Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

la seyne sur mer - Page 4

  • Bonnet ou chapeau.

    Désormais, sur le bateau le matin, l’air est vif et il fait encore nuit. On a sorti le chapeau d’hiver. Mais il y a du vent aussi parfois. Ainsi, il faudra déterminer si on continue avec le chapeau qu’on tient d’une ou deux mains, ou si le week end prochain on se tricote un bonnet pour avoir les mains libres et noter les nuances du ciel. Car, oui, on a choisi de rester dehors et non pas dans la cabine : sinon, pourquoi prendre le bateau le matin pour traverser la rade, si ce n’est pour regarder et respirer ?

  • Mirabelles.

    Sur le marché de la Seyne, des mirabelles.
    - Bonjour Madame, vous avez des mirabelles ! Est-ce qu’elles sont bien mûres ?
    - Sûr ! Goutez-en une, si vous voulez.
    On goûte.
    - Oui, elles sont bonnes. Mettez m’en un bon demi-kilo, s’il vous plait. Je vais faire un clafoutis ou une tarte, je vais voir.
    - Eh, vous avez raison. Ca dure pas, les mirabelles, alors, il faut en profiter.
    En rentrant, on se décide pour la tarte : son parfum sucré embaume la maison et va jusqu’au jardin du voisin qui finit par s’approcher et dire :
    - Mais ça sent rudement bon, par ici.