car celui que je vois de ma fenêtre et qui est un peu à l'ombre n'a même que quelques fleurs...quel décalage, je n'en reviens pas, les petites amandes sont encore loin. Bonne journée

  • Il y a aussi que cet amandier est un peu en retrait du vent et à l'abri du froid.
    Bon week end !

  • Merci ! D'autant que je fais tout ce que je peux pour que mon livre soit un peu plus connu !
    Bon week end.

  • Ce fut surement un moment de bonheur dans ce super marché, bonne route à cette vieille Dame.
    Belle journée

  • D'autant que c'est un livre publié en 2020 ! Je vois qu'il continue son chemin. Le fait qu'il évoque la situation des personnes âgées lui a aussi, sans doute, redonné un peu d'actualité. Je ne sais pas trop.
    Bon week end.

  • Chouette rencontre avec une lectrice qui a dû être ravie de te parler.
    Durant les balades de cette semaine, croisé quelques rares arbres qui commencent leur floraison, c'est chaque fois une émotion, un signe d'encouragement même.

  • La floraison du printemps permet de tenir bon dans ce monde incertain. Je m'y appuie.
    Bon week end !

  • Oui ! Et comme je le disais dans un commentaire précédent, Avec la vieille dame évoque le monde des aidants auprès des personnes âgées, notamment en maison de retraite. Un sujet qui est d'actualité, hélas.
    Bon week end.

  • J’aime cette scène : le supermarché serait donc, parfois,
    un espace de convivialité ?
    Je ne fréquente pratiquement jamais ces lieux,
    trop bruyants, fatigants, froids…
    Bravo, Marie, pour cet instant de douceur volé au consumérisme !

    Le printemps des amandiers est en route, malgré tout !

  • J'y vais peu mais quand même. Il y a une civilisation du caddie, visiblement !
    Merci, chère Fiorenza. Bon week end.

  • C'est incomparable ! D'autant que je suis ma propre "vrp" pour la promotion de mes livres, ce qui est un travail de chaque instant. Même si je ne suis pas attachée au nombre d'exemplaires vendus, il faut bien qu'il y ait des ventes quand même...
    Bon week end !

  • Merci !
    Bon week end.

  • Cela aide à tenir. C'est toujours difficile de faire connaître un livre qu'on a écrit.
    Bon week end !

  • Oui !
    Bon week end.

  • J'ai souri en lisant votre commentaire, cette vague émotive qui brusquement nous submerge et qui nous laisse, l'espace d'un instant, étourdie!!! Parfois il m'est arrivée de constater que mon caddie s'était"mystérieusement"rempli, alors que je répondais à un appel de ma fille !! Tiens donc !!
    Par chez nous, tous les amandiers sont en fleurs, petites pétales rosées et délicates, comme des joues de bébé.... Bonne après midi, Marie !!

  • Ce fut un bel étourdissement, vraiment.
    Bon week end !

  • Une belle rencontre et je comprends votre émotion.
    Belle soirée!

  • J'en ai été émue, oui. Même si je ne suis pas attachée au fait de vendre "beaucoup" de livres, il faut bien qu'il y ait des lecteurs/acheteurs... Et puis ce livre qui est prêté et va ainsi de mains en mains, c'est vraiment chouette.
    Bon week end.

  • Eh oui...
    Bon week end !

  • Oui quand on sait prendre le temps de sourire, écouter même en faisant nos courses, il y a toujours un mot pour ensoleiller une vie ...parfois esseulée
    Bonne soirée

  • Quelle que soit la situation, parler, écouter, sourire : des fondamentaux.
    Bon week end !

  • Quelle jolie rencontre ! Avec la vieille dame est si réconfortant. Oh les amandiers ne sont plus en fleurs !
    Tricoter des torsades est jouissif mais aussi l'attention doit être puissante. Bises

  • En tricotant des torsades, on doit se concentrer et on oublie tout, en fait.
    Bon week end !

  • "L'amandier n'a plus aucune fleur. Les amandes sont bien formées" ici, il fleurit à peine mais on a déjà vu des abeilles à l'oeuvre. Bon week-end.

  • J'aime tant les abeilles ! Ici, elles commencent à s'agiter sur les viornes.
    Bon week end.

  • Quelle merveilleuse rencontre !
    Ah les torsades, c’est ce que je préfère dans le tricot.
    J’ai réceptionné votre commentaire où vous souhaitez avoir les explications des petits chaussons. Afin de vous les envoyer, merci de me communiquer votre adresse électronique.
    Bon week-end à venir

  • Merci ! Je vous envoie un mail.
    Bon week end.

  • C'est super de rencontrer des lecteurs et de savoir que le livre circule et plaît.
    Bravo à vous.

  • On ne choisit pas toujours le décor idéal pour les belles rencontres, c'est ce qui les rend exceptionnelles voire déconcertantes !
    Et puis, la douceur veloutée du pelage des amandes... Quelle chance !

Écrire un commentaire

Optionnel