Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

boris cyrulnik - Page 2

  • Moisson du 21 avril 2021.

    Le pull pour le petit bolide est encore un peu grand mais il sera parfait, dit sa Maman, pour la prochaine rentrée de septembre quand il commencera à faire un peu froid le matin sur le chemin de la crèche.

    Remettre chaque matin dans la cour, loin des plantes, de l’autre côté du petit portail, les escargots qui viennent durant la nuit se régaler de la coriandre, du persil et du basilic en leur expliquant qu’on les aime beaucoup, certes, mais que ces herbes n’ont pas été plantées pour eux mais pour la salade du déjeuner dans laquelle il n’est pas question de les assaisonner. Ils semblent un tout petit peu plus lourds chaque matin, signe certain qu’ils profitent bien, mais quand même.

    Dévorer le dernier livre de Boris Cyrulnik, Des âmes et des saisons.

    Pouvoir laisser dire sans intervenir et sans s’énerver certains qu’on entend parler, qui affirment tout savoir sur tout, avoir une explication pour tout, tout contester aussi ; ils appartiennent à cette catégorie qui pense que ça n’arrive qu’aux autres, les problèmes, des autres forcément moins forts ou moins bien qu’eux… Continuer à tricoter. Une maille endroit, une maille envers.

  • Moisson du 7 avril 2021.


    Organiser une après-midi tricot à la maison. Papotages, petit café, feuilletage de catalogues de tricot, projets de pull ou de gilet, prêts d’aiguilles, etc.
    Recevoir du courrier.
    Ecrire quelques lettres et aller les poster en marchant le long de la mer. Le Mistral souffle fort !
    Brosser les chats.
    Commencer la lecture d’Entrer dans la douceur de Jean-Claude Guillebaud, emprunter aussi Des âmes et des saisons de Boris Cyrulnik et réserver Avec Tolstoï, de Dominique Fernandez.