Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

boris cyrulnik - Page 3

  • Moisson du 6 février 2021.


    Commencer la marmelade d’oranges amères.
    Ecouter Boris Cyrulnik parler. Comme à chaque fois, être émue tellement sa parole si claire ouvre des horizons.
    Remarquer qu’Avec la vieille dame poursuit son chemin. Un exemplaire vient d’être acheté à Orléans où on n’a jamais mis les pieds et où on ne connaît personne… Qui sont-ils, ces lectrices et lecteurs ? Comment ont-ils rencontré ce livre ?
    Ecrire du courrier et aller le poster.
    Se régaler de la lecture d’un roman d’Elizabeth Von Arnim : Les aventures d’Elizabeth à Rugen.
    Demander gentiment mais fermement à quelqu’un dont c’est l’habitude, de cesser immédiatement de râler. Ce quelqu’un s’arrête, non parce qu’il est soudainement convaincu de l’inutilité de ses plaintes, mais plutôt par surprise en raison du ton employé. On n’hésitera pas à recommencer.
    Marcher le long de la mer, rentrer à la maison, faire du thé, écrire.

  • Moisson.


    Ecouter Boris Cyrulnik parler de résistance, de résilience, d’isolement et de fragilité, de médias, de réseaux sociaux et de poésie.
    Ecouter plusieurs versions du Trio n°2, op. 100 de Schubert sans se lasser aucunement.
    Terminer Raison et sentiment de Jane Austen ; laisser avec regret cette si douce Elinor, plein d’empathie.
    Commencer la relecture d’Orgueil et préjugés. Ah, Monsieur Darcy …
    Après avoir regardé l’émission de Sylvain Tesson, Dans le sillage d’Ulysse, sortir pour aller voir la mer qui est juste à côté.