Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

LIRE / Livres du matin, du sac à main, du soir

  • Livres du matin / du midi / du soir.

    Le matin, ce livre incontournable, magnifique, essentiel, livre-chevalier, Le monde du silence, de Max Picard. On y retrouve des passages forts, comme celui de la page 49 sur la parole dépouillée du silence : « chaque parole est donnée dans cette rumeur générale qui est tout autour de l’homme, c’est-à-dire que tout émerge continuellement de cette rumeur et y disparait continuellement. »
    Vers le midi, souvent pendant que le déjeuner est en train de se préparer, le journal quotidien – bien qu’on le reçoive irrégulièrement, on en garde un par jour. En alternance avec des poèmes d’Hölderlin à propos duquel on a regardé un documentaire très intéressant sur Arte.
    Le soir, retour encore à un essentiel : Raison et sentiments, de Jane Austen. « La famille Dashwood habitait depuis longtemps dans le Sussex. »

  • Livres du matin / du sac à main / du soir.


    Le matin, Aliénation et accélération, d’Hartmut Rosa : « Dans toutes les sociétés occidentales, les individus souffrent toujours plus du manque de temps et ont le sentiment de devoir courir toujours plus vite, non pas pour atteindre un objectif mais simplement pour rester sur place. »
    Dans le sac à main et donc dans les moments d’attente parfois un peu longs, Le berger de l’Avent, de Gunnar Gunnarsson.
    Le soir, Le dernier thriller norvégien de Luc Chomarat en alternance avec Juliette de Patrick Tudoret.