Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La question du lundi : délestage.

Comme avant les passagers d’une montgolfière lâchaient des sacs bien lourds pour pouvoir s’élever dans le ciel et poursuivre leur navigation, ici, au fur et à mesure du temps, on s’est délesté de tout un tas de poids et de liens affectifs très contraignants.

Il y a encore des sacs ; oui, il y en a encore ; ceux sur lesquels on a pu intervenir se sont dissous mais les autres, on apprend chaque jour encore à faire avec afin qu’ils n’entament qu’un minimum la lumière du jour.

Et vous, avez-vous pratiqué le délestage ?

Commentaires

  • Oh! oui. Je pratique le délestage. Je désencombre beaucoup tant au niveau relationnel qu'au niveau des objets matériels . Pour pouvoir accueillir le nouveau, il est nécessaire de faire un peu le vide.

  • Oui, il y en a de très lourds c'est vrai... Sommes-nous aptes, à notre niveau, à lâcher certains poids particulièrement douloureux ? A moins que tu ne parles que du relationnel ordinaire... Celui-là est sans importance, il ne pèse rien.

  • La légèreté est synonyme de grâce, tentons de l'atteindre
    de manière naturelle !

    Je ne réponds plus aux provocations, petites ou grandes,
    je souris et ne leur donne aucune suite visible...

    Le silence est d'or mais, plus encore, il est une arme fatale
    contre les agressions en tous genres.

    En réservant nos mots pour la douceur et la beauté,
    nous allégeons notre âme et ...notre corps !

    C'est crispant au début mais on s'habitue vite à la ...LÉGÈRETÉ !

    Merci de nous interroger ainsi régulièrement sur les vraies
    "Choses de la vie" !

  • Quelle sagesse, je suis admirative.
    danielle

  • La légèreté ! Tout un programme.... Parfois difficile tout de même de faire disparaitre certains sacs trop lourds...; Bonne journée.

  • Quelques séances d'hypnose pour y arriver mais les sacs sont encore bien lourds sur mes épaules !

  • Certains sacs tombent tout seuls... et nous soulagent alors qu'on n'avait pas pris vraiment conscience de leur poids !

  • De plus en plus, et de plus en plus souvent. Tri dans tout ce qui pèse et devient toxique à la longue. Cela se fait plus ou moins naturellement et facilement, tant la culpabilité peut entrer en jeu parfois, surtout dans les liens familiaux. Mais c'est nécessaire !

  • j'essaye de plus en plus de délester tout ce que je ne veux pas . Un billet bien approprié en ce jour de la st Léger.
    Bonne soirée

  • Difficile de larguer tous les sacs qui pèsent, mais plutôt apprendre à vivre avec en utilisant différentes méthodes. Celle de Fiorenza est admirable et semble le summum de la sagesse....

  • Les amis de nos amis...

    Grâce à notre charmante hôtesse, nous échangeons et nous enrichissons
    mutuellement et ainsi s'agrandit le cercle entre Danielle, la petite
    verrière, plumes d'anges, Maria-Lina ou... Fiorenza !!!

    Ma tablette aujourd'hui était vraiment magique...et Marie-Séraphine
    reste notre irremplaçable "dénominateur commun" !

  • Certains délestages sont plus faciles que d'autres.
    Mais je m'y emploie. :)
    Passez une douce soirée. Merci pour tout.

  • je suis un pro mais pour le matériel uniquement, le délestage affectif, intellectuel, est beaucoup plus difficile à pratiquer

  • Le délestage relationnel est très difficile à faire. Parce que ce que le mental et la raison nous dictent avec la plus grande lucidité, ne va pas toujours de pair avec le ressenti des 'tripes' et des profondeurs

Écrire un commentaire

Optionnel