Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Un été avec les Sœurs Brontë. 1 : Traces.

Après avoir terminé la correspondance des Sœurs Brontë, on pose sur le bureau l’ouvrage à la jolie couverture bleue. C’est à ce moment qu’on se rend compte que le titre est « Lettres choisies de la famille Brontë » alors que depuis plusieurs semaines on pensait lire « Lettres choisies des Sœurs Brontë ». On voit bien les visages des trois sœurs : Charlotte, Emily, Anne. Elles ne sourient pas du tout. Revient en mémoire le fameux tableau où on distingue, à l’arrière-plan, la trace du portrait effacé de leur frère, Branwell. Il n’est pas non plus sur la couverture de ce livre alors qu’on peut y lire quelques unes de ses lettres. Dans un premier temps, on s’en étonne. Jusqu’à ce qu’on repère un rectangle un peu plus sombre sur l’illustration. Il y a bien sa trace là aussi.
Le mot « trace » sera, c’est certain, un fil conducteur de cette lecture estivale.
Déjà, en allant chercher les livres des Brontë sur les étagères de la bibliothèque, on a retrouvé des traces de jeunesse. Des dates, des noms, écrits sur la première page. Cette façon de s’approprier les livres qu’on a perdue depuis longtemps. Des pages déchirées, des couvertures recollées, réparées. Des éditions anciennes car trouvées d’occasion sur le marché. Un marque-pages sur lequel un enfant a fait un dessin et signé de son prénom. Des prix en francs.

Charlotte, Emily et Anne sont désormais dans un outre-temps quasi mythique car auréolé de cette lande fleurie par la bruyère et battue par le vent. Mais leurs personnages, eux, se rappellent à l’instant car, oui, c’est certain, ils l’éclaireront. Comment ?

Commentaires

  • Très heureuse de votre billet, je viens de commencer Lettres choisies... livre que j'attendais avec impatience commandé par la gentille bibliothécaire à la Biblio centrale de prêt, belle journée à vous.

  • Cet aller/retour entre passé et présent donné par les livres de notre jeunesse (petits détails que tu décris si bien!) peut être très doux lorsque l'enfance a été heureuse et choyée.
    Se superpose ensuite (et c'est bien) notre ressenti adulte. Une ballade dans la lande du Midi, des mots lus chez les sœurs Brontë qui reviennent, des odeurs découvertes enfant sur le papier avant qu'elles ne fassent frémir nos narines...Magie des livres et du sillage, de la trace qu'ils nous laissent....
    Merci pour encore un très, très beau texte que tu nous offres.. Bises.

  • Les livres, nos compagnons de vie depuis les premières années !
    Ils rythment nos saisons et se rappellent à notre mémoire,
    souvent de façon hasardeuse...

    La famille Brontë évoque pour moi les années de pension dans
    une Institution, tenue par des religieuses strictes mais avides de
    transmettre la culture classique aux jeunes pousses qui leur étaient
    confiées ...

    Et aujourd'hui encore, j'ai la chance de pouvoir remercier l'une
    d'elles qui m'oblige à l'appeler par son prénom :
    Inimaginable dans ma jeunesse....comme au temps de la famille Brontë !!!

    Belles heures sur nos côtes ... d'Azur !

  • Une belle lecture qui se prolonge en bonheur du jour, merci. Je sors d'un livre qui m'avait marquée et où, à ma grande surprise, je n'avais laissé d'autre trace que mon nom (d'un éphémère petit cachet). La manière de "s'approprier les livres" change avec le temps, c'est vrai - je ne mets plus mon nom que dans un livre que je prête et sans doute l'avais-je prêté, comme souvent pour un coup de coeur. Cette fois, à la relecture, j'ai laissé quelques traces au crayon. Bon week-end !

  • je laisse des traces dans les livres (enfin dans les miens) annotations, dates de lecture et relecture, la personne qui me l'a offert ou le lieu d'achat quand il est spécial, marque page bien entendu et j'aime retrouver ce billet d'entrée à un musée à Vérone glissé dans un livre d'Annie Dillard ou ce marque page Mozartien glissé dans un roman de Siegfried Lenz
    Très bon été de lecture, je vous tiendrai peut être un peu compagnie car je n'ai jamais lu Villette et je l'ai prévu pour mon été de lectures

  • CC... Je reçois tes avis de publication, mais ils sont vides :(
    Je me désabonne et me réabonne ;)
    Belle semaine, Bisous, Câlins

  • Oui, je m'en occupe ! J'ai envoyé un message aux administrateurs mais.....

Écrire un commentaire

Optionnel