Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mademoiselle Libellule.

Ce n’est pas à chaque fois mais souvent qu’une libellule volète autour du potager au moment de l’arrosage. Elle est bleue, très brillante, et ses ailes s’irisent d’un arc-en-ciel dans le soleil levant. Elle est plutôt du côté de la sauge et de la verveine, la sauge étant une plante qu’elle affectionne parait il. Une fois seulement, elle s’est posée sur le sommet d’un tuteur mais pas suffisamment longtemps pour se laisser observer ; impression que ses ailes étaient ouvertes. Est-ce donc une demoiselle ou une libellule ? Sa voltige est trop rapide pour conclure. Peu importe puisqu’à chaque fois elle laisse dans son sillage une myriade de petites étincelles comme le font toutes les fées et c’est l’enchantement qui compte. Désormais, quand elle arrive pour faire son petit tour et qu’elle ne peut se poser puisque l’arrosage matinal, en fait, dérange la tranquillité du lieu et l’empêche de prendre son bain de feuilles et d’eau, il s’agit de lui dire : Bonjour, Mademoiselle Libellule.

Commentaires

  • très joli texte. Je n' ai pas vu de libellule depuis un moment, peut -être parce que je n' ai pas de sauge ni de verveine dans mes herbes aromatiques ( seulement laurier, romarin, thym, estragon, origan, menthe, persil et ciboulette )

    bonne journée

  • je n'ai ni sauge ni verveine et j'en ai vu encore une (deux?)hier

  • Bonjour Irène. Mais ce n'est déjà pas si mal comme jardin de simples !
    A titre personnel, j'aime beaucoup la sauge que je consomme beaucoup.
    Bonne journée.

  • c'est bien cela !
    un enchantement à chaque fois qu'on en croise une
    si frêle ,si belle ,si irisée
    et de grand yeux qui nous regardent
    :)
    bon mois d'août @ Marie , bon mois d'août à tous et toutes ....

  • Bonjour Barbara. Merci et bon mois d'août également. Dans la tranquillité des jours.
    Bonne journée.

  • merci Marie
    bon mercredi

  • j'ignorais que la sauge était appréciée par les libellules, je comprends pourquoi mon jardin les accueille aux besoins de leur fantaisie ... toujours furtives en vol, mais tellement plaisantes à observer !
    amitié .

  • Une voisine, jardinière émérite, m'en a parlé. C'est donc un point commun que j'ai avec ces jolies petites bêtes !
    Bonne journée, chère Marie-Claude.

  • si les ailes sont écartées quand elle se pose, c' est une libellule, et ses yeux sont rapprochés. Si elle les ferme et que ses yeux sont écartés, c' est une demoiselle ( et elle est plus petite ). Ma science vient de google !

  • Merci pour ces informations. Mais elles volent si vite que je n'ai jamais le temps de bien tout voir !

  • la libellule
    se penche vers l’eau –
    soleil du soir envahissant

    Kempû

    Bon lundi Marie !

  • Je leur réciterai ce bel haïku !
    Merci !

  • La libellule ne vit que dans les endroits non pollués et elle aime les mares. Celle-ci a l'air de se contenter de l'arrosage du matin.

  • alors mon jardin est au top
    pas pollué (je le savais on utilise pas de "cochonnerie" et on respecte faune et flore :) )

  • Je pense qu'au-delà du mur il y a une mare car j'entends de nombreux crapauds. Et je laisse quelques récipients pleins d'eau dans le potager, que je renouvelle chaque jour, pour que les insectes puissent s'abreuver.
    Merci, chère Chêne vert, bonne journée.

  • Libellules, merveilles de l’été : chaque passage est salué
    d’un sourire tant l’admiration pour elles est unanime !
    Depuis ma petite enfance, je les aime…de plus en plus .

    Une belle libellule bleutée vous met en joie, chère Marie :
    je partage votre plaisir jardinier auquel contribuent
    ces élégantes, associées aux papillons « écailles ailées »
    qui reviennent voleter, après une trop longue absence !

    De la Côte Rose, recevez une douce brumisation
    qui devrait plaire à nos « demoiselles » !

  • Oui, c'est un enchantement de les voir, un miracle aussi dans notre monde desséché et si abîmé.
    Merci, chère Fiorenza, pour vos mots toujours si poétiques.

  • Merci, chère Andrée. Bonne journée de contemplation et d'attention aux autres.

  • Les libellules sont toujours très jolies et tu as raison, elle laissent derrière elles des éclairs de soleil...mais peut-être sont-elles des petites fées ?
    Belle journée

  • Elles doivent l'être, oui, je le pense. Elles sont aussi un miracle.
    Merci, chère Livia, et bonne journée.

  • Demoiselles ou libellules sont nombreuses le long du canal près de chez moi, elles affectionnent se poser sur les 'herbes'. J'en ai vu se poser sur nos têtes lors d'un bain dans la rivière;..

  • ça devait être féérique

  • fantastique ! ♥***

  • Comme j'aurais aimé participer ! Merci de partager ce moment de joie.
    Bonne journée, chère Keisha.

  • Le bonheur de s'émerveiller devant la nature! Quel beau cadeau!
    Bonne semaine!
    Bisousxxx

  • Une nature qu'il faut aussi préserver car elle est en danger. Toutes ces petites bêtes sont pourtant si indispensables pour l'équilibre du monde comme pour la beauté.
    Merci, chère Josée, et bonne journée.

  • Je suis toujours surprise, quand je te lis, de découvrir autour de chez toi une sorte de jardin d'Eden, alors que l'on nous serine que dans ta région il fait une chaleur caniculaire. Une libellule ! Cela semble indiquer qu'il y a beaucoup d'humidité ! Ni sécheresse ni incendies ? C'est bien cela : un petit Paradis...

  • si si il fait bien une chaleur caniculaire
    encore plus chez moi dans l'"intérieur" que chez Marie et on a toujours des libellules
    il y a des points d'eau (peu celà dit et je vois moins de libellules cette année peut être) piscine mare bassin de particuliers
    rivières (même très très basses )

  • donc il ne faut pas beaucoup d humidité

    par contre si sécheresse ++arrêté préfectoraux
    certaines communes sans eau courante même
    et des départs d'incendies pour l'instant quasi ch jours mais arrêtés à temps pour l instant et espérons le plus d'autres

  • Il fait effectivement chaud mais il y a toujours ici un peu d'air. Et puis je pense qu'on peut, par son propre regard, voir le Paradis. Je vois des libellules, des coccinelles, des abeilles butiner les fleurs, mais également ce qui est moins agréable comme les embouteillages et les ordures laissées un peu partout aux abords des plages.
    Merci, chère Mâyâlilâ, pour ce commentaire. Bonne journée.

  • Merci, chère Eki Eder et bonne journée.

  • Ici dans le sud est de l’Espagne où je passe mes vacances, pas de libellules...seulement le bruissement effronté des cigales!Qui en veut?? Elles pourraient aller rejoindre certains escargots, par exemple !
    C’est une façon de parler, ce qui Est … Est, tout simplement, mais...elles m’énervent :)) . Votre billet est aussi délicat que les ailes de cette libellule. Je m’envole avec vous, que ce soit entre vos casseroles ou votre jardin des Délices! Merci encore Marie pour ce souffle....!

  • moiiiiiii oui j'avoue je suis inconditionnelle

  • Je suis heureuse que ce souffle vous atteigne dans le sud de ce si beau pays qu'est l'Espagne. Soyez indulgente avec les cigales !
    Merci, chère Nastagio et très bonne journée.

  • Juste cela, oui. Merci, chère Sedna. Bonne journée !

  • Je n'ai pas vu de libellules depuis trop longtemps ; je ne fréquente sans doute pas assez le genre de terrain qu'elles aiment. C'est si joli pourtant. Les photographier est difficile, elles se posent très furtivement.

  • Il en est ainsi de tous les insectes, je crois, dont le nombre diminue hélas.
    Merci, chère Aifelle, et bonne journée !

  • Merci, chère Marine. Bonne journée !

  • Demoiselle ou libellule, c'est toujours un plaisir de les observer. La demoiselle est mince et longue, on lui dit "Bonjour mademoiselle". Bon jour, Marie.

  • Viennent-elles dans ton jardin suspendu ?
    Merci, chère Tania et bonne journée.

  • Ah non, je n'en ai jamais vu ici. En guise de mare, il n'y a que la coupe pour les oiseaux où viennent boire les ramiers, pies, corneilles... et aussi des araignées qui s'encourent quand je change l'eau.

  • de si jolis mots ..... Toujours une joie de voir les libellules. Rien que le mot déjà s'envole.

  • Nous partageons l'amour des mots.
    Merci, chère Mel, pour votre passage et votre commentaire. Bonne journée.

  • Et si je te disais que nous n'avons pas vu une seule libellule cette année. Trop sec et c'est un regret. Espérons en voir l'an prochain. Merci pour ton joli texte. Douce fin de semaine

Écrire un commentaire

Optionnel