Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

En cohérence avec soi-même, concerti pour piano, découvrir encore et encore.


Il s’agit surtout, dans une vie, de rester en cohérence avec soi-même ; certains pourraient dire en harmonie avec soi-même ; oui, c’est à peu près la même chose. Cela ne signifie pas qu’il faille toujours suivre une ligne droite, qu’il soit interdit d’aller de ci de là pour prendre des risques, qu’il soit impossible de se tromper ou d’être trompé ni même qu’on soit à l’abri des épreuves. Mais quand on sait qui on est et qu’on agit en fonction des choix de vie qu’on a fait pour justement ne pas se perdre dans cet affolement du monde, c’est plus facile et, surtout, on évite ces compromissions terribles qui se font quand on veut absolument plaire à tout le monde. D’autant qu’on est pas parfait – d’ailleurs personne n’est parfait.

Comme il est agréable d’écouter Allegretto, l’émission de Denisa Kerschova, surtout quand celle-ci est consacrée aux plus beaux concerti pour piano : Brahms, concerto n°2, Mozart, concerto n°1, Tchaïkovski, concerto en si bémol op. 23, Beethoven, concerto n°5, Grieg, concerto en la mineur op. 16, Chopin, concerto n°1, et d’autres qu’on découvre alors et c’est chouette de découvrir encore, d’apprendre encore.

Commentaires

  • Merci, chère Barbara.
    Bonne journée de lundi.

  • oui pour les concerti

    et c' est bon aussi de rappeler que la vie n' est pas toute droite...et que l' on n' est pas parfait. On fait ce qu' on peut, en espérant s' améliorer chaque jour, et repartir après les échecs. Oui, on y arrive !

    Merci, Marie

  • Je le dis souvent, cela, que je fais du mieux que je peux.
    Merci, chère Irène, pour ce commentaire.
    Bon lundi.

  • J'aime le mot harmonie et les moments où elle s'installe en nous sont magiques. Quelle paix.
    La musique nous y aide si souvent. Tiens, je pars à la découverte de ce concero de Grieg, merci!
    Bonne journée.

  • il est superbe !

  • J'espère qu'il t'a plu, ce concerto. J'aime beaucoup cette émission de Denisa Kerschova que j'écoute régulièrement. J'y apprends toujours quelque chose.
    Bon lundi !

  • Ah oui c'est bien vrai nous ne sommes pas parfaits, cela permet d’essayer de s'améliorer pour faire mieux
    Bonne journée

  • quel belle parole Delphine! merci

  • Faire mieux, on n'y arrive pas forcément, parce que parfois, ce n'est vraiment pas possible, il y a des choses contre lesquelles on ne peut rien. Mais avoir cet esprit positif, oui !
    Merci, chère Delphine, pour ce commentaire.
    Bon lundi.

  • C'est bien vrai que la vie n'est pas une ligne droite, nous ne sommes pas parfaits, il faut essayer de ne pas trop dévier de sa ligne de conduite.
    Très belle journée

  • Rester soi-même et accepter de ne pas forcément plaire... Oui, c'est mieux !
    Merci, chère Danièle, pour ce commentaire.
    Bon lundi.

  • Quand je suis en voiture, c'est souvent France Musique que j'écoute.
    Je suis pianiste et donc, peut-être ai-je une oreille d'écoute. Évidemment, je n'aime pas tout.
    Il n'est pas toujours facile de savoir où on va. On sait ce qu'on aime et ce qu'on n'aime pas mais s'orienter dans tout ça n'est pas si facile. Il y a des compromis à faire avec soi-même.

  • Comme cela doit être intéressant d'écouter un concerto pour piano avec l'oreille d'une experte... On doit entendre ce qu'une simple mélomane comme moi n'entend pas.
    Merci, chère Chêne vert, pour ce commentaire.
    Bon lundi.

  • Oui, c'est bon d'apprendre, de découvrir...quand on n'a plus ce désir est-on encore vivant?

  • Quelle justesse dans votre remarque !
    Merci, chère Gazou, pour ce commentaire.
    Bon lundi.

  • cette cohérence me semble indispensable pour vivre harmonieusement au moins avec soi-même :-)

  • N'est-ce pas le plus important, cela, d'être en accord avec soi-même avant tout, au lieu de se laisser aller à des compromissions qui rongent ?
    Merci, chère Adrienne, pour ce commentaire.
    Bon lundi.

  • pour arriver à être en cohérence avec soi-même il faut du temps et de la maturité . C'est un chemin plein d'embûches , mais quel confort quand on y arrive !
    J'aime beaucoup aussi écouter l' allegretto de Denisa Kershova .
    Belle journée fleurie et musicale chère Marie

  • Le chemin est toujours long, oui. C'est aussi la vie, cela : hésiter, avancer, reculer, se tromper, recommencer. Oui, recommencer toujours mais garder en soi le plus important : l'Amour.
    Merci, chère Andrée, pour ce commentaire.
    Bon lundi.

  • Ah ! l'irrésistible Denisa qui sait si bien communiquer ses enthousiasmes... et tous ces concerti merveilleux.... que du bonheur ! Belle journée

  • Oui ! Que du bonheur ! Certainement une de ses plus belles émissions.
    Merci, chère Verveine sauvage, pour ce commentaire.
    Bonne journée.

  • J'écoute France- musique tous les matins, je ne supporte pas les bla-blas des autres radios et surtout celles qui infusent leur propre vision du monde....J'aime beaucoup ce que tu dis de notre cohérence interne; j'y veille, car le déséquilibre est facilement là si on n'y prête gare; on ne peut pas vivre en faisant sans cesse le grand écart entre ce qu'on est et ce qu'attendent les autres.

  • Comme c'est juste, Anne. J'aime beaucoup votre conclusion.

  • C'est une priorité, cela, de veiller à sa cohérence interne.
    Merci, chère Anne, pour ce commentaire.
    Bon lundi.

  • Etre parfait? Non! Jamais. Et hop, j'ai envie de réécouter un concerto pour piano de Rachmaninoff, le 2. Bises alpines et belle fin de semaine.

  • C'est d'ailleurs un soulagement de se rendre compte, un jour, qu'on n'est pas parfait mais qu'on être quand même heureux.
    Merci, chère Dédé, pour ce commentaire.
    Bon lundi.

  • La vie est une suite d'expériences.. bonnes et mauvaises mais on apprend chaque jour.... La musique permet d'élever le regard vers le beau

  • Que serait le monde sans musique ? Elever son âme, oui, chaque jour. Avec la musique et, vous le savez, avec la poésie.
    Merci, chère Sedna, pour ce commentaire.
    Bon lundi.

  • Savoir qui on est et avoir une ligne de vie, voilà la difficulté !! Mais découvrir, par exemple par France musique, voilà qui est bien agréable (quand c'est joli).

  • C'est tout autant l'ouverture du cœur que l'ouverture de l'esprit qui comptent.
    Merci, chère Mâyâlilâ, pour ce commentaire.
    Bonne journée.

  • J'adore les concerti pour piano de tous ces grands compositeurs, mais c'est plutôt Radio Classique que j'écoute.
    Belle journée

  • moi aussi

  • J'écoute aussi Radio Classique. C'est différent, mais tout aussi intéressant.
    Merci, chère Livia, pour ce commentaire.
    Bon lundi.

  • C'est bien vrai que personne n'est parfait mais ce n'est pas une raison pour se ranger derrière cette imperfection pour se donner bonne conscience pour autant :) Je crois qu'on doit faire chaque jour tout ce qu'on peut pour vivre en harmonie avec nos idées, avec les autres, et avec la nature, Et plus on vieillit plus on y arrive facilement, me semble-t-il ? Est-ce la fameuse sagesse ?? Bonne journée

  • L'âge permet, oui, de relativiser, d'accéder à une meilleure harmonie avec soi-même. Et avoir envie de mieux faire, c'est aussi le signe qu'on est vivant.
    Merci, chère Manou, pour ce commentaire.
    Bonne journée.

  • J'écoute aussi Denisa Kerschova, à la voix si agréable et qui parle simplement de la musique qu'elle présente. C'est toujours un moment apaisant pour moi.

  • Elle est à la fois simple et particulièrement cultivée et elle sait transmettre sa passion.
    Merci, chère Aifelle, pour ce commentaire.
    Bon lundi.

  • Quelle belle expression ! C’est une croyance très ancrée en moi. Prononcée à voix haute, j’entends « co-errance « , errer avec soi-même, accompagner nos peurs, nos doutes, et puis un jour, parvenir au bout de notre chemin personnel en étant aligné. Certitudes, erreurs, interrogations, on accepte. Avec lucidité.Sans victimisme . On a le droit de rester dans l’erreur, aussi. Alors oui, on est en cohérence.
    (Hors sujet : mon arbre mystérieux était un magnolia !). Au fait, les escargots ont ils montrés leurs antennes ? Je vous souhaite un bon week-end , un grand sourire de Madrid !!

  • oh alors ça doit être sublime un magnolia orange waouhhhhhhh merci pour la suite del'info !

  • Alors c'était un magnolia ! Que c'est beau, n'est-ce pas ?
    Oui, soyons cohérents avec nous-mêmes. J'ajouterai que le moment où on comprend qu'être victime n'est pas un statut à vie et que vivre vraiment n'efface en rien ce qu'on a subi est un grand jour de joie.
    Merci, chère Nastagio, pour ce commentaire.
    Bon lundi.

  • C'est étrange, ce concept de perfection avec lequel l'être humain se ronge... qu'est-ce que la perfection ? C'est indéfinissable... à moins qu'il n'y ait, par exemple, une musique parfaite. Qui n'a sans doute pas encore été écrite.
    Tout au long de la vie, on se découvre, ou l'on découvre des choses que l'on ne soupçonnait pas. Sans doute le chemin vaut-il la peine d'être vécu... et à son rythme...

    J'éprouve une tendresse particulière pour le 5ème concerto de Beethoven, le 21 et le 25, de Mozart... le Rachmaninov.

    Le concours Reine Élisabeth vient de commencer. Cette année, c'est le violoncelle...

  • Effectivement, on veut tous, à un moment ou à un autre, être parfait ! Et il est incroyable de penser que ceux qui nous incitent à l'être ne le sont aucunement...
    Merci, chère Pivoine, pour ce commentaire.
    Bon lundi.

  • Comme je suis d'accord avec vos mots Bonheur du jour.
    Ecouter tous ces concerti me fait tellement de bien. J'ai toujours aimé le piano.
    Douce fin de journée

  • Cette émission était vraiment très agréable. De grands classiques dont on ne peut se lasser.
    Merci, chère Denise, pour ce commentaire.
    Bonne journée.

  • C'est drôle, hier je suis retournée au concert dans la basilique de Toulouse, avec un groupe de cuivres que je connais depuis si longtemps et avec lequel j'ai chanté (avec mon ex-mari), et sans amertume car un choeur nouvellement formé s'y était joint.
    quel plaisir d'à nouveau me plonger dans cet espace intérieur avec l'impression d'être vraiment à ma place,
    d'avoir regagné ma place

  • contente pour vous, Geneviève

  • Je comprends tout à fait. Se sentir à sa place, sa juste place ; comme ça, simplement, sans se poser de questions, sans couper les cheveux en quatre, sans se mettre la rate au court-bouillon ; et donc profiter de la vie.
    Merci, chère Giovinetta, pour ce commentaire.
    Bon lundi.

  • L'harmonie se fait aussi de dissonances. Et cheminer tout le long est bon. J'écoute sur radio classique du clavecin. C'est bon pour l'âme. Bises et belle journée.

  • Ah oui ! le clavecin. Toujours léger. Aérien, même.
    Merci, chère Andrée, pour ce commentaire.
    Bon lundi.

  • Être en harmonie avec soi est doux et apaisant. Cela procure un immense bien-être.
    Il faut du temps et beaucoup travailler sur ses émotions. Douce journée Marie

  • Il faut surtout se dégager des regards qui nous incitent à non pas nous élever mais à nous rabaisser. Marcher dans la montagne aide pour cela : élever son âme.
    Merci, chère Petits Bonheurs, pour ce commentaire.
    Bonne journée.

  • Voici un bon et beau programme !
    Merci, chère Eki Eder, pour ce commentaire.
    Bon lundi.

  • " Ne pas se perdre dans l’affolement du monde"...comme c'est juste.
    Merci Marie de l'écrire, tes mots nous font du bien. Belle semaine !

Écrire un commentaire

Optionnel