Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

chapeau de paille

  • La question du lundi : chapeau de paille.

    Vers midi, quand il s’agit d’aller chercher le courrier à l’autre bout de la cour, attraper le chapeau de paille est une bonne précaution : le soleil tape fort et on risque de rester un moment à papoter avec un voisin ou à attacher encore des lianes de l’ipomée. Ce chapeau de paille, ancien, fort usagé et donc un peu frangé, n’a d’usage que dans la cour. Pour sortir, on porte fièrement un chapeau en tissu.

    Et vous, êtes-vous chapeau de paille ou chapeau en tissu ? Casquette ou visière ? Ou aucun couvre-chef, quel que soit le temps ?





  • C’est dimanche : Prendre le petit déjeuner en terrasse.


    C’est dimanche, c’est l’été. Il fait beau. Il fait chaud. De très bonne heure, aérer la maison pour faire rentrer un peu d’air frais, bien tout ranger, puis bien tout fermer. Claquer la porte en mettant le chapeau de paille et descendre sur le port par le petit chemin pour aller prendre le petit déjeuner au Sport, à l’ombre de la terrasse. Croquer à pleines dents dans les croissants moelleux et la baguette bien fraîche que le beurre fait briller. Lire les journaux qu’on a récupéré au kiosque. Faire signe de la main à quelques personnes qu’on connait. Prendre son temps. Reprendre un café. Décider de laisser filer ainsi la journée, de se laisser porter.